Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • OCDE : quel lien entre numérique et réussite scolaire ?

OCDE : quel lien entre numérique et réussite scolaire ?

Le rapport de l'OCDE s’intéresse notamment aux liens entre l’accès et l’utilisation des TIC à l’école et la performance des élèves de 15 ans .


Le 15/10/2015

 

Le premier rapport PISA de l'OCDE vient de paraître et porte sur les compétences numériques des élèves, intitulé "Connectés pour apprendre ? Les élèves et les nouvelles technologies" (en anglais "Students, Computers and Learning : Making the Connection"). Et ses résultats peuvent sembler surprenants.

 

Reposant sur les données de l'évaluation PISA 2012, le rapport examine notamment les différences d'accès et d'utilisation des TICE selon le statut socio-économique des élèves, le sexe, la situation géographique et l'école fréquentée. Le rapport établit également des liens entre l'accès aux ordinateurs dans les écoles, l'utilisation des ressources numériques dans les classes et la performance globale de l'évaluation PISA.

 

En matière d'équipement, l'étude révèle des résultats globalement favorables en 2012 :

 

  • 99 % des élèves de 15 ans avaient au moins un ordinateur à la maison ;
  • 96 % des élèves les plus défavorisés avaient accès à Internet à la maison ;
  • les établissements scolaires disposaient d'un ordinateur pour 3 élèves, ratio proche de la valeur médiane pour les pays de l'OCDE, et 96 % de ces ordinateurs étaient connectés à Internet ;
  • les établissements accueillant le plus fort taux d'élèves défavorisés avaient, en moyenne, de meilleures ressources en matière de TICE que ceux accueillant des élèves plus favorisés.

 

En ce qui concerne les performances des élèves, l'étude révèle des résultats plus encourageants que les enquêtes PISA classiques :

 

  • en lecture sur support numérique, les élèves de 15 ans en France se situaient au-dessus de la moyenne de l'OCDE  ;
  • lorsqu'il leur est demandé de chercher des informations sur Internet, 12 % des élèves français naviguent de façon incohérente, contre 15 % en moyenne dans les pays de l'OCDE ;
  • en culture mathématique évaluée par ordinateur (résoudre un problème mathématique avec un ordinateur etc.), les élèves français se situent au-dessus de la moyenne de l'OCDE.

 

A noter  : l'origine sociale et la performance sont aussi liées en lecture numérique qu'en lecture de textes sur support papier. Si, grâce aux nouvelles technologies, les élèves défavorisés peuvent accéder à une richesse de ressources et de connaissances, ce bénéfice demeure limité pour ceux dont les compétences en lecture sont faibles.

 

Ces résultats doivent s'améliorer et confirment la nécessité du plan numérique pour la réussite des élèves, dont le déploiement a commencé à cette rentrée dans près de 500 écoles et collèges pilotes, avant d'être généralisé à partir de la rentrée 2016.

 

Toutefois, l'OCDE estime aussi que ce qui importe pour améliorer le système éducatif et les apprentissages des élèves n’est pas nécessairement l’investissement massif dans les TIC, mais plutôt le développement de compétences dites de base, comme celles en lecture et en mathématiques.

 

D’après les résultats de cette étude, les élèves qui font un usage modéré des TIC à l’école ont, dans l’ensemble, des résultats scolaires supérieurs à ceux qui les utilisent rarement ou, au contraire, très souvent. C’est ce qui fait dire à l’OCDE que le seul accès aux TIC dans le milieu éducatif ne garantit aucunement une amélioration des résultats scolaires.

 

Sandrine Damie