Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Chat
  • Les métiers du paramédical

22/05/2013 à 17h00 - Les métiers du paramédical

Le secteur paramédical regroupe de multiples métiers et façons d'exercer, tous d'une grande richesse relationnelle. Pour découvrir les meilleures formations et les perspectives d'emploi, retrouvez les échanges de ce chat.

Les invités

Christine Nallet - Directrice de soins à l'hôpital Armand Trousseau (75012), Assistance publique - hôpitaux de Paris

Catherine Guillier - Chargée de mission relations étudiants au service des formations sanitaires et sociales, à la région Ile-de-France

Question :

Modérateur : Bonjour à tous et à toutes.

Réponse :

 

Christine Nallet : Bonjour à tous. Je suis ravie de répondre à vos questions.

 

Catherine Guillier : Bonjour à tous ! Et bienvenue sur ce chat. A votre disposition pour répondre à vos questions.

Question :

Erwann : Bonjour, Je voudrais savoir en quoi consiste votre métier Mme Nallet ?

Réponse :

 

Christine Nallet : Je suis infirmière de formation. J'ai passé mon diplôme en 1980. J'ai travaillé 15 ans comme infirmière à Lyon et j'ai passé un concours pour entrer dans une école de cadre. Après avoir été cadre de santé dans un service d'orthopédie, j'ai pris des fonctions de formatrice dans une école d'infirmières puis une école de cadre. Enfin, j'ai suivi à Rennes une formation de directrice des soins. Mon métier consiste à organiser les soins donnés aux patients dans un hôpital pédiatrique parisien. J'ai sous ma responsabilité l'ensemble des professionnels paramédicaux.

Question :

Caprice : Mme Guiller, est-ce que c'est auprès de vous qu'on peut trouver des informations sur les formations paramédicales qui existe en Ile-de-France ?

Réponse :

 

Catherine Guillier : Vous pouvez trouver des informations sur les formations paramédicales sur différents sites :

- www.cripp-idf.fr ;
- www.sante.gouv.fr  ;
- www.ile-de-france.drjscs.gouv.fr.

Vous y trouverez des fiches métiers, ainsi que les contenus des formations et les pré-requis pour y accéder. En revanche, auprès du conseil régional d'Ile-de-France, vous pouvez trouver des informations concernant le financement de la formation et/ou l'obtention d'une bourse. Contactez le 01 53 85 73 84 ou le site : https://fss.iledefrance.fr.

Question :

Hugo : Bonjour, je voudrais savoir ce que regroupent les métiers du paramédical. Merci.

Réponse :

 

Christine Nallet : Les métiers du paramédical regroupent les métiers du soin au patient et sont complémentaires des formations strictement médicales : infirmiers, aides-soignants, auxiliaires de puériculture, kinésithérapeutes, ergothérapeutes, manipulateurs en électro-radiologie, techniciens de laboratoires...

Question :

Dexter : Est-ce que les métiers du paramédical sont forcément des métiers du service public ?

Réponse :

 

Catherine Guillier : Non, ce ne sont pas forcément des métiers du service public, même si les infirmières et les aides-soignants travaillent principalement dans des hôpitaux publics. Il est également possible d'exercer en libéral ou dans le secteur médico-social qui est souvent sous statut associatif ou privé lucratif. Par ailleurs, les masseurs-kiné sont peu nombreux à travailler en libéral (c'est à dire à leur propre compte) plutôt que dans le service public (à l'hôpital). Sans oublier que les cliniques privées sont également un vivier d'emplois important. Le statut est alors différent que lorsque vous travaillez dans le secteur public (c'est alors un statut de fonctionnaire).

Question :

Apple : Paramédical, est-ce que c'est des métiers où on travaille dans des hôpitaux ?

Réponse :

 

Christine Nallet : Les métiers du paramédical peuvent s'exercer à l'hôpital, en clinique mais aussi à domicile et en libéral. L'exercice libéral est possible pour les infirmiers, les kinés, les sages-femmes, les pédicures-podologues, les orthophonistes...

Question :

Olive : Est-ce qu'ambulancier est un métier du paramédical ? si oui, quelles formations faut-il suivre ?

Réponse :

 

Catherine Guillier : Le métier d'ambulancier fait bien partie du secteur paramédical. Les prérequis importants sont : être titulaire du permis de conduire, avoir 18 ans, être titulaire de l'attestation de formation aux gestes et soins d'urgence. La formation d'ambulancier dure 6 mois. Elle est accessible sans le bac. Différentes écoles dispensent cette formation. Les deux principales : La Croix-Rouge française (http://irfss-idf.croix-rouge.fr) et l'Ordre de Malte (01 45 20 96 64).

Question :

Vince : Quel bac faut-il passer pour aller vers des études d'infirmières ?

Réponse :

 

Christine Nallet : Pour commencer des études d'infirmier, il faut posséder un bac. Il n'y a pas de spécialité requise. N'importe quel bac général autorise à passer le concours d'entrée en institut de formation en soins infirmiers (IFSI). Les bacs technologiques, par exemple ST2S, permettent également de présenter le concours.

Question :

Bisebise : Est-ce pour devenir infirmière il faut passer un concours national ?

Réponse :

 

Christine Nallet : Le concours d'entrée en IFSI est régional. On peut le passer dans plusieurs structures : l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris, la Croix-rouge, les écoles privées. La formation dure 3 ans, répartie en 6 semestres, et elle est gratuite. Elle permet l'obtention d'une licence professionnelle.

Question :

Iris : Peut-on faire une formation en alternance et rémunérée pour devenir infirmière ?

