Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Etre pharmacien en 2014

Le secteur de la pharmacie traverserai-t-il une crise des vocations ? Les pharmaciens en exercice prolongent leur activité après 66 ans, faute de repreneurs... et 1/4 des jeunes diplômés se réorientent !


Le 25/08/2014

 

La France compte 74 270 pharmaciens actifs au 1er janvier 2014, dont 2 452 nouveaux inscrits. Comme l'année précédente, le nombre de pharmaciens inscrits à l’Ordre a augmenté entre 2012 et 2013 : on compte 378 pharmaciens de plus  (+ 0,51 %) par rapport à 2012 sous l’effet cumulé de l’augmentation du numerus clausus depuis 2006 et du retardement de départ à la retraite des pharmaciens .

 

Le vieillissement de la profession

 

Dans son étude sur "les grandes tendances de la démographie des pharmaciens en 2013", l'Ordre national des pharmaciens tire ainsi la sonnette d'alarme : la moyenne d'âge des pharmaciens continue d'augmenter. Ainsi 2 600 pharmaciens exerçant ont 66 ans et plus (75 % d’entre eux sont en officine) et plus de 19 000 pharmaciens sont âgés de plus de 56 ans en 2013.

 

Un jeune sur 4 décide de se réorienter

 

Autre phénomène inquiétant pour le secteur : 26,4 % des jeunes diplômés fait le choix d'une autre filière pour son insertion à l'issue de ses études ! Dans les 3 ans qui suivent l'obtention de leur diplôme, 1/4 ne s'inscrivent pas à l'Ordre national des pharmaciens.

 

Les restructurations en cours ou en perspective du secteur de la pharmacie semblent faire fuir ses diplômés. Elles concernent principalement les laboratoires de biologie  médicale tandis que les officines restent plutôt harmonieusement réparties sur le territoire français. On compte tout de même 123 fermetures définitives d'officines en 2013.

 

Selon l'étude de l'Ordre national des pharmaciens, l’affaiblissement de l’attractivité du métier ne nécessite pas d’être compensée par un appel massif aux professionnels étrangers. Ces derniers ne représentent que 1,7 % des inscrits et 74 % d’entre eux exercent dans les officines. Quant aux pharmaciens français diplômés "hors" du numerus clausus au sein de l’Union européenne, ils demeurent peu nombreux (0,4%).

 

Les pharmaciens en Ile-de-France


L'Ordre des pharmaciens dénombre 14 100 inscrits en Ile-de-France. La moyenne d'âge est de 47,1 ans contre 46,5 ans au niveau national. Les femmes représentent globalement 68 % des effectifs. A noter : dans les officines, seules 53 % des pharmaciens titulaires sont des femmes.

 

Paris compte 1/4 des pharmaciens d'officines de la région. Le département des Hauts-de-Seine concentre à lui-seul 47 % des pharmaciens industriels franciliens.

Reste aux membres de l'Ordre national des pharmaciens à mener d'urgence une réflexion sur l'avenir de la profession pour que les officines continuent à trouver preneur en France !

 

 

Sandrine Damie