Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Une étude sur l'emploi dans les PME

Selon une étude réalisée par Novalto, plus de 75 % des TPE-PME ont créé de l’emploi en 2012 et elles ne prévoient pas de ralentir leurs recrutements sur 2013.


04/06/2013

 

Réalisée en avril 2013, l’étude Novalto (groupement de dirigeants de PME) s’appuie sur une enquête nationale menée auprès d’un échantillon de 240 dirigeants français, chefs d’entreprises de TPE-PME de taille moyenne de 11 salariés, tous secteurs d’activité confondus.

 

En France, 98% des entreprises sont des PME, et ces entreprises sont considérées à juste titre comme le « grenier de l’emploi ».

 

L’étude Novalto montre que 77,2 % des TPE-PME ont créé de l’emploi en 2012 et que 76 % d’entre elles n’ont supprimé aucun emploi.

Près de 50 % des entreprises ont aussi créé au moins un emploi au 1er semestre 2013 et un tiers prévoit de recruter au 2e semestre (2 salariés pour plus de 50 % d’entre elles).

 

Ces recrutements sont davantage motivés par des créations d’emplois que par des remplacements. Le choix du CDI domine (65 % des recrutements envisagés). Les petites entreprises sont en effet souvent confrontées à des problématiques de fidélisation des équipes . Seulement 5 % feront appel à de l’intérim pour répondre à des demandes ponctuelles.

 

La majorité des profils recherchés correspond à celui de personnes ayant 5 ans d’expérience minimum. La moitié de ces entreprises se disent également intéressées par des profils de jeunes diplômés. Les profils les moins attractifs sont, sans surprise, ceux des jeunes sans qualification et des seniors.

 

Des nuances existent cependant selon les secteurs d’activité. Ainsi celui de la plasturgie favorise les seniors, tandis que celui de la métallurgie qui peine à recruter pour certains postes se tourne davantage vers les jeunes diplômés. L’agroalimentaire est le secteur d’activité le plus ouvert aux jeunes sans qualification.

 

La complexité pour les TPE-PME réside dans le recrutement de personnel qualifié à des postes extrêmement précis : chef d’équipe entretien, dessinateur métreur, vendeur, conducteur routier, chargé d’étude dans le domaine de l’environnement, technicien frigoriste... Les commerciaux et les profils techniques sont les plus recherchés.

 

Enfin à peine 8 % des recrutements ont été facilités ou subventionnés par des dispositifs gouvernementaux (CICE, Accord de flexisécurité ou emplois d’avenir), en majorité parce que les dirigeants de PME-TPE ne se sont pas renseignés à ce propos.

 

Annie Poullalié

 

Télécharger l’étude Novalto sur l’emploi dans les PME.

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net