Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Coup de pouce aux étudiants boursiers

Benoît Hamon, ministre de l’Education nationale, a annoncé au début de l'été une aide supplémentaire pour les étudiants boursiers à l’échelon 0.


Le 28/08/2014

 

Pour lutter contre la précarité étudiante, le ministre de l'Education national a fait un geste remarqué pour les étudiants boursiers de l'échelon 0. Il accorde une aide de 1 000 euros par année universitaire, en plus de l'exonération du paiement des droits universitaires dans les établissements publics et du paiement de la cotisation à la sécurité sociale étudiante auxquels ces boursiers avaient déjà droit.

 

77 500 étudiants  issus de familles modestes vont ainsi bénéficier de cette mesure dès la rentrée 2014 !

 

L'attribution des bourses

 

Les aides sont attribuées en fonction de 3 critères :

  • les revenus du foyer fiscal ;
  • le nombre d'enfants à charge fiscale de la famille ;
  • l'éloignement du lieu d'études.

 

En fonction de ces éléments, un barème national permet d'attribuer aux étudiants une aide financière. Afin de vous aider à évaluer vos possibilités de bénéficier d'une bourse sur critères sociaux, un simulateur de bourse est à votre disposition sur le site du CNOUS.

 

Bon à savoir : pour la rentrée 2014, les dossiers ont été étudiés en mai dernier dans le cadre du DSE, dossier social étudiant.

 

Bon à savoir  : le montant des bourses en 2013/2014

échelon 0  : pas de bourse mais une exonération des droits d'inscription et de sécurité sociale
échelon 0 bis : 1 000 euros par an
1er échelon : 1 653 euros par an
2e échelon : 2 490 euros par an
3e échelon : 3 190 euros par an
4e échelon : 3 889 euros par an
5e échelon : 4 465 euros par an
6e échelon  : 4 735 euros par an
7e échelon : 5 500 euros par an

 

 

Sandrine Damie