Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Dominique Soudais

Bénévole à l'association Energie Jeunes
Date de l'interview : 24/11/2014

Nous souhaitons redonner confiance aux élèves, développer l'auto-discipline, créer des habitudes de persévérance scolaire mais aussi mobiliser des bénévoles pour aller dans les classes avec les enseignants

Pour lutter contre le décrochage scolaire, l'association Energie Jeunes intervient dans les établissements scolaires. Zoom sur les actions menées.

Qu'est-ce qui a motivé la création de l'association Energie Jeunes ?

C'est la conviction que vaincre l'échec scolaire dans les quartiers défavorisés, c'est l'affaire de tous, pas seulement de l'école ; et que développer la persévérance scolaire en collège, c'est à la fois possible et clé dans la réussite scolaire, en appui des enseignants.

Quels sont ses principaux objectifs ?

Nous souhaitons redonner confiance aux élèves, développer l'auto-discipline, créer des habitudes de persévérance scolaire mais aussi mobiliser des bénévoles pour aller dans les classes avec les enseignants

Vous contribuez à la lutte contre le décrochage scolaire par vos actions dans les collèges de ZEP. Quels sont les programmes que vous avez développés ?

Le programme consiste en deux sessions de 2 heures (3 séances d'une heure en 6e) alternant des témoignages, des exercices interactifs, des auto-diagnostics, afin que chaque élève décide d'une nouvelle habitude comme se coucher plus tôt, éteindre téléphone et télévision pendant ses devoirs, participer ou se concentrer davantage en cours.

Et vos objectifs pédagogiques ?

Nos objectifs sont d'agir sur la confiance en soi, l'auto-discipline, de contribuer à avoir un objectif,  et de soutenir les enseignants.

Pouvez-vous nous présenter le programme « Exploiter tout son potentiel » ? A qui s'adresse-t-il ?

C'est la ligne maîtresse de toutes les interventions d'énergie jeunes en collège : que chaque élève découvre qu'il a "en lui"  les capacités de réussir.

Comment se déroulent vos interventions ?

D'abord par de l'interactivité de groupe avec des votes par carton de couleur à des questions sur son humeur du matin, les points forts et les points à améliorer de la classe ..., puis des exercices individuels d'auto-diagnostic, et enfin la rédaction d'un engagement, prendre une nouvelle habitude, avec un plan pour anticiper les obstacles dans la mise en œuvre .... le tout entrecoupé de témoignages et d'exemples concrets

Pour y parvenir vous avez noué un partenariat fort avec l'Education nationale. Comment ce partenariat prend-il vie sur le terrain ?

Energie Jeunes a reçu l'agrément de l'Education nationale et fait partie des initiatives de "la France s'engage", ce qui permet un relais efficace dans les rectorats et les collèges . Ensuite, c'est au principal du collège de décider avec ses professeurs de la mise en œuvre du programme dans son établissement.

L'an passé auprès de combien de classes / jeunes êtes-vous intervenus ?

Sur l'année scolaire 2013-2014, 32 900 élèves ont participé au programme ( plus du double que l'année précédente).

Quels sont vos objectifs / les nouveaux outils / les nouvelles actions à venir pour 2015 ?

Les grandes nouveautés de 2015 sont un nouveau programme pour les 6e, l'ouverture de nouvelles régions, et surtout, le lancement de l'évaluation scientifique des actions menées, avec un universitaire renommé, Monsieur Yann Algan.

Propos recueillis par Sandrine Damie