Réponse :

 

Christine Nallet : Oui, la formation d'infirmier est conçue comme une formation par alternance (5 à 15 semaines de stage en alternance avec des enseignements théoriques, pratiques et techniques). Certains établissements proposent des contrats d'apprentissage dès la première année. Vous êtes rémunérés en fonction de votre âge et de l'année de formation. Dans certains hôpitaux, vous pouvez bénéficier d'un contrat d'allocation d'étude dès le début de la 2e année. Vous toucherez une rémunération à hauteur de 500 euros par mois. En contrepartie, vous devez travailler pour une durée égale à celle de votre contrat d'allocation d'étude.

 

Catherine Guillier : A la région Ile-de-France, vous pouvez obtenir des informations sur l'apprentissage au numéro Azur sur la formation : 0810 18 18 18 (prix d'un appel local).

Question :

Jojo : Est-ce qu'il faut faire un bac scientifique pour devenir rééducateur physique ?

Réponse :

 

Catherine Guillier : Pour la rééducation physique, deux diplômes principaux existent : masseur-kinésithérapeute, et ergothérapeute. Il faut un bac S pour kiné et un très bon niveau scolaire. C'est moins nécessaire pour ergothérapeute (mais 90 % des étudiants ont tout de même un bac S).

Attention, maintenant, les instituts de formation recrutent davantage après une année de médecine (PACES, Première année commune des études de santé). Et là, il vaut mieux un bac S.

Question :

Angèle_Lili : Où sont situés les centres de formations pour devenir infirmières ?

Réponse :

 

Christine Nallet : Les IFSI sont pour la plupart rattachés aux hôpitaux publics. Il existe également des IFSI privés. Vous pouvez consulter le site www.ile-de-france.drjscs.gouv.fr qui répertorie l'ensemble des IFSI.

Question :

Lilian : Pour devenir diététicien, quelles formations me dites-vous de faire ?

Réponse :

 

Catherine Guillier : Il existe deux diplômes de diététicien. Tous les 2 sont des bac+2 : - un BTS de diététicien - un DUT génie biologique, option diététique. Dans ce cas, la spécialisation en diététique se fait en 2e année.

Question :

Faustine(92) : Bonjour, je souhaite devenir auxiliaire de puériculture, quelles études me conseillez-vous ?

Réponse :

 

Christine Nallet : Pour devenir auxiliaire de puériculture, il faut posséder au moins le brevet des collèges et réussir un concours d'entrée dans un institut de formation (Institut de formation d'auxiliaires de puériculture ou IFAP). La formation dure 10 mois.

 

Catherine Guillier : Précisons qu'en apprentissage la formation d'auxiliaire de puériculture peut durer plus longtemps. Le concours d'entrée est très sélectif car il y a beaucoup de candidats de tous niveaux. Donc, il vaut mieux avoir un niveau bac et préparer très soigneusement le concours.

 

Question :

Léopard : Quels sont les métiers de ce secteur que je pourrais préparer en alternance ? Je cherche ma voie. Merci.

Réponse :

 

Catherine Guillier : Précisons d'abord le concept d'alternance. Toutes les formations paramédicales se préparent en alternance dans le sens où la formation se déroule dans 2 types de lieux différents : un centre de formation et un ou plusieurs lieux d'apprentissage où s'exerce le métier. Quand on parle d'alternance, il s'agit en général de formations sous contrat de travail avec un employeur. Vous pouvez être alors apprenti ou en contrat de professionnalisation. Vous êtes salarié et donc rémunéré par votre employeur et vous devez partager votre temps de formation entre votre employeur et votre centre de formation.

Les principaux métiers paramédicaux que vous pouvez préparer en alternance sont :
- auxiliaire de puériculture ;
- infirmier ;
- aide-soignant ;
- masseur-kinésithérapeute.

Question :

Margaux : Je crois que les études pour être kiné sont difficiles et chères en France, et qu'on peut les suivre en Belgique, c'est vrai ?

Réponse :

 

Christine Nallet : En Ile-de-France, il existe deux écoles publiques de kiné (l'APHP et l'Hôpital St-Maurice). Les autres écoles sont payantes et chères. Il est possible de suivre une formation de kiné en Belgique, celle-ci est effectivement moins onéreuse et son diplôme est reconnu en France.

 

Question :

peterPan : Est-ce qu'un kiné peut travailler en hôpital ? Est-ce que c'est recherché ?

Réponse :

 

Catherine Guillier : Oui, les kinés peuvent travailler à l'hôpital et sont même très recherchés par les hôpitaux. Aujourd'hui, un peu plus de 20 % des kinés travaillent dans le milieu hospitalier.

Question :

Kirikou : Est-ce qu'on peut commencer comme aide-soignant et devenir infirmier ensuite ?

Réponse :

 

Christine Nallet : On peut commencer par la formation d'aide-soignant, travailler quelques années comme aide-soignant et passer le concours d'entrée en IFSI. Certains hôpitaux publics favorisent la promotion professionnelle (APHP) en accompagnant les aides-soignants dans la préparation du concours d'entrée à l'IFSI et en les rémunérant pendant les 3 années d'études.

 

Question :

FirmO : Il parait que les maisons de retraite recherchent du personnel. Lesquels ? Quels métiers ?

Réponse :

 

Catherine Guillier : Les maisons de retraite recherchent des personnels et d'autant plus avec le vieillissement de la population française. Les métiers les plus recherchés sont : infirmier, aide-soignant, ergothérapeute, kiné, pédicure... et même aide médico-psychologique.

Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)