Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Chat
  • Les métiers de la métallurgie-plasturgie

20/03/2013 à 17h00 - Les métiers de la métallurgie-plasturgie

Confrontées à la concurrence des pays émergents, les industries de la métallurgie et de la plasturgie se modernisent et innovent. Pour connaître les formations les plus adaptées, les profils recherchés par les recruteurs et les perspectives d'emploi, retrouvez les échanges qui ont eu lieu entre les internautes et nos deux invitées.

Les invités

Audrey Noble - Chargée Formation initiale et apprentissage à la Fédération de la plasturgie

Françoise Diard - Responsable de l’Observatoire des métiers de la métallurgie de l'UIMM

Question :

Modérateur métiers.net : Bonjour à toutes et à tous, le chat va commencer, vous pouvez poser vos questions.

Réponse :

 

Audrey Noble : Bonjour à tous et bienvenus.

 

Françoise Diard : Bonjour à tous, je suis ravie de répondre à vos questions !

Question :

Greg et Laurent : L’UIMM ? c'est quoi ?

Réponse :

 

Françoise Diard : L'UIMM, c'est l'Union des industries des métiers de la métallurgie, ça regroupe les activités de l'aéronautique, spatiale et défense, l'automobile, la construction navale, le ferroviaire, la métallurgie, l'électricité, l'électronique, et l'informatique. C'est l'organisation patronale de la métallurgie.

Question :

Gael_LeGannec : A quoi ça sert la fédération de la plasturgie ? On peut venir pour avoir des informations, des offres d'emplois ?

Réponse :

 

Audrey Noble : La Fédération de la plasturgie représente les entreprises du secteur auprès des instances décisionnelles et elle défend leurs intérêts (économiques, sociales). Nous avons aussi créer une bourse de l'emploi. Vous pouvez consulter le site www.plasturgierecrute.org.

Question :

Pipa96 : Vous observez quoi madame Diard?

Réponse :

 

Françoise Diard : Avec l'observatoire des métiers, nous observons les tendances, les évolutions des marchés, des métiers, pour les années à venir. Vous pouvez retrouver tous nos métiers sur www.observatoire-metallurgie.fr.

Question :

Karine : En plasturgie, géographiquement en France ou y a-t-il le plus de travail ?

Réponse :

 

Audrey Noble : Il y a des entreprises partout sur le territoire. Mais certaines zones sont plus importantes comme la plastique vallée qui se trouve près de Lyon ou encore près du littoral atlantique.

Question :

Flo : Pouvez-vous me donner des exemples de métiers dans la métallurgie ?

Réponse :

 

Françoise Diard : On a des métiers qui couvrent l'ensemble des secteurs avec en particulier des métiers que l'on appelle "en tension", c'est-à-dire que ce sont des emplois vacants où on est sûrs de trouver du travail en étant bien payés. Par exemple, dans les métiers très qualifiés : les chaudronniers industriels, les soudeurs, les ajusteurs, les usineurs, dans les métiers de techniciens, les techniciens méthode, usinage, maintenance, conception développement, et aussi les métiers d'ingénieurs, achat, commercial.

Question :

Fidji: Pour la métallurgie, on travaille qu'avec le métal ?

Réponse :

 

Françoise Diard : Justement, les métiers de la métallurgie évoluent beaucoup, sont diversifiés, et on ne travaille pas seulement avec le métal puisque le développement durable, le soucis de la planète, nous amène à beaucoup d'innovations. Par exemple, pour qu'un avion, une voiture, ou un bateau dépense moins d'énergie, on va alléger la structure, et on va travailler avec des matériaux composites plus légers, on va travailler sur la technologie pour aller plus vite, plus loin, en dépensant moins. C'est pour ça qu'on parle de plus en plus, dans le milieu automobile, des véhicules hybrides et électriques.

Question :

Matos : La plasturgie, c'est le plastique ? Et c'est quoi comme genre de métiers ?

