Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Les jeunes prêts à entreprendre !

Le Club des entrepreneurs a dévoilé les résultats de son enquête sur l'entreprenariat et les jeunes.


Le 05/01/2015

 

L'entreprenariat est plébiscité par les jeunes... et redouté par leurs parents ! Tel est le principal résultat de l'enquête menée fin 2014 par le Club des entrepreneurs auprès d’environ 1 400 personnes âgées de 18 à 27 ans et quelque 2 500 parents.

 

L'optimisme des jeunes


72  % des jeunes interrogés ont déclaré considérer que créer leur entreprise leur permettrait d’avoir une vie plus facile qu’avec leur travail actuel. En revanche, pour 64 % d'entre eux, être passionné par le projet est un préalable indispensable pour se lancer.

 

Pour 83 % des jeunes, entreprenariat rime avec liberté : le fait de ne pas avoir de patron ou de managers au-dessus d’eux est un réel aspect positif. Le fait de pouvoir fixer son propre emploi du temps séduit 44 % des jeunes également.

 

Devenir son propre patron - et donc être autonome - l’emporte sur la rémunération pour les jeunes qui considèrent à 86 % être plus intéressés par ce supplément de liberté même si la rémunération n’est pas plus élevée qu’actuellement.

 

... le doute des parents !


Pour les parents en revanche, l'enthousiasme est bien plus mesuré : 51% d’entre eux pensent que la création d’entreprise reposerait sur un projet subi plutôt que choisi. 66 % des parents craignent qu’un tel projet éloigne et isole leur enfant. Ils sont également 71% à voir l’entrepreneuriat comme une aventure en solitaire tandis que 63 % des jeunes le voit comme une aventure collective !

 

Par ailleurs, les parents estiment que l’expérience professionnelle est primordiale à 61 % et 89 % considèrent que les diplômes ne suffisent pas à faire de leurs enfants des entrepreneurs "capables".

 

Au final, 93 % des parents préfèrent la sécurité d’un emploi salarié pour leur enfant afin qu’il n’ait pas à affronter de multiples problèmes potentiels.

 

Sandrine Damie