Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

17/09/2014 à 17h00 - Les métiers du web

Omniprésent dans le monde professionnel comme dans la vie privée, Internet est devenu une industrie à part entière en pleine expansion. De même connaissant une progression exponentielle, le e-commerce échappe à la crise. Pour connaître les nouvelles formations et les métiers émergents du secteur du numérique, retrouvez tous les échanges avec deux spécialistes du Web 2.0.

Les invités

Olivier Coone - Délégué à la formation au sein du Syntec Numérique

Denys Chomel - Fondateur, Responsable admissions et développement chez HETIC

Question :

Modérateur : Bienvenue sur notre chat consacré aujourd'hui aux métiers du web. Le chat commence. Vous pouvez poser vos questions à nos deux invités.

Réponse :

 

Olivier Coone : Bonjour à toutes et à tous, je suis ravi d'être parmi vous cet après-midi pour répondre à vos questions.

 

Denys Chomel : Bonjour à toutes et à tous.

Question :

Nif : Bonjour. Peut-on encore être un "bidouilleur" aujourd'hui ou bien des diplômes sont toujours demandés ?

Réponse :

 

Olivier Coone : On est un pays qui privilégie toujours la compétence par rapport au diplôme. Cependant, nous sommes un secteur dynamique où la passion et la curiosité priment, et nous avons de nombreux exemples d'autodidactes.

 

Denys Chomel : Ce qui est évident c'est que le niveau technique est sans commune mesure avec celui qui était demandé avant, ne serait-ce qu'il y a cinq ans. Aujourd'hui le rôle de la formation est de préparer les gens qui vont accompagner les très grandes mutations qui arrivent. Et à ce titre là on ne peut pas être un simple bidouilleur. Ce qui va arriver est tellement grand !

Question :

Damien268 : Quels sont les metiers du web qui recrutent aujourd’hui ? Lucas_m : quelles sont les formations du web recherchées aujourd’hui ?

Réponse :

 

Olivier Coone : Les deux principaux métiers recherchés sont ceux de webdesigner (15 000 postes à pourvoir par an en France) et de développeur d'applications mobile et sites internet.

Ce sont des métiers qui sont accessibles à niveau bac + 2 / bac + 3. Par exemple, il existe le BTS SIO (Services et Informatique des Organisations) accessible post-bac en 2 ans. Il y a aussi des formations spécifiques webdesigner au sein d'écoles spécialisées.

Question :

Rémi09 : Quelles sont les qualités qu’il faut avoir pour travailler dans le web ?

Réponse :

 

Denys Chomel : Notre point d'entrée c'est la culture générale ! Pas forcément au sens classique, mais dans le sens où il faut être curieux. Littéraires bienvenus ! L'informatique est une langue pas simplement un langage ! Si on a l’envie de se former à l'informatique, il faut avoir une envie d'excellence.

Question :

Elodie29 : C'est quoi les métiers du web ? Merci d'avance pour vos réponses. LucieL : Y a-t-il une liste complète de tous les métiers du web ? Sur quel site peut-on aller ? Merci

Réponse :

 

Olivier Coone : Les métiers du web sont essentiellement des métiers créatifs. On est sur la partie visible du numérique, avec une forte dimension graphique, le confort à visiter un site (interface, ergonomie...), on va retrouver beaucoup d'innovations.

Un développeur, par exemple, a pour mission d'élaborer les applications que nous utilisons au quotidien. Vous pouvez vous rendre sur le portail des métiers du web : http://www.metiers-du-web.com/portail-des-metiers/.

Question :

Bobob : Est-ce que le web paye mieux que les autres milieux?

Réponse :

 

Denys Chomel : Il y a énormément de postes qui ne trouvent pas preneur. De ce fait, les salaires sont facilement plus élevés dés le début de la carrière. Attention, ce n'est pas l'Eldorado. Il y a certes beaucoup de postes, mais cela ne signifie pas que c'est facile et qu'il suffit de se présenter pour être embauché et bien payé. Le niveau est très élevé aujourd'hui dans les entreprises et les postes avec de bons salaires se méritent.  

 

Olivier Coone : La filière numérique est derrière le secteur de la banque assurance, le secteur qui a la rémunération moyenne annuelle la plus élevée en France. Le chiffre est de 46 000 euros brut annuel.

