Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

APB, votre avenir en quelques clics

Les élèves de terminale ont jusqu'au 20 mars inclus pour émettre leurs voeux de poursuite d'études post-bac. Mode d'emploi et recommandations pour que l'admission post-bac ne tourne pas au cauchemar.


Le 24/02/2014

 

APB  est la plateforme officielle de l'Education nationale permettant de simplifier les démarches de pré-inscription dans l’enseignement supérieur. Elle regroupe sur un seul site l'ensemble des formations post-bac. S'il est possible de saisir ses voeux depuis le 20 janvier, nombreux sont les lycéens encore indécis voire perdus face à l'offre de formations !

 

Pourtant une réforme visant à simplifier l'offre est en cours avec pour la rentrée prochaine un nombre de licences universitaires réduit à 45... au lieu des 1 800 qui existaient !

 

A partir de cette adresse, vous pouvez :

  • accéder à des informations sur les formations qui participent à la procédure ;
  • rechercher les formations qui vous intéressent ;
  • vous renseigner sur les établissements (liens avec leur site) ;
  • émettre des vœux de poursuite d'études ;
  • suivre votre dossier.

 

A noter : les étudiants en première année de licence souhaitant se réorienter, dans leur établissement ou dans un autre, peuvent également maintenant s’inscrire via le portail APB.

 

Une démarche unique pour vous porter candidat


Elle se décompose en quatre grandes étapes dont vous aurez le détail dans le Guide du candidat à télécharger :

  • votre inscription Internet (du 20 janvier au 20 avril)  et la modification de vos voeux (jusqu'au 10 juin) ;
  • la constitution et l'envoi de vos dossiers « papier » de candidature le cas échéant (date limite d'envoi le 2 avril) ;
  • les phases d'admission ;
  • l'inscription administrative dans l'établissement.

 

Bon à savoir : à partir de cette année, les vœux formulés en licence lors de la 1re phase des inscriptions seront validés automatiquement à l’issue de cette première étape, soit le 3 avril. L’année dernière, 12 % des 754 000 élèves qui avaient constitué un dossier électronique sur le portail avaient abandonné la procédure ou n’avaient pas validé leur choix.

 

Voeu et candidature, quelle différence ?

 

Vous êtes limité à 36 candidatures sur APB, dont 12 au maximum par "famille de formations" (12 BTS, 12 écoles supérieures d’art… avec parfois des restrictions : 12 CPES/CPGE dont 6 au maximum par voie, c’est-à-dire par type de classe prépa).

 

Selon les cas, une candidature va correspondre à un vœu ou à plusieurs vœux !

 

Si l'inscription en université est simple, la démarche à suivre pour s'inscrire à un concours commun est plus complexe en ligne. Ainsi le choix d'un concours commun, comme "Geipi-Polytech", compte pour une seule candidature sur les 12 auxquelles vous avez droit dans la famille "formations d'ingénieurs", et ce, même si vous classez 10 ou 15 écoles du concours commun dans votre liste !

 

 

Vous faire accompagner dans votre choix d'orientation

 

Grâce à la procédure de demande de conseil, chaque lycéen(ne) pourra bénéficier d'un conseil individualisé et objectif, quant à la pertinence de ses choix de filières pour une 1re année à l'université. Ces conseils sont adaptés au parcours scolaire et au projet professionnel de chacun.

 

Pensez également à prendre rendez-vous avec un conseiller d'orientation-psychologues au lycée ou au CIO... et misez aussi sur les journées portes ouvertes, les salons et forums vous permettant de mieux connaître les universités, les écoles et l'ensemble des formations post-bac. Rien de tel que l'échange en direct avec des jeunes et des enseignants pour vous éclairer !

 

Des vidéos de tutoriels ou de conférences sur APB sont disponibles sur L'Etudiant ou encore sur le site du salon APB-IDF.

 

Enfin un numéro vert gratuit devrait voir le jour courant mars (jusqu'à fin juin) pour répondre à toutes les interrogations sur APB.

 

Sandrine Damie