Réponse :

 

Audrey Noble : La plasturgie, c'est les plastiques et les composites. Elle est présente dans beaucoup de secteurs d'activités (emballage, construction, transport, médical, cosmétique, sport, etc...). Pour connaître en détail les métiers concernés, vous pouvez consulter le site de l'Observatoire de la plasturgie : www.observatoire-plasturgie.com. Quant aux métiers, dans la plasturgie, ils sont très divers. Par exemple, on peut être monteur-régleur, ingénieur ou technico-commercial...

Question :

Stéphane : L'observatoire des métiers de la métallurgie peut-il nous aider à trouver une école pour faire de l'alternance ? Est-ce que les élèves peuvent venir vous voir ?

Réponse :

 

Françoise Diard : L'observatoire de la métallurgie peut vous orienter sur le site : www.les-industries-technologiques.fr qui répertorie les métiers, les formations pour y arriver, et qui donne des informations sur les centres d'apprentissage. En effet, par l'apprentissage, on a 85 % de chances, en moyenne, d'intégrer rapidement une entreprise. Les élèves peuvent se rapprocher des CFAI (Centres de formation des apprentis de l'industrie) où il y a des portes ouvertes chaque semaine, et vous pourrez trouver un chargé d'informations métiers/formations pour vous conseiller.

Question :

Jojo : Bonjour Mesdames, et merci de répondre à nos questions. Comment bien choisir son orientation ? Où prendre les bonnes informations ?

Réponse :

 

Audrey Noble : Nous avons mis en place plusieurs sites internet pour vous informer au mieux sur nos formations et nos métiers : www.observatoire-plasturgie.com (pour connaître les métiers et les passerelles pour y accéder), et www.platicsgeneration.com (pour mieux connaître les diplômes et obtenir la liste des centres de formation : lycées, CFA, écoles d'ingénieurs...

Question :

Finka: Est-ce que vos métiers peuvent aller avec les soucis d'écologie ?

Réponse :

 

Audrey Noble : Oui. Toutes les entreprises de plasturgie et les métiers du secteur sont sensibles aux problèmes environnementaux. Plusieurs actions sont mises en place pour réduire les déchets, valoriser et recycler les plastiques et utiliser au mieux des matériaux renouvelables.

 

Françoise Diard : Au niveau de l'écologie, on tient bien sûr compte des normes européennes : diminution des taux de carbone, recyclage, de plus en plus intégrés dès la conception d'un outil d'une machine ou d'un véhicule.

Question :

Bobby : Bonjour, avec le cas Florange, le secteur a-t-il vraiment les moyens d'embaucher dans ces régions sinistrées ?

Réponse :

 

Françoise Diard : Certes, on entend beaucoup parler de la métallurgie dans les médias, et on entend surtout ce qui ne va pas bien. C'est vrai, le secteur est en mutation, par exemple, si on utilise moins d'acier, et qu'on va vers l'électrique, il faut forcément évoluer, modifier les compétences, et changer nos procédés, les façons de travailler. Dans des situations comme celles de Florange ou PSA, tous les acteurs se mobilisent pour trouver des solutions, la réindustrialisation est un élément essentiel de développement. Beaucoup de petites entreprises dont on parle peu se développent, recrutent, mais sont moins connues alors que cela représente 90 % des entreprises.

Question :

H.O.P : La métallurgie et la plasturgie subissent la crise. Est-ce un secteur qui licencie? Question de Grabi : Est-ce que la crise touche la plasturgie et la métallurgie ? Les entreprises licencient-elles ?

Réponse :

 

Audrey Noble : La plasturgie se renouvelle pour être plus compétitive au niveau mondial et survivre à la crise économique actuelle. Par conséquent, des entreprises sont obligées de licencier mais elles sont accompagnées par l'OPCA (Organisme paritaire collecteur agréé) de la branche pour reclasser au mieux les salariés.

 

Question :

Hub : Mais qui recrute finalement ? Grabi : Du coup c'est où et chez qui que ça recrute ?