Question :

Onii : Est-ce qu’il y a des formations avec des débouchés dans le web pour les gens qui n’ont pas le bac?

Réponse :

 

Denys Chomel : Oui.

 

Olivier Coone : Tout à fait. Il existe même des formations réservées aux jeunes qui n'ont pas le bac, c'est le cas par exemple de la Web@cadémie qui propose une formation de développeur sur 2 ans pour les jeunes de 18 à 25 ans qui n'ont pas le bac. On peut citer également l'Ecole 42 située à Paris dans le 17ème arrondissement, qui accueille un tiers d'étudiants sans diplôme (800 candidats environ par an).

Question :

Cocosg8 : Est-ce qu’on peut entrer dans les métiers du web en passant par un bac professionnel ?

Réponse :

 

Denys Chomel : Oui. On fait la différence entre les compétences individuelles et le niveau scolaire ou le type de bac. Donc un bac pro, oui ! Pour autant il s'agit toujours d'être brillant !

Question :

Kelly44 : Je suis actuellement en terminale et je souhaiterai faire des études de e-commerce et e-marketing, quelles sont les BTS ou DUT pour y accéder ? Ou quelles facs ? Merci

Réponse :

 

Olivier Coone : On est sur des métiers qui sont à la frontière du numérique et des matières plus anciennes comme le commerce ou le marketing. Si l'entrée se fait par le numérique, on peut citer le BTS SIO (Services et Informatique des Organisations), ou le BTS IRIS (Informatique et Réseaux pour l'Industrie et les Services), ou encore le DUT MMI (Multimédias et Métiers de l'Internet). Si l'on part d'une formation commerce, les parcours classiques : BTS NRC (Négociation Relation Clients) ou le BTS MUC (Management des Unités Commerciales) peuvent constituer une base. Dans ce cas, une spécialisation en licence professionnelle est nécessaire pour l'aspect numérique.

Question :

Adrien : Comment devient t-on administrateur réseau ? Quelles sont les études à suivre ?

Réponse :

 

Denys Chomel : Administrateur réseau, attention là on est plus dans de le secteur de l'informatique système que dans le web et n'importe quelle formation purement informatique vous y mènera. Exemple : le BTS SIO (Services et Informatique des Organisations), ou un DUT informatique.

Question :

Bobby33 : Blogueur, c’est un métier ?

Réponse :

 

Denys Chomel : Blogger n'est pas un métier, c'est une pratique. Il est vrai que certains blogueurs arrivent à monétiser leur audience. En revanche, le métier de community manager est en train d'exploser. Il devient LE métier de la relation client. C'est devenu un métier très technique et les blogueurs sont très recherchés par les entreprises pour les postes de community manager.

Question :

Cm : Pour vous, le community manager est-il le métier d'avenir dans une entreprise ?

Réponse :

 

Olivier Coone : Le métier de community manager est non seulement un métier d'avenir, mais c'est aussi un métier on ne peut plus actuel. De plus en plus de formations se créent spécifiquement sur ce métier. Nous envisageons plus de 8000 créations d'emplois à horizon 2018 sur ce métier, et sur l'ensemble de la filière numérique.

Question :

Clemsce : Je suis passionné par les nouvelles technologies et la veille d’infos. Existe-t-il un métier lié à internet qui regroupe ces deux choses ? Merci

Réponse :

 

Denys Chomel : Dans toutes les entreprises neo-digitales, on aménage et on encourage la veille technique des collaborateurs. Pour autant, il est assez rare de trouver un poste où vous serez payé pour faire de la veille technologique, à temps plein.

 

Question :

NoemP : J’ai cru comprendre que le marketing était un secteur bouché, est-ce le cas du web marketing ?

Réponse :

 

Olivier Coone : Il s'agit de 2 notions différentes qui vont appeler à des compétences différentes.

Par exemple, le webmarketing : savoir référencer un site sur les moteurs de recherche (rendre visible une marque sur google, par exemple), savoir analyser le taux de fréquentation d'un site internet, sont des compétences émergentes qui n'ont pas encore rencontré tout leur public potentiel.

En règle générale, on est sur des métiers qui sont en plein essor, et qui n'ont pas assez de candidats.

Question :

Philou : Quelles études sont requises pour un développeur informatique ?

