Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Quels métiers en 2022 ?

Un rapport réalisé par la Dares et France Stratégie met en avant les perspectives en matière d'évolution des ressources en main-d'œuvre et d'emploi par métiers.


Le 11/07/2014

 

Edité par la Dares et France Stratégie, "Les métiers en 2022" est un rapport mettant en lumière les évolutions probables des besoins en main d'oeuvre dans les métiers. Il montre que 800 000 postes par an seraient à pourvoir à l'horizon 2022.

 

Les grandes tendances des recrutements à venir

 

Cet exercice de prospective des métiers et qualifications met en évidence quelques tendances profondes. Ainsi, la tertiarisation des emplois devrait se poursuivre.

 

Les métiers du commerce et des services devraient continuer à se développer, avec notamment de fortes créations d'emploi dans les professions de soin (à l'exception des médecins) et des services aux personnes.

 

Les emplois administratifs de la fonction publique et les emplois de secrétaires connaîtraient au contraire un repli.

 

Les métiers industriels se stabiliseraient : les pertes d'emploi seraient moins fortes que par le passé parmi les ouvriers non qualifiés de l'industrie, et l'on observerait des créations pour certains métiers d'ouvriers qualifiés.

 

Les métiers agricoles poursuivraient leur repli.

 

Les métiers qui devraient le plus recrutés

 

Si l'on ajoute aux créations nettes d'emploi les départs en fin de carrière, les postes àpourvoir apparaissent particulièrement nombreux parmi les agents d'entretien, les aides à domicile, les enseignants, les aides-soignants et infirmiers, les cadres des services administratifs, comptables et financiers, les conducteurs de véhicule et les vendeurs.

 

L'ensemble des professions de soins et d'aide aux personnes fragiles devrait bénéficier d'une forte dynamique de l'emploi, à l'exception des médecins dont l'évolution dépend du numerus clausus et pour lesquels tous les départs en fin de carrière ne seraient pas remplacés à l'horizon 2022 : on estime à 20 000 le nombre de destruction de postes de médecin en 10 ans.

 

Aides à domicile, aides-soignants et infirmiers figureraient ainsi parmi les métiers qui gagneraient le plus d'emplois à l'horizon 2022, avec près de 350 000 créations nettes en 10 ans. Le métier d'aide à domicile serait même celui qui créerait le plus de postes : près de 160 000 postes créés d'ici 2022, soit une hausse de 2,6 % en moyenne chaque année.

 

Entre 2012 et 2022, près de 500 000 postes seraient à pourvoir dans les métiers d'assistantes maternelles et d'aides à domicile car plus d'une personne en poste sur 3 est actuellement âgée d'au moins 50 ans.

 

De nombreuses créations d'emplois qualifiés

 

Entre 2012 et 2022, les métiers très qualifiés seront également parmi les plus forts créateurs nets d'emploi : la croissance des métiers de cadres serait presque 2 fois plus forte que celle de l'ensemble des métiers.

 

Parmi les cadres assurant des fonctions à dominante administrative et les managers (cadres de la banque et des assurances, cadres de la fonction publique, dirigeants d'entreprise, et dans une moindre mesure cadres des services administratifs, comptables et financiers et cadres commerciaux), la hausse du nombre d'emplois se conjuguerait avec de nombreux départs en fin de carrière.

 

Bémol : les professions de l'information et de la communication, tout comme celles des arts et spectacles, sont surtout occupées par des jeunes ou des personnes en milieu de vie active. Les taux de départs en fin de carrière y seraient donc limités. L'emploi devrait être soutenu dans ces métiers par l'essor du multimédia et des activités audiovisuelles.

 

Des créations modérées dans le BTP, les transports et la logistique

 

Les créations d'emploi dans les métiers du transport et de la logistique pourraient être limitées par l'augmentation du prix de l'énergie. Au sein de ce domaine professionnel, la croissance du nombre de postes à pourvoir devrait être plus élevée pour les métiers les plus qualifiés tels que les agents d'exploitation de transports ou les cadres des transports, de la logistique et navigants de l'aviation.

 

Dans le domaine du bâtiment et des travaux publics, les architectes et cadres, les techniciens et agents de maîtrise et, dans une moindre mesure, les ouvriers qualifiés devraient continuer de bénéficier de créations d'emploi à l'horizon 2022.

 

Les ouvriers qualifiés du second œuvre (plombiers, électriciens, peintres, menuisiers, etc.), dont plus du 1/3 sont à leur compte, devraient être concernés par des taux de départs en fin de carrière relativement importants, supérieurs à 2,6 % en moyenne chaque année.

 

Des créations d'emploi nombreuses pour les métiers du commerce

 

La proportion de postes à pourvoir dans le commerce et l'hôtellerie, la restauration, l'alimentation se situerait autour de la moyenne mais les recrutements resteront nombreux du fait d'un important turn-over.

 

Zoom sur les femmes

 

Les femmes pourraient former 49,1 % des personnes en emploi en 2022, contre 47,7 % en 2012, poursuivant une progression ininterrompue depuis 1975. Comme par le passé, cette progression résulterait de l'accroissement de la part des femmes dans les métiers les plus qualifiés.

 

Sandrine Damie

 

Télécharger le rapport complet "Les métiers en 2022".

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net