Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

De nouveaux emplois d'avenir

Avec la création de 45 000 nouveaux contrats d'emploi d'avenir, on devrait atteindre les 150 000 visés à la fin 2014. Des opportunités à saisir !


Le 17/07/2014

 

Fin avril, plus de 534 000 jeunes demandeurs d'emploi de moins de 25 ans sans aucune activité pointaient au Pôle emploi.

 

Les emplois d’avenir ont pour ambition d’améliorer l’insertion professionnelle et l’accès à la qualification des jeunes peu ou pas qualifiés, confrontés à des difficultés particulières d’accès à l’emploi.

 

Le gouvernement avait déjà budgété 50 000 nouveaux contrats en 2014 - après 100 000 en 2013 - pour que le dispositif atteigne son rythme de croisière, soit 150 000 personnes en fin d'année.

 

François Rebsamen, ministre du Travail, de l'emploi et du dialogue social a précisé que cette rallonge permet de prolonger les contrats des jeunes embauchés pour un an et d’embaucher 70 000 nouveaux jeunes en 2014. Ainsi 25 000 renouvellements de CDD conclus pour une durée d'un an en 2013 vont pouvoir être renouvelés.

 

Le coût de cette rallonge sera de 500 millions d'euros et s'échelonnera entre 2014 et 2017.

 

Zoom sur les emplois d'avenir

 

Les Emplois d'avenir s'adressent aux jeunes de 16 à 25 ans (jusqu'à 30 ans pour les personnes handicapées) pas ou peu qualifiés (jusqu'au niveau bac) qui connaissent des difficultés d'accès à l'emploi (en recherche d'emploi depuis au moins 6 mois pour les jeunes ayant un diplôme de type CAP). Ils s'adressent en priorité aux jeunes résidant en ZUS (zone urbaine sensible) ou en ZRR (zone de revitalisation rurale) pour les régions métropolitaines.

 

Par exception, le programme est aussi ouvert aux jeunes ayant un niveau supérieur au bac lorsqu'ils résident dans les territoires prioritaires (ZUS, ZRR).

 

Une dynamique européenne

 

La Commission européenne et le gouvernement français ont lancé mardi 3 juin un programme national contre le chômage des jeunes, doté de 424 millions d'euros de fonds européens pour 2014-2015.

 

Cette enveloppe supplémentaire concernant les emplois d'avenir n'est qu'une des mesures de ce programme. Il comprend également les contrats d'insertion dans la vie sociale (Civis), et la "garantie jeunes" actuellement expérimentée dans 10 départements. En Ile-de-France, le dispositif "garantie jeunes" est déployé à Bobigny, Drancy, Le Blanc-Mesnil, Bondy, Montreuil et Pantin (Seine-Saint-Denis).

 

Pour toute information sur ces dispositifs en faveur de l'emploi des jeunes, rendez-vous à la mission locale la plus proche de chez vous.

 

Sandrine Damie