Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Un nouvel IEP à Saint-Germain-en-Laye

La première promotion de 82 étudiants vient de débuter sa formation à Science Po Saint-Germain-en-Laye.


Le 27/10/2014

 

Dès 2010, l'université de Cergy-Pontoise (UCP) et l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) se sont unis pour travailler à la création d'un nouvel IEP installé en Ile-de-France, dont provient une proportion importante des quelques 9 000 candidats du concours commun.

 

Créé par arrêté ministériel en juin 2013, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye, offre désormais la possibilité aux candidats de composer sur un site francilien. Le 24 mai dernier, le concours commun d'entrée en première année a ainsi réuni sur le site des Chênes de l'UCP, dans le Val d'Oise, près de 1 500 candidats.

 

Quelle vocation pour cet IEP ?

 

Etablissement public d'enseignement supérieur, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye a pour vocation de former les cadres des secteurs publics et privés de demain et de développer la recherche sur les questions politiques contemporaines.

 

Bon à savoir : les IEP sont soucieux d'accroître la chance des bacheliers d'intégrer l'un des sept IEP du réseau des IEP de région en leur offrant la possibilité de préparer un seul examen d'entrée. Le concours commun rend plus démocratique l'accès à leurs établissements en réduisant les coûts de l'examen, en homogénéisant les épreuves et en instaurant une logique d'aménagement du territoire national.

 

 

Les droits d 'inscription

 

Des droits d'inscription modulés sont mis en place dès la rentrée 2014. Dans un souci d'équité sociale, les droits d'inscription sont calculés selon les revenus des familles et échelonnés de l'exonération totale pour les boursiers jusqu'à un plafond maximum de 4 000 €.

 

Les formations

 

Les formations en 5 ans dispensées au sein des IEP constituent des filières d'excellence réputées pour leur valeur dans le monde professionnel.

 

La formation en 5 ans de Sciences Po Saint-Germain-en-Laye associe cours magistraux, séminaires interactifs ou conférences de méthode en petits groupes, projets individuels et collectifs tutorés, formation aux outils de recherches et stages. Elle offre en outre accès à des ateliers d'ouverture (café philo, cinéma, musique, PAO…).

 

L'une des particularités du nouvel IEP est d'entretenir des liens forts avec ses universités fondatrices. Cela se traduit notamment par une offre très diversifiée de masters 2 portés par l'UCP et l'UVSQ entre lesquels les étudiants de Sciences Po seront amenés à choisir en 5e  année. Les étudiants seront donc, à l'issue de leurs 5 années à Sciences Po, à la fois titulaires d'un diplôme IEP et d'un master 2. Sciences Po Saint-Germain-en-Laye a également pour projet la mise en place d'une 5e année partagée avec l'ESSEC autour de la thématique "gouvernance et globalisation".

 

De façon à diversifier l'origine de ses étudiants, Sciences Po Saint-Germain-en-Laye ouvrira un concours d'entrée spécifique en 4e année en 2016 et 40 places pour le concours commun d'entrée en 2e année à partir de 2017.

 

L'ouverture sociale des IEP

 

Elle passe ainsi par des dispositifs de préparation au concours commun du réseau. Les élèves de 10 lycées du Val d'Oise et des Yvelines bénéficient d'ores et déjà de sessions de préparation, grâce à des cours, des épreuves blanches, etc.

 

Les étudiants de l'UCP inscrits en licence 1 histoire, géographie, droit, économie, langues et études internationales peuvent, dès la rentrée 2014, également bénéficier d'une préparation au concours commun.

 

Sciences Po Saint-Germain-en-Laye se donne désormais pour mission de consolider et d'étendre ces deux types de dispositifs.

 

Les débouchés

 

La formation "Sciences Po" prépare à une multitude de professions, dans les secteurs tant privé que public. Les métiers de la communication et de la culture (journalisme, édition, web communication, relations  presse, attaché  culturel…), de l'économie et de la finance (analyste financier, chef d'entreprise, consultant en stratégie et organisation...), les métiers de la gouvernance territoriale (attaché en collectivité locale, métiers de la DRH, assistant d'élus, ingénierie locale…), comme les métiers de l'international (fonctionnaire européen, diplomatie, attaché humanitaire, cadre à l 'international) constituent des débouchés classiques pour les étudiants issus des IEP. Cette formation représente, par ailleurs, une voie privilégiée vers le monde associatif et politique.

 

Sandrine Damie