Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • La banque, un secteur tremplin mais pas favori pour les diplômés d'école de commerce

La banque, un secteur tremplin mais pas favori pour les diplômés d'école de commerce

Une étude menée auprès de 108 000 étudiants dans 1 350 écoles de commerce à travers le monde, révèle leurs aspirations, attentes et choix de carrière vis-à-vis du secteur bancaire.


Le 29/11/2013

 

Le rapport de Deloitte "Generation Why ? Attracting the bankers of the future" s'appuie sur les résultats d'une étude réalisée auprès d'un échantillon de 108 000 étudiants en école de commerce, issus de 1 350 universités en Asie, en Amérique, en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

 

Il a été demandé à ces étudiants de nommer leurs 5 employeurs "idéaux". Ces entreprises ont été classées par secteur d'activité, dont l'attractivité a été calculée en faisant la moyenne des scores des entreprises. L'enquête s'est ensuite penchée sur les intentions, les aspirations et les attentes de 32 000 étudiants en école de commerce ayant identifié une banque parmi leurs cinq employeurs idéaux.

 

Les principaux enseignements à tirer sont les suivants :

  • Les étudiants français classent à la 49e place sur 100, le secteur bancaire comme futur employeur potentiel. A noter : la moyenne internationale est de 33/100 ;
  • C'est le mot Prestige que les étudiants français associent en majorité à une carrière dans le secteur bancaire. Les américains, britanniques et allemands évoquent l'argent.

 

L'attrait des étudiants pour le secteur bancaire a diminué de 5 places pour la moyenne internationale et a reculé de 8 places en France. Néanmoins, la banque reste le 2e choix de carrière le plus populaire parmi les secteurs analysés, derrière l'audit et la comptabilité dont la popularité a augmenté au cours des 12 derniers mois.

 

Trouver un juste équilibre entre vie privée et vie pro

 

Si la rémunération est un facteur non négligé par les étudiants qui envisagent de faire carrière dans la banque, ces derniers sont davantage préoccupés par leur cheminement de carrière : la formation professionnelle et le développement des compétences sont considérés comme plus importants que les revenus ; en troisième position se place le prestige de l'établissement.

 

Les étudiants qui aspirent à une carrière dans le secteur bancaire envisagent de plus en plus une carrière nomade avec 85 % d'entre eux qui envisagent de changer d'employeur à un horizon inférieur à 5 ans. La banque est en fait considérée comme un tremplin professionnel par ces étudiants.

 

Sandrine Damie

 

Etude complète en téléchargement.