Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Dominique Bonet Fernandez

Enseignant chercheur à IPAG Business School
Date de l'interview : 02/10/2015

Le management durable, la logistique et la supplychain, l'économie de fonctionnalité, les NTIC, les plateformes internet, l'Economie sociale et solidaire dans les territoires, la smart city et la performance énergétique sont les thèmes centraux sur lesquels l'IPAG BS développe ses programmes.

Zoom sur l'engagement de l'IPAG Business School en faveur de la gestion durable, dans l'ensemble de ses masters et dans les axes de recherche de son laboratoire.

L'IPAG vient de remporter la deuxième édition des Trophées de l'économie circulaire 2015, catégorie « Enseignement ». Que couronne ce trophée ?

L'IPAG a reçu le Trophée « Enseignement » pour avoir intégré avec excellence l'économie circulaire dans son enseignement grâce notamment à l'ouverture de son Master 2 « Global Supplychain management et Economie Circulaire » qui est le 1er du genre. Ce Master 2 de l'IPAG a été jugé sur son originalité et son caractère innovant, sur son intérêt général et son utilité économique, sociale et environnementale, sur sa capacité à être reproduite et sur sa pérennité. « Le Trophée de l'Economie circulaire "Enseignement" récompense l'engagement de l'IPAG Business School en faveur de la gestion durable, dans l'ensemble de ses masters et dans les axes de recherche de son laboratoire. 

Le management durable, la logistique et la supplychain, l'économie de fonctionnalité, les NTIC, les plateformes internet, l'Economie sociale et solidaire dans les territoires, la smart city et la performance énergétique sont les thèmes centraux sur lesquels l'IPAG BS développe ses programmes "Grande Ecole", "International" et "Formation continue", en enseignement présentiel et en elearning», explique Guillaume Bigot, directeur général de l'IPAG Business School.

Depuis 2013, l'IPAG a adhéré à l'Institut de l'Economie Circulaire et a intégré progressivement le développement durable dans ses différents cursus. Pouvez-vous nous retracer l'historique de votre engagement dans la valorisation et l'enseignement de l'économie circulaire ?

Depuis son adhésion en 2013 à l'Institut de l'Economie Circulaire, l'IPAG Business School a donc mis en œuvre un programme d'enseignement et de recherche sur l'économie circulaire. L'atelier "Reverse logistique" de l'Institut de l'économie circulaire a été animé à l'IPAG par Dominique Bonet Fernandez durant 1 an. Avant la mise en place de son master 2 sur l'économie circulaire en 2014, l'école a lancé en 2013 son MBA en Sustainable development. 

Depuis mars 2014, l'IPAG a mis en place une coopération en recherche sur l'économie circulaire avec la South Western University of Finance and Economics de Chengdu en Chine et est approchée depuis par de nombreux laboratoires de recherche pour des partenariats « enseignement Recherche » en économie circulaire, en France et à l'international .De plus, les professeurs et les étudiants participent aux ateliers de l'IEC, l'Association IPAG Green School organise des conférences sur les thèmes de l'économie de demain. Enfin, l'Ecole a aussi coordonné en collaboration avec l'Institut de l'économie circulaire et La Fondation Nicolas Hulot l'étude  prospective de mise en œuvre de l'économie de fonctionnalité : le cas de Paris 2020, disponible en ligne dès octobre 2015. 

L'IPAG est ainsi la 1re école à avoir intégré l'économie circulaire dans ses formations notamment en créant le master 2 « Global Supplychain management et Economie Circulaire » . Pouvez-vous nous présenter les objectifs de ce master ? 

Ce master 2 « Global Supplychain management et Economie Circulaire » aborde le management durable de manière opérationnelle et professionnalisante en cohérence avec les attentes et les besoins du marché et les nouvelles compétences demandées dans le domaine de l'économie circulaire. Dans ce master 2, nous formons les futurs managers décideurs de demain qui auront un impact sur l'amélioration des processus de production, de recyclage et d'écoconception. Trente étudiants ont déjà été diplômés et l'un d'eux poursuit même en doctorat dans ce domaine. 

Quels sont les atouts de cette formation pour les futurs étudiants ?

Dans un contexte d'expansion croissante des entreprises, notamment françaises, sur les marchés internationaux, le M2 Global Supply chain management et économie circulaire, leur permet d'acquérir des compétences à la fois techniques et managériales sur les métiers des achats et de la logistique.

La formation se déroule – de préférence - en alternance (3 jours entreprise, 2 jours Ecole). A côté des cours de spécialité (70 % en anglais), le programme propose :

  • un approfondissement des outils de gestion : SAP et suite Microsoft, + elearning ;
  • la possibilité de préparer les certifications SAP et PMI (Gestion de projet) et le certificat des Conseillers du Commerce Extérieur de la France ;
  • un jeu de simulation d'entreprise permet aux étudiants de travailler en équipe pluridisciplinaire (Finance, Marketing, Achats, Logistique, RH, Entrepreneuriat)
  • l'accompagnement dans la rédaction du Mémoire de fin d'études (optique  Doctorat possible).
  • Le Projet professionnel de l'étudiant est préparé via PerformanSe ainsi qu'un module de « marketing personnel » (CV, LinkedIn) ;
  • Des conférences Conseillers du Commerce Extérieur de la France et France Business (UbiFrance), des Colloques, Salons, Tables rondes métiers ;
  • La Pratique des Langues étrangères ;
  • Un voyage d'études à l'étranger. 


Quels sont les profils retenus pour ce master ?

Ce M2 est ouvert à tout étudiant ayant un projet professionnel en relation avec le développement durable. Les étudiants retenus sont des M1 ayant suivi un cursus en Commerce international, Logistique et/ou achats de préférence. 

Quels sont les débouchés possibles dans l'économie circulaire et le développement durable pour les diplômés de l'IPAG ?

A côté des métiers classiques de la Logistique et de la Supply chain impactés par les méthodologie de l'EC (Prévisionniste des ventes, Responsable approvisionnements, Responsable distribution et transports, Approvisionneur, Coordinateur logistique et transports, Responsable logistique, Responsable approvisionnements et allocation, Responsable distribution et transport), les étudiants développent des compétences analytiques pour mener des audits « Développement durable » et conduire des projets de mise en œuvre de solutions durables, « circulaires » dans des entreprises industrielles et commerciales de toute taille. 

Comment est née l'association IPAG Green School et quels sont ses objectifs ?

L'Association IPAG Green School est née en 2010. Elle compte une vingtaine d'étudiants de 4e année et 2e année. L'objectif est double :

  • Promouvoir le développement durable dans l'Ecole (comportements responsables, récupérations des consommables, gobelets, lien avec des Associations de l'Economie sociale et solidaire dans lesquelles les étudiants donnent de leur temps et de leurs compétences).
  • Organiser d' une conférence sur un thème clé de l'économie circulaire, en lien avec les entreprises, associations, ONG. 

Quelle sera votre prochaine étape de développement concernant l'économie circulaire au sein de l'IPAG ?

Le trophée de l'économie circulaire « Enseignement » reçu en septembre 2015 ouvre à l'IPAG des coopérations nombreuses avec des entreprises et des associations/ONG, en France et à l'étranger : des coopérations académiques avec des structures développent de nouveaux modèles d'affaires. Une Chaire « production durable et économie circulaire » découlant de ce master 2 devrait voir le jour dans l'année. 

Propos recueillis par Sandrine Damie