Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Quelle compétitivité pour les entreprises françaises ?

Quelle compétitivité pour les entreprises françaises ?

Selon la récente étude menée par le Cabinet Deloitte, 78% des entreprises interrogées estiment qu'elles sont compétitives en 2015, malgré fragilité de la marge brute pour plus de 40 % d'entre elles.


Le 16/06/2015

 

Le baromètre de la compétitivité 2015 évalue l'état des entreprises françaises pour l'ensemble des secteurs d'activité de l'Hexagone. Ainsi, 517 entreprises françaises ont répondu à l'étude Usine Nouvelle-Deloitte dont 47 % d'industriels.

 

Une large majorité des entreprises estiment que leur positionnement concurrentiel sur leur marché respectif est satisfaisant puisque plus des 3/4 d'entre elles s'estiment compétitives, voire très compétitives.

 

Deux tiers des industriels sont optimistes quant à la compétitivité future de leur outil industriel.

 

Les enjeux stratégiques

 

Les principaux enjeux stratégiques des entreprises industrielles françaises pour les deux années à venir sont d'assurer une croissance pérenne, d'améliorer les marges brutes, d'innover et de répondre aux nouvelles attentes des clients.

 

Dans un contexte économique tendu, il n'est pas étonnant de constater que la rentabilité est l'enjeu prioritaire des entreprises industrielles. L'innovation arrive en seconde position des enjeux stratégiques, ce critère étant souvent considéré par les entreprises comme le meilleur moyen pour conserver, capter et développer de nouveaux marchés.

 

Par rapport aux entreprises industrielles, l'évolution des attentes et du comportement des clients est le 2e enjeu le plus important identifié par les entreprises non industrielles.

 

Bon à savoir : bien qu'ils représentent deux sujets d'actualité, potentiellement porteurs de compétitivité, les entreprises industrielles ne portent que peu de considération sur les thèmes environnementaux et digitaux sur le moyen terme.

 

Les leviers de la compétitivité

 

Les sociétés interrogées estiment que le capital humain, la maîtrise des processus et l'innovation sont les 3 leviers prioritaires générateurs de compétitivité.

 

En revanche, elles estiment que l'environnement réglementaire, le coût du travail et le droit du travail sont les 3 freins à la compétitivité, selon plus de deux tiers des sociétés interrogées.

 

Il est utile de préciser que 90 % des entreprises interrogées ont lancé ou vont lancer une démarche d'amélioration de la compétitivité, démarche par la Direction générale et/ou la Direction opérationnelle.

 

Enfin, dans un contexte d'évolution technologique rapide, de besoin croissant de différenciation, la R&D est considérée comme un élément essentiel d'innovation pour alimenter la croissance et le développement des entreprises industrielles. Pourtant les entreprises investissent moins de 7 % de leur chiffe d'affaires dans ce domaine.

 

Sandrine Damie