Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Alexandre Rousseau

Ingénieur Cloud en apprentissage, ABC Systèmes
Date de l'interview : 05/11/2013

Je peux tout aussi bien être en régie chez un client pour le suivi d'une migration, qu'au sein de notre équipe en interne pour le support informatique.

Alexandre Rousseau prépare un master professionnel 2 management des directions des systèmes informatique (DSI) à l'école Aston (Bagneux 92). Relever des défis au quotidien est ce qui motive ce jeune informaticien en apprentissage.

Vous occupez un poste d'ingénieur Cloud et Infrastructure au sein de IT Systèmes, entreprise du groupe ABC Systèmes. Pouvez-vous proposer une définition rapide de cette fonction ?

Ma mission consiste à mettre en place, chez les clients, des services hébergés notamment de messagerie. J'accompagne également leurs équipes dans ces changements de technologies et j'assure le support en cas de problème. Ce support est téléphonique, mais il m'arrive de me déplacer chez le client pour intervenir.

Quels profils d'entreprises font appel à vos services ?

Je travaille principalement pour des SSII - Sociétés de services en ingénierie informatique, telles qu'ABC Systèmes, mais les clients finaux peuvent être de différents secteurs. J'ai déjà mené des missions dans le secteur public et dans l'éducation, également pour une société de courtage en assurance. Les entreprises qui nous sollicitent comptent en général 50 à 1 000 utilisateurs.

Pourquoi avez-vous choisi de vous former en apprentissage ?

D'un point de vue personnel, je pense que c'est le meilleur moyen d'acquérir de la maturité, du professionnalisme et de l'expérience, tout en poursuivant mon projet d'étude.

Quel est le rythme d'alternance que vous suivez ?

Je suis deux jours par semaine à l'école et trois jours en entreprise ce qui me permet d'éviter de trop grandes coupures dans le suivi de mes projets.

A quoi ressemble une journée type quand vous êtes en emploi ?

Je n'ai pas exactement de journée type. J'évolue chaque jour dans un environnement différent. Je peux tout aussi bien être en régie chez un client pour le suivi d'une migration, qu'au sein de notre équipe en interne pour le support informatique. Je peux, par ailleurs, travailler en mode projet pour la mise en place de l'infrastructure d'un client.
Quand il s'agit d'une migration, je dois lister l'infrastructure existante, préparer la prochaine plate-forme et accompagner d'un point de vue technique et humain les utilisateurs.
Au support, je prends en charge les appels entrants et réponds aux problématiques des clients.
Enfin, pour mettre en place une infrastructure, je vérifie les livraisons puis j'installe physiquement les machines. Je paramètre aussi les serveurs d'un point de vue logiciel.

Quels langages informatiques utilisez-vous au quotidien ?

Travaillant dans des environnements "microsoftiens", j'utilise principalement le langage power Shell.

Qu'aimez-vous particulièrement dans votre métier ?

J'apprécie la diversité des tâches que je peux réaliser. Seules les SSII peuvent fournir un panel de missions aussi variées et complexes. C'est ce qui me plaît aujourd'hui : relever des défis au quotidien.

Quelles sont, selon vous, les qualités essentielles pour réussir dans ce métier ?

Il faut savoir se rendre disponible et être très réactif car lorsque le système informatique d'un client "tombe", il faut pouvoir remettre tout en marche dans l'heure ou presque. Il faut également une vraie conscience professionnelle pour aller au bout des projets …et les mener à terme.

 

Propos recueillis par Sandrine Damie