Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Un observatoire de l'ubérisation

Comment faire face aux changements de modèle économique ? C'est la question à laquelle va tenter de répondre ce nouvel observatoire à travers ses études et assises.


Le 13/10/2015

 

L'ubérisation est une vraie lame de fond : les hôtels, les taxis, les librairies, les avocats, les banques, les restaurateurs l'intègrent, modifiant leurs relations avec le consommateur. D'autres secteurs devraient être ubérisés dans les mois à venir, soit par « sur-traitance » (modèle de Booking), soit par « sous-traitance » (modèle d'Uber).

 

Grégoire Leclercq, dirigeant d'entreprise et président de la Fédération des auto-entrepreneurs et Denis Jacquet, entrepreneur et président de Parrainer la Croissance, cofondateurs, lancent l'Observatoire de l'ubérisation en France. Il en appelle aux acteurs économiques, juridiques, politiques et sociaux pour accompagner cette nouvelle transition économique. 

 

Cet observatoire de l'ubérisation a pour but de faire des propositions pour mieux relever les enjeux de demain, en matière sociale, fiscale, juridique et économique. Il s'agit d'observer, analyser et proposer.

 

Des Assises en perspective

 

Des Assises sont prévues au printemps 2016. L'idée est de rassembler économistes, décideurs, entrepreneurs, grandes entreprises, politiques, syndicaux pour les faire débattre de la révolution numérique, sociale et économique que notre pays est en train de vivre.

 

Les grands thèmes qui seront abordés :

 

  • Le financement du système social : réinventer notre modèle social en tenant compte de l'évolution des cotisations ;
  • La refonte du dialogue social : reconstruire les bases d'un dialogue social avec ces nouveaux intermédiaires ;
  • L'aménagement des règles fiscales : revoir le fonctionnement des règles fiscales pour les adapter à ces nouvelles activités ;
  • La réforme du code du travail : revoir notre droit du travail en élargissant les possibilités de collaboration sans risque de requalification ;
  • L'évolution des modèles économiques : aider les entreprises et les branches à réfléchir à la transition depuis les modèles passés vers des systèmes plus collaboratifs.

 

Sandrine Damie