Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Opération séduction dans le numérique

Opération séduction dans le numérique

Syntec Numérique poursuit sa valorisation du secteur digital auprès des jeunes avec une application mobile et prochainement un espace RH sur facebook.


Le 05/03/2014

 

Syntec numérique est le syndicat professionnel des entreprises de services du numérique (ESN), des éditeurs de logiciels et des sociétés de Conseil en technologies. Il représente 1 200 sociétés adhérentes, soit 80 % du chiffre d'affaires de la profession.

 

Après le succès de sa première campagne de sensibilisation, "La tribu des S'Nums", qui a permis à plus de 27 000 fans de découvrir le monde professionnel du secteur, Syntec Numérique souhaite poursuivre sa valorisation des métiers du numérique auprès notamment des jeunes en formation.

 

Il lance ainsi une application mobile - "l'Officiel des métiers du numérique" - accessible sur Android et Apple. Créée pour les collégiens, lycéens en réflexion sur leur orientation, universitaires, jeunes diplômés, ou salariés en reconversion, cette application propose plus de 80 fiches métiers détaillées, regroupées par domaine : conseils, management, études et développement, production etc.

 

Ce nouvel outil permet de découvrir toutes les facettes d'une profession, par le biais d'informations concrètes et pratiques : profil, formations, évolution de carrière sans oublier des témoignages vidéo.

 

Avant l'été, un nouvel espace dédié aux candidats et aux entreprises mettra en avant des offres d'emploi ou de stage ainsi qu'une CVthèque sur Facebook.

 

Quels profils sont recherchés dans le numérique ?

 

Aujourd'hui, le secteur du numérique compte 64 % d'ingénieurs contre 36 % de techniciens. Et plus de 70 % des informaticiens ont une formation initiale de niveau bac +2 minimum. Mieux vaut donc compter sur un cursus bac + 2 / bac + 3 sinon plus, pour amorcer sa carrière dans de bonnes conditions et face à une concurrence accrue.

 

A  l'avenir, les tablettes et le mobile qui ne représentaient que 7 % du trafic en France en 2012, seront des leviers incontournables et feront appel à une nouvelle génération de professionnels qualifiés.

 

Sandrine Damie