Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

"Reviens te former", un an après

Le ministère de l’Education nationale dresse un premier bilan du service "Reviens te former" lancé en mai 2015 pour lutter contre le décrochage scolaire.


Le 27/11/2015

 

La loi du 8 juillet 2013 d’orientation et de programmation pour la refondation de l’école dispose que « Tout jeune sortant du système éducatif sans diplôme bénéficie d’une durée complémentaire de formation qualifiante qu’il peut utiliser dans des conditions fixées par décret. Cette durée complémentaire de formation qualifiante peut consister en un droit au retour en formation initiale sous statut scolaire ».

 

Une importante mobilisation

 

Ce droit au retour en formation initiale est généralisé depuis la rentrée 2015. Tous les acteurs engagés dans la lutte contre le décrochage scolaire se sont mobilisés pour  la mise en œuvre de ce droit :

  • Les centres d’information et d’orientation (CIO)  qui accueillent les jeunes scolarisés et leurs familles et les informent sur les études, les formations professionnelles, les qualifications  et les professions ;
  • L’Onisep qui gère le dispositif « Ma seconde chance » ;
  • La Mission de lutte contre le décrochage scolaire de l’Education nationale (MLDS) ;
  • Les Missions locales qui assurent une mission de service public de proximité auprès des jeunes âgés de 16 à 25 ans rencontrant des difficultés dans leur insertion sociale et professionnelle.

 

Le service « Reviens te former »

Lancé en mai 2015, le site « Reviens te former  » propose un service de rappel gratuit avec une prise en charge rapide et un suivi personnalisé pour tout jeune qui en fait la demande.

Ce rappel permet de fixer dans les quinze jours un rendez-vous  avec un référent qui suivra le jeune avant, pendant et après son retour en formation. La prise de contact peut aussi s’effectuer par le biais d’un numéro gratuit : 0 800 12 25 00.

Dorénavant, en lien avec le service public régional d’orientation (SPRO), tout jeune entre 16 et 25 ans peut faire valoir son droit au retour à la formation s’il se trouve dans l’un des deux cas suivants :

  • Il possède uniquement le brevet ou n’a aucun diplôme, qu’il soit général, technologique ou professionnel, ou titre à finalité professionnelle ;
  • Il possède un baccalauréat général mais pas de qualification professionnelle reconnue, c’est-à-dire un diplôme, titre ou certificat à finalité professionnelle inscrit au RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).

 

Quelques chiffres

Du 19 mai au 21 septembre 2015, le service de rappel a enregistré 8 909 demandes de rappel dont 6 918 demandes traitées (les autres demandes sont en cours de traitement). Sur ces 6 918 demandes, 3 254 ont donné lieu à un rendez-vous fixé avec un référent qui est chargé d’élaborer un projet de formation avec le jeune. Les bénéficiaires ont été pris en charge dans les structures suivantes :

  • Les CIO (82,18 %) ;
  • La MLDS (6,15 %) ;
  • Les Missions locales (4,33 %) ;
  • Pôle emploi (0,49 %) ;
  • Autre (6,85 %).

 

Céline Desserre

 

Pour en savoir plus :

Le site "Reviens te former"

Le bilan du droit au retour en formation

Loi du 8 juillet 2013