Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Une grande envie d'entreprendre chez les jeunes

Une grande envie d'entreprendre chez les jeunes

Le rapport 2014 du GEM montre une plus grande envie d'entreprendre chez les jeunes que chez leurs aînés... mais avec une pérennité plus fragile de leurs activités.


Le 11/11/2015

 

Le rapport 2014 du Global Entrepreneurship Monitor (GEM)* intitulé : "Potentiel futur – la perspective de GEM sur l’entrepreneuriat des jeunes en 2015" est une photographie annuelle de l'entrepreneuriat dans le monde réalisée à partir des données collectées dans 73 pays.

 

Ce nouveau rapport met en évidence une envie d'entrepreneuriat beaucoup plus prononcée au sein de jeunes dans la tranche d'âge des 18 à 34 ans.

 

A travers les 5 régions du monde analysées les jeunes sont 1,6 fois plus ouverts à l'idée de se lancer dans un nouveau business que les adultes.

 

Le rapport a étudié des données récoltées de 2012 à 2014 et a mis en lumière ce qui motive les jeunes entrepreneurs et ce qui peut avoir un impact sur leurs succès ou leurs échecs. Le rapport fournit une vue d'ensemble des méthodes de travail des jeunes entrepreneurs (de la tranche des 18-34 ans), articulée selon 3 variables principales :

 

  • les différences intergénérationnelles ;
  • de genres ;
  • de zones géographiques.

 

Selon Thomas Schøtt, professeur du Département "Entrepreneurship and Relationship Management" de l'université du Danemark du Sud et auteur principal du rapport, bien que les jeunes de chacune des zones étudiées soient clairement plus actifs que les adultes, les recherches montrent que, les entreprises créées par des jeunes ne génèrent pas forcément toutes un grand nombre d'emplois. Ainsi 73 % des entreprises dirigées par des jeunes de moins de 24 ans ne sont composés que d'une personne.

 

A noter : les jeunes entrepreneurs ont moins de chance de diriger une entreprises qui aurait survécu plus de 3 ans et demi, alors que les adultes de plus de 34 ans sont 1,7 fois plus susceptibles de diriger une entreprise plus consolidée.

 

 

Homme / Femme : quelle envie d'entreprendre ?

 

Les jeunes hommes ont 1,3 fois plus de chance de lancer une entreprise que les jeunes femmes et 1,6 fois plus de chance d'ouvrir une entreprise aboutie. Ils ont aussi deux fois plus susceptibles de créer des postes pour plus de cinq personnes, contrairement aux entreprises dirigées par des jeunes femmes.

 

 

Entreprendre dans le monde

 

Le rapport met également en avant des variations considérables dans l'intention de monter une affaire et dans l'activité entrepreneuriale entre les régions étudiées : les jeunes de la région subsaharienne sont plus enclins à exprimer une intention de monter une affaire (52 %) et à réellement en lancer une (28 %) contrairement aux jeunes des pays occidentaux qui sont seulement 19 %  à souhaiter entreprendre, et seul 8 % sont en réalité engagés dans une affaire entrepreneuriale.

 

Bon à savoir : une publication de février du Coface portant sur les start-ups en France soulignait la difficulté de trouver des investisseurs financiers en France... alors qu'au final, les star-ups réussissent globalement mieux que les PME classiques une fois lancées.

 

Sandrine Damie

 

*The Global Entrepreneurship Monitor (GEM) est un organisme d’études sur l’entrepreneuriat bénéficiant d'une  reconnaissance internationale.