Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • HEC : quels sont les trajectoires pro des diplômé(e)s ?

HEC : quels sont les trajectoires pro des diplômé(e)s ?

La difficile conciliation des vies professionnelle et familiale place les femmes en retrait des parcours les plus brillants en entreprise.


Le 16/06/2014

 

Pour la première fois cette année, HEC s'est penchée sur les parcours professionnels de ses ancien(ne)s élèves. Dirigée par Jacqueline Laufer, cette étude a été menée via un questionnaire administré à 387 diplômés d'HEC (200 hommes et 187 femmes).

Globalement, les diplômés HEC sont engagés dans des trajectoires professionnelles ambitieuses, conduisant jusqu'à 60 % des anciens d'une promotion à des postes de direction.

 

Toutefois, les divergences majeures entre hommes et femmes s'observent déjà au sein de la promotion 98. Et elles sont en germe, au niveau des attitudes, sur la promotion la plus jeune (2008).

 

La réussite éclatante des hommes

 

Les hommes diplômés d'HEC, à âge égal, sont plus nombreux à accéder à des postes de direction, avec des salaires plus élevés... ou à des mandats d'administrateurs.

 

La réalité du monde de l'entreprise, sa complexité et parfois sa dureté, semblent être un terrain de jeu plus "naturel" pour les hommes, qui l'évoquent spontanément quand on leur demande à quelles difficultés ils ont été confrontés.

 

Une vie pro plus contrastée pour les femmes

 

Les parcours des femmes sont plus souvent impactés par des contraintes liées à la vie personnelle et familiale. Par exemple, elles sont moins nombreuses à prendre un poste dans un pays étranger, et quand elles le font, c'est souvent pour suivre leur conjoint. A noter : aucun des 200 hommes diplômés d'HEC n'a fait le choix de suivre sa compagne à l'étranger durant sa carrière !

 

Pour les femmes, les difficultés liées au fait d'être une femme, et la conciliation des vies professionnelle et familiale – se placent ainsi, volontairement ou pas, en retrait des vrais enjeux de l'entreprise.

 

Une différence selon les générations interrogées ?

 

L'analyse en fonction de l'âge des répondants, répartis sur 4 promotions, met en évidence la dynamique de progression des parcours professionnels, qui connaissent une accélération entre 30 et 40 ans (promotion 98), atteignent souvent leur apogée vers 50 ans (promotion 88) et se finissent par une décennie plus compliquée de remise en question et d'options alternatives, comme le fait de se mettre à son propre compte (promotion 78).

 

Côté femmes, les jeunes générations sont plus impatientes et plus exigeantes que leurs ainées, et plus attirées par des carrières à l'international. Elles sont également tentées par la création d'entreprise, mais cela reste la plupart du temps à l'état de projet.

 

Prix "Trajectoires HEC Au Féminin" 2014

 

Chaque année "HEC au féminin" distingue des femmes ont en commun la détermination, un engagement fort et un sens certain de l’audace.

 

Cette année, le jury a choisi par son vote des femmes très impliquées au sein de la communauté HEC, dont le parcours remarquable devrait être source d’inspiration pour les jeunes diplômé(e)s.

 

Hélène Bourbouloux (promotion 95) est Associée Fondatrice de FHB (société d’administrateurs judiciaires). Elle est lauréate "trajectoires HEC au féminin 2014". A la remise des prix, elle a fait part de sa fierté du chemin parcouru : “Je suis extrêmement honorée de recevoir ce Prix, qui permet de mettre en lumière le métier peu connu d’administrateur judiciaire. En 6e, j’ambitionnais d’être “super comptable”, en 4e j’ai écrit à HEC pour me renseigner sur l’école que j’ai intégrée quelques années plus tard, pour avoir la liberté de faire ce que je voulais. Aujourd’hui, j’ai autant d’émotion à aider un salon de coiffure en difficulté qu’à sauver une entreprise menacée de liquidation. Je salue les amis fidèles qui ont toujours cru en mon choix de carrière. Merci également à mon mari, qui accepte mon rythme trépidant.”

 

Karine Rougé (promotion 2004), directrice du Pôle tertiaire au sein de Ocea Smart Building décroche le prix "Jeune Pousse". Elle a également rappelé son engagement pour HEC et a indiqué que la "chose qui me paraît la plus importante dans un parcours professionnel réussi est d’être en accord avec soi-même."

 

Sandrine Damie