Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Stockholm Junior Water Prize

Les élèves du Lycée Hoche de Versailles, lauréats du prix "Mobilisation d'un public", ont été sélectionnés pour représenter la France lors de la finale internationale à Stockholm.


Le 14/07/2014

 

Les lycéens versaillais présenteront leur projet SECOP - Station d'épuration communicante pédagogique - et le travail accompli toute cette année lors de la finale internationale du Stockholm Junior Water Prize à Stockholm à la rentrée prochaine.

Le Stockholm Junior Water Prize

 

Ce Prix est organisé dans des nations industrielles comme le Japon ou les USA, des pays en voie de développement comme le Ghana ou le Vietnam, des pays émergents comme la Chine, mais aussi de nouveaux pays d'Europe comme la Lituanie et la Biélorussie. La France est bien évidemment présente !

 

En France, le concours international était ouvert aux jeunes de 15 à 20 ans résidant habituellement en France, inscrits dans l'enseignement secondaire ou son équivalent (BTS, lycée pro, lycée agricole, lycée technologique).

 

 

La sélection française est organisée par la Fondation française pour l'éducation à l'environnement (FEEE) en accord avec le Stockholm International Water Institute (SIWI).

 

Les dossiers reçus ont fait l'objet d'un examen approfondi et d'une pré-selection par la FEEE en fonction des critères de chaque catégorie. La synthèse des dossiers a été communiquée aux membres du jury qui se sont réunis dans le courant du mois d'avril pour décerner les 3 premiers prix :

 

  • "Mobilisation d'un public" : actions qui visent à améliorer l'utilisation de l'eau par l'information et la sensibilisation sur une question particulière, auprès d'un public déterminé ;
  • "Technique innovante" : projets centrés sur la création ou l'amélioration d'outils, de techniques, de procédés pour une meilleure gestion de l'eau ;
  • "Action de l'eau" : projet qui, sans nécessairement faire appel à une technique innovante, apportent une amélioration dans la gestion de la ressource en eau grâce à l'implication et l'action des jeunes.

 

Le jury français a évalué les projets notamment au regard de la qualité de leur démarche scientifique et de leur caractère innovant. Il a ainsi attribué 3 prix de 1 000 euros dont le prix de la "mobilisation d'un public" à un lycée de Versailles.

 

Les lauréats versaillais

 

Les porteurs du projet sont 4 jeunes de seconde générale : Pierre-André Crepon, François Fernet, Paul-Vinh Le, Sohaib Ouzineb.

 

L'objectif de leur projet était de réaliser une maquette de station d'épuration communicante afin de pouvoir mobiliser un public le plus large possible au problème sociétal du traitement des eaux.

 

La réalisation de la maquette de station d'épuration automatisée montre le principe des boues activées, de la commande décentralisée, du relevage par vis et dans un contexte d'optimisation de conception afin de maximiser le rendement et ainsi ancrer ce projet dans une optique de développement durable.           

Et bientôt la finale internationale

 

Les  lauréats désignés par le jury français sont invités à Stockholm pour défendre les couleurs de la France lors de la finale internationale.

Ils doivent, avec l'aide de la FEEE mettre au point leur dossier (mémoire scientifique) en respectant les critères du concours international et participer à l'élaboration de 2 posters. La FEEE prend en charge la traduction en anglais des documents et assure l'accompagnement des jeunes de Paris à Stockholm.

 

C'est une semaine riche en découverte et en échanges qui les attend, en compagnie d'une soixantaine de jeunes venus du monde entier : conférences, séminaires, visites de la ville et de l'archipel sous la direction de l'équipe d'organisation.

Les lauréats présenteront leur travail aux participants à la World Water Week à l'aide de posters et de maquettes. Ils ont déjà envoyé en juin leur mémoire au jury international présidé par le Dr. Fredrik Moberg. Sur place, ils doivent répondre aux questions des 3 groupes de jurés.

 

Les récompenses de la finale internationale sont :

 

  • 15,000 $ pour les jeunes lauréats ;
  • 5,000 $ pour l'établissement scolaire des lauréats ;
  • 3,000 $ pour le second prix : "diplôme d'excellence".

 

Bonne chance aux lycéens franciliens !

 

Sandrine Damie