Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

09/04/2014 à 17h00 - Les métiers de l'industrie

D’ici 2015, l’industrie pourrait recruter entre 80 000 et 100 000 hommes et femmes par an, notamment pour rééquilibrer la pyramide des âges dans les entreprises. Pratiquement 20 % de ces nouveaux emplois concerneront des cadres. Mais en Ile-de-France comme ailleurs, l'industrie n'attire pas assez les jeunes. Pour connaître la diversité des métiers industriels accessibles du CAP au diplôme d'ingénieur, retrouvez très prochainement les échanges ayant eu lieu entre deux spécialistes du monde de l'industrie.

Les invités

Laurent Champaney - Directeur Général Adjoint en charge des formations, Arts et Métiers ParisTech

Amélie Hardyau-Gaye - Responsable Pôle Information - Orientation, IUMM - Industries technologiques

Question :

Modérateur : Bonjour à toutes et à tous. Le chat commence. Vous pouvez poser toutes vos questions.

Réponse :

 

Laurent Champaney : Bonjour à tous ! Je suis ravi de répondre à vos questions au nom d'Arts et Métiers ParisTech, l'école de l'industrie et de la technologie.

 

Amélie Hardyau-Gaye : Bonjour à tous, je représente les métiers des industries technologiques (c'est à dire tout ce qui roule, flotte et vole), soit plus de 43 000 entreprises en France.

Question :

Louise212 : Concrètement c’est quoi les métiers de l’industrie ? Gregory : quels métiers y’a-t-il dans ce secteur ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : On dénombre plus de 150 métiers dans les industries technologiques, réparties en différentes familles : Acheter/Commercialiser, Concevoir/Rechercher, Préparer/Organiser, Gérer/Administrer, Installer/Maintenir, et Produire/Réaliser.

Le détail de ces métiers est disponible sur le site http://www.les-industries-technologiques.fr .

Ce sont des métiers qui recrutent à tous niveaux, du CAP au niveau ingénieur/master (bac + 5).

Question :

Minas : Est-ce qu’il existe un salon des métiers de l’industrie ?

Réponse :

 

Laurent Champaney : Les métiers de l'industrie et les formations qui conduisent à ces métiers sont représentés sur tous les salons qui s'adressent aux lycéens et étudiants pour présenter les différentes opportunités existantes.

Question :

Alex12 : C’est un secteur plutôt masculin, non ? Caro : est-ce que dans ce secteur il y a de la place pour les filles ? J'ai peur de faire des études qu'avec des garçons.

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Contrairement aux idées reçues, c'est un secteur dans lequel les femmes peuvent s'épanouir. L'ensemble des métiers leur est ouvert, on compte aujourd'hui 22 % de femmes dans notre secteur, l'ensemble des entreprises cherche à recruter des femmes quelque soit le niveau de poste. Les écarts de salaires homme/femme sont beaucoup plus faibles dans l'industrie que dans les autre secteurs : 5 % contre 9 % . On vous encourage donc à suivre des études pour pouvoir intégrer les industries technologiques.

 

Laurent Champaney : Aujourd'hui il y a de plus en plus de jeunes femmes dans les formations industrielles, certaines de ces formations forment même en majorité un public féminin (industrie pharmaceutique et chimique par exemple).

Dans des formations où il y a traditionnellement peu d'étudiantes (ingénierie mécanique, génie civil, génie électrique...), les étudiantes présentes peuvent cependant réussir un beau parcours, et souvent encore mieux que les garçons !

Question :

Lyla : Quel niveau faut-il avoir pour entrer dans l’industrie ?

Réponse :

 

Laurent Champaney : On peut entrer dans l'industrie avec tout niveau de qualification, du CAP au doctorat.

Question :

Bereh : Quels métiers peut-on faire das ce secteur avec un bac + 5?

Réponse :

 

Laurent Champaney : Avec un niveau bac + 5, on fait un métier d'ingénieur, c'est à dire un cadre de l'entreprise qui a à la fois des compétences techniques et managériales. Un bac + 5 issu d'une école d'ingénieurs aura davantage de compétences managériales, s'il est issu de l'université, davantage de compétences scientifiques et techniques.

 

Question :

Loik : On dit souvent que c’est un secteur en crise. C’est vrai ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Effectivement, certaines entreprises rencontrent des difficultés, mais le nombre de recrutement annuel reste extrêmement important : 80 000 à 100 000 postes à pourvoir chaque année. De nombreuses offres d'emplois restent non pourvues chaque année.

Si vous souhaitez en savoir plus, l'Observatoire des métiers de la métallurgie a mené une grande étude prospective sur les besoins en emplois, les résultats sont disponibles sur le site :  http://www.observatoire-metallurgie.fr .

Question :

Caribo : Quelles études pour devenir ingénieur svp ?

Réponse :

 

Laurent Champaney : Pour devenir ingénieur, il faut avoir un bac scientifique ou un bac technologique, puis faire une classe préparatoire aux grandes écoles ou un IUT ou un bachelor de technologie (par exemple aux Arts et Métiers).

On rejoint ensuite une école d'ingénieurs par concours. Il est aussi possible de rejoindre une école d'ingénieurs après un BTS (même si ce n'est pas le parcours classique).

On peut accéder à certaines écoles d'ingénieurs juste après le bac, mais les deux premières années de formation ressemblent fortement à une classe préparatoire.

