Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Les meilleurs bacheliers prioritaires en filières sélectives

Les meilleurs bacheliers prioritaires en filières sélectives

Afin de valoriser les meilleurs bacheliers, quel que soit leur établissement d’origine, la loi relative à l'Enseignement supérieur et à la Recherche de juillet 2013 a introduit une nouvelle mesure relative à l'entrée dans l'enseignement supérieur.


Le 14/08/2015

 

Cette loi dit que « sur la base de leurs résultats au baccalauréat, les meilleurs élèves par filière de chaque lycée bénéficient d’un droit d’accès dans les formations de l’enseignement supérieur public où une sélection peut être opérée.». Mais qui est concerné ? Comment cela s’opère-t-il ?

 

 

Tous les lycéens sont concernés


Ce sont les 10 % (le taux est revu tous les ans) des lycéens ayant obtenu les meilleurs résultats lors de l’examen du baccalauréat (uniquement l’examen, on ne tient pas compte des résultats de l’année scolaire), et ce, pour chaque lycée et chaque filière. Mais plus particulièrement ceux que l’on estime avoir besoin d’une "seconde chance". C’est-à-dire les jeunes qui considèrent que leur lycée est "trop mal vu" et qu’il ne sert à rien de candidater dans les filières sélectives (STS, IUT, CPGE, écoles d'ingénieurs publiques qui recrutent après le baccalauréat, IEP, …), ou ceux qui ont été pénalisés par leur dossier qui n'était pas jugé assez bon en regard des dossiers des autres lycéens.

 

 

Un processus simple


Pour pouvoir en bénéficier, il y a en réalité peu de chose à faire. Le lycéen réalise classiquement ses vœux sur la plateforme APB (Admission post bac). Et s’il fait partie de ces meilleurs bacheliers, et qu’il n’a pas obtenu son premier vœu ou qu’il n’a pas obtenu une classe préparatoire aux grandes écoles, il peut bénéficier de cette mesure. Il devra alors formuler un nouveau vœu en procédure complémentaire, et sera donc prioritaire dans les filières sélectives où il reste des places.

 

Outre cet aspect de chance accrue, l’objectif d’une telle mesure est de permettre aux meilleurs de chaque filière d'avoir les mêmes droits, quel que soit leur lycée d'origine. Ceci en introduisant plus d'égalité dans le processus d'insertion dans l'enseignement supérieur.

 

Cette mesure, mise en place pour la première fois l’année dernière, a permis à près 1 200 de ces meilleurs bacheliers de recevoir une nouvelle proposition d'affectation, dont 223 ont souhaité en bénéficier. Notons que 25 % d’entre eux avaient obtenu au mieux une mention Assez bien au bac. Ce nouveau dispositif a représenté une véritable opportunité dans leurs parcours.

 

Christophe Lacôte

 


En savoir plus sur le dispositif Meilleurs bacheliers.