Réponse :

 

Françoise Diard : Les secteurs qui recrutent sont l'aéronautique, la défense, le ferroviaire, tout ce qui est lié à la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires, l'électronique (tous les progrès dans les smartphones et autres, viennent des nanotechnologies qui évoluent sans cesse). On aura besoin d'ici 2020 d'environ 100.000 personnes par an pour l'ensemble de nos secteurs. En effet, il y a beaucoup de départs en retraite qui vont arriver, et qui créeront des besoins en recrutement.

Question :

Nathan : J'ai entendu parlé d'une formation Plastigreen

Réponse :

 

Audrey Noble : Plastigreen est une formation liée au développement durable à destination des salariés qui a été développée dans le cadre d'un projet européen mais qui n'est pas encore mise en place. En revanche, un nouveau master existe depuis septembre 2012. Il a été créé par le CFA CIRFAP et il est intitulé master matériaux plastiques et éco-conception.

Question :

Parisien : Est-ce que les formations en alternance et l'apprentissage sont les mieux selon vous ? Dylan : Est-ce que c'est mieux de faire une formation en apprentissage pour travailler dans ces deux secteurs ?

Réponse :

 

Françoise Diard : Les formations par apprentissage ont le double avantage de permettre d'apprendre un métier, en étant dans une entreprise, avec un vrai job, avec un tuteur qui accompagne, tout étant payé. En plus, dans plus de 85 % des cas, quand on sort de l'apprentissage avec un diplôme, on trouve du travail tout de suite, et en plus on a déjà de l'expérience.

 

Audrey Noble : Les formations en alternance et en apprentissage sont très appréciées par les entreprises car elles permettent de pratiquer tout de suite. De plus, pour les jeunes, choisir ce type de formation permet d'avoir un salaire, un statut de salarié et offre de meilleurs perspectives d'embauche.

Question :

Lolo : Est-ce que pour travailler dans la métallurgie, on peut passer par le compagnonnage ? Pour quels métiers ?

Réponse :

 

Françoise Diard : Le compagnonnage avec les Compagnons du devoir est très apprécié des entreprises, en particulier pour un métier très noble : la chaudronnerie. Ce métier permet de mettre en forme des pièces qui seront demain des morceaux d'avion, de voiture, de différents éléments ; c'est une vraie expertise pour celles et ceux qui aiment à la fois travailler la matière, la concevoir, l'imaginer, la fabriquer.

 

Question :

Given chi : Commencer par un CAP plasturgie et finir par un diplôme d'ingénieur plasturgiste... c'est possible ?

Réponse :

 

Audrey Noble : Oui, c'est possible. Il existe des diplômes à tous les niveaux de formation : CAP, bac Pro, BTS, licences pro, master, ingénieur. Il y a des passerelles entre toutes ces qualifications. Il est assez fréquent de commencer avec un CAP et de devenir par la suite ingénieur.

Question :

Pepette : J’ambitionne de devenir responsable logistique, je suis une fille, dans vos secteurs ça peut poser problème? Flora : Je voudrais savoir s'il y a de la place pour les filles dans ces secteurs. On m'a dit que ça recrutait mais j'ai peur de faire mes études qu'avec des garçons.

Réponse :

 

Françoise Diard : Tous les métiers qu'on appelle de la "Supply chain" (liés à la logistique) recrutent, et bienvenue aux filles ! Si vous voulez devenir responsable logistique, vous trouverez à coup sûr un job.

 

Audrey Noble : Je confirme. Les filles sont accueillies à bras ouverts et ont de grandes possibilités de carrière. Etre une fille dans une entreprise de plasturgie peut être un atout parce qu'elles ne sont pas nombreuses. A noter : aujourd'hui les machines leur sont accessibles.

 

Françoise Diard : On a besoin des filles dans nos industries, surtout que les conditions de travail ont énormément changé. Les charges lourdes ont beaucoup diminué, tout