Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Palmarès des villes étudiantes

L'Etudiant a publié son palmarès des villes où il fait bon étudier en France en 2014/2015. Cerise sur le gâteau, vous pouvez également personnaliser le classement !


Le 22/10/2014

 

Comme chaque année, L'Etudiant est parti sur le terrain scruté les campus, le cadre de vie, les aides à l'installation pour les étudiants proposés dans 40 métropoles universitaires françaises.

 

Depuis quelques années, les villes ont compris l'intérêt pour l'économie locale et le dynamisme de leur région d'attirer les étudiants en nombre ! Pour que le logement étudiant ne soit pas un casse-tête, le CROUS mais aussi les associations étudiantes, des bailleurs privés s'associent pour permettre à chacun de trouver une chambre/un studio pour l'année.

 

Aides financières, démarches administratives simplifiées, création de carte multiservice, journée d'intégration, aide à la recherche d'emploi sont autant d'initiatives développées pour susciter l'intérêt des jeunes dans les villes et sur leurs différents campus.

 

Un classement personnalisable

 

Pour la 8e édition du palmarès des villes où il fait bon étudier, l’Etudiant innove en proposant une version personnalisable. À vous d’établir votre propre classement en fonction de ce que vous attendez de votre lieu d’études.

 

Sélectionnez le critère de choix qui vous importe parmi les 4 proposés par la rédaction selon que vous êtes plus intéressé par la formation, la vie étudiante, le cadre de vie ou l'emploi. Vous pouvez affiner votre recherche en ajoutant ou en ôtant des indicateurs et/ou en utilisant les filtres.

 

Par exemple, si nous misez tout sur la formation (en mettant de côté les 3 autres critères), le trio de tête est Paris, Lyon, Toulouse... mais si vous optez pour les critères Formation + Cadre de vie, Toulouse arrive en 1er devant Bordeaux et Grenoble.

 

Vous avez aussi la possibilité de comparer 3 villes entre elles.

 

La méthodologie appliquée


Neuf thèmes (culture, emploi, environnement, études, logement, rayonnement international, sorties, sports, transports) et 36 critères ont été retenus. Des coefficients (de 1 à 4) leur ont été attribués. Quatre catégories de poids équivalent ont été créées :

  •  la formation (classements études et rayonnement international) ;
  • la vie étudiante (classements sorties, culture et sports) ;
  • le cadre de vie (classements logement, transports et environnement) ;
  •  l'emploi (classement emploi) – de poids équivalent. Cela nous a permis de classer les 40 unités urbaines françaises de 8.000 étudiants et plus.

 

Seul changement par rapport à 2013 : les classements par taille de ville se font selon le nombre d'étudiants (de 8 000 à 20 000, de 20 000 à 40 000 et plus de 40 000 étudiants) et non plus selon le nombre d'habitants.

 

Sandrine Damie