 

Question :

K. : On parle souvent d’industrie du cinéma. C’est un secteur qui vous concerne ? Amm : bonjour, y’a-t-il des métiers créatifs dans ce secteur ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Non, l'industrie du cinéma ne fait pas partie de notre secteur. Toutefois, nous y contribuons à travers la fabrication du matériel audiovisuel.

Oui, il y a des métiers créatifs. Par exemple, le designer industriel qui invente les formes et les objets de demain. On retrouve également tous les métiers de la recherche et du développement.

Question :

Iscia : Y’a- t-il des formations en alternance svp ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Oui, vous pouvez retrouver des formations en alternance du CAP au niveau ingénieur dans les pôles formation des industries technologiques (une centaine d'implantation sur le territoire). Nous vous encourageons d'ailleurs à suivre ces formations en alternance afin de faciliter votre insertion professionnelle.

Retrouvez l'ensemble des formations en alternance et leurs lieux sur le site http://www.les-industries-technologiques.fr

 

Laurent Champaney : Au niveau ingénieur, ce sont des formations qui se font en partenariat entre les pôles formation des industries technologiques et les écoles d'ingénieurs. Elles donnent aux apprentis le même diplôme qu'aux étudiants. Il y a de plus en plus de formations en partenariat de ce type.

Question :

Jeannotlapin : Bonjour, votre école propose des formations quand on a juste le bac ? j'ai un bac STI2D. merci.

Réponse :

 

Laurent Champaney : Arts et Métiers ParisTech ouvre à la rentrée 2014 un bachelor de technologie, réservé aux bacheliers technologiques STI2D, qui permet d'intégrer ensuite l'école. Il est aussi possible de faire une classe préparatoire TSI en 2 ans, puis d'intégrer l'école par concours. Dans les deux cas, les candidatures se font dans APB.

Question :

Dragolo : Quel métier embauche le plus dans ce secteur ? Calimero : Bjr, quels sont les métiers qui gagnent le plus dans ce secteur ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : On a de nombreux métiers en tension, c'est à dire ceux où le nombre d'offres d'emploi est supérieur au nombre de candidats.

On retrouve ces métiers en tension à tous les niveaux, les principaux étant chaudronnier, soudeur, opérateur usinage, technicien de maintenance, ingénieur électronicien, par exemple.

Concernant les salaires, il faut savoir que les métiers des industries technologiques offrent une meilleure rémunération que dans les autres secteurs. Vous retrouvez des salaires importants quelque soit le niveau de qualification. Un soudeur ou un chaudronnier peut très très bien gagner sa vie.

Le secteur offre essentiellement des emplois en CDI, à temps plein. Nous avons 92 % de CDI.

 

Question :

krystie : Dans ce milieu, on peut évoluer facilement ?

Réponse :

 

Laurent Champaney : Oui, ce sont des métiers où il est possible d'évoluer rapidement, où les passerelles sont nombreuses et où il est possible de continuer à se former pendant son activité afin de changer de niveau de poste.

Question :

Gregoire : Quelles sont les grandes entreprises qui embauchent svp?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : De nombreuses entreprises des industries technologiques recrutent, quelque soit leur taille, contrairement aux idées reçues, de nombreuses offres d'emploi sont à pourvoir dans les PMI. Retrouvez les offres d'emploi sur le site http://www.les-industries-technologiques.fr .

Question :

Caribo : Combien on gagne quand on est ingénieur ? Nina : Combien gagne un ingénieur débutant svp ?

Réponse :

 

Laurent Champaney : Le salaire débutant va dépendre de l'école où l'ingénieur a été diplômé. Les entreprises ont des grilles salariales internes associées aux écoles. Ce salaire varie entre 30 000 et 40 000 euros bruts annuels.

Question :

Oscar : Est-ce qu’il y a besoin de commerciaux dans votre secteur ? Faut avoir une spécialité technique du coup ?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Nos entreprises recherchent beaucoup de technico-commerciaux, de chargés d'affaire, et d'acheteurs. La dimension technique est indispensable. Pour exercer de métier, vous pouvez notamment faire un BTS technico-commercial, avec une option industriel (par exemple, génie électrique et mécanique). Ces trois métiers sont extrêmement recherchés par les entreprises.

Question :

Yago : Est-ce que dans l’industrie le salaire dépend du niveau d’études ?

Réponse :

 

Laurent Champaney : En règle générale, oui, le salaire va dépendre du niveau d'études. Cependant, sur les métiers en tension, les salaires sont plus élevés à cause de la pénurie de candidats.

Question :

Twintwin : quelles sont les régions qui recrutent beaucoup svp?

Réponse :

 

Amélie Hardyau-Gaye : Des postes sont disponibles sur l'ensemble du territoire. En fonction des spécialisations et du type de métier recherché, certains territoires seront plus propices que d'autres. Par exemple, pour les métiers de l'aéronautique, de nombreux postes sont à pourvoir en Ile-de-France,  Midi-Pyrénées, PACA, Pays de Loire, et en Aquitaine.

Question :

Malak : Les formations d'ingénieurs sont-elles reconnues à l'étranger ? Est-il facile d'être embauché à l'étranger avec un diplôme d'ingénieur français ?

Réponse :

 

Laurent Champaney : Oui, l'ingénieur français est très reconnu à l'étranger, en particulier pour ses doubles compétences techniques et managériales.  Partout dans le monde, le diplôme d'ingénieur correspond au niveau master, qui est un niveau de référence reconnu par tous les secteurs industriels.

Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)