Réponse :

 

Denys Chomel : Développeur informatique ou développeur web ? Pour le développeur informatique, il existe depuis longtemps des filières d'études (IUT informatique, école d'ingénieurs, Maths-Informatique à l'université).

Pour le développeur web et d'applications mobiles, ce sont essentiellement des écoles privées (bac + 3 , bac + 5). Par exemple, Hetic développe des cursus en trois ans en alternance de développeur web.

Aujourd'hui le web designer est assimilé à un développeur Front. On lui demande également d'avoir des compétences d'intégration.

Question :

Louisa : Quelles sont selon vous les métiers tendance dans le web ? Merci

Réponse :

 

Olivier Coone : On parlait à l'instant du community manager, j'insiste sur le développeur (principalement d'applications mobiles), trafic manager (en charge de l'analyse du taux de fréquentation d'un site), et le webdesigner.

Denys Chomel : Tous les métiers autour de la Data (Chief Data).

Olivier Coone : Le développeur et le webdesigner sont très recherchés aujourd'hui car plus de 90% des entreprises de plus de 50 salariés en France ont aujourd'hui un site web, donc le marché est énorme.
Aujourd'hui, on demande au webdesigner de se charger de l'intégration. Ces métiers sont en constante évolution, et d'autres vont encore apparaître, qui restent à inventer. Chief Data Officer par exemple. Les objets connectés vont générer une quantité invraisemblable de Data (d'informations). Ces Data vont complètement transformer des secteurs comme la santé, l'éducation, le marketing... jusqu'au déploiement des systèmes politiques.

Denys Chomel : Et donc tous les métiers liés au traitement et à l'exploitation des Data sont des métiers d'avenir.

Question :

Phillou : Qu'est ce que le Syntec numérique ?

Réponse :

 

Olivier Coone : Syntec Numérique est un syndicat professionnel auquel les entreprises du secteur peuvent adhérer. C'est le même principe que le MEDEF mais nous nous adressons spécifiquement aux entreprises du numérique. Aujourd'hui, nous avons 1 500 entreprises adhérentes sur toute la France, dont 80 % de très petites entreprises (TPE). Nous nous adressons également aux jeunes qui souhaitent rentrer dans nos métiers, vous pouvez trouver des informations sur notre site spécifique : www.passinformatique.com

Question :

Dede : Et vous ? Comment êtes-vous arrivés dans le web ?

Réponse :

 

Denys Chomel : Moi c'est par le design, qui a été mon premier métier. Et comme Woody Allen "j'aime beaucoup le futur, j'ai même l'intention d'y habiter".

 

Olivier Coone : En ce qui me concerne, comme pour beaucoup de gens, ce sont le hasard et les opportunités qui m'ont amené au numérique. Ma spécialisation d'origine est la formation, et c'est en conseillant les entreprises du numérique dans ce domaine que je me suis moi-même spécialisé, car c'est un secteur passionnant.

 

 

 

Question :

Ali : Bonjour, quelles formations proposez-vous chez Hetic ?

Réponse :

 

Denys Chomel : Depuis 15 ans, nous proposons un cursus en 5 ans pluri-disciplinaires : techno, business, design... Et également des formations plus spécialisées en 3 ans : web developpeur, web designer, 3D pour le web, community manager. Tout ou partie en alternance. Et aussi un MBA qui mêle e-marketing et industries du luxe . Les candidats passent des entretiens individuels pour entrer dans chaque formation. Sachez que pour les formations "3D pour le web" et "Community manager", il reste quelques places pour cette rentrée. www.hetic.net

Question :

Fff : Bonjour, je ne sais pas quoi faire plus tard mais j’ai beaucoup d'imagination. Est-ce qu’il y a des métiers dans le domaine du web où la qualité de l'imagination (écrire des scénarios) est requise ? Merci.

Réponse :

 

Olivier Coone : Aujourd'hui, la créativité, l'imagination, l'inventivité, ce sont LES qualités primordiales pour rejoindre les métiers du web. Si vous avez ces qualités et si vous êtes passionné(e), vous avez tous les atouts pour prétendre faire carrière dans ce secteur. De plus, il est essentiel d'entretenir votre curiosité, d'être tourné(e) vers les autres et d'apprécier de travailler en équipe.

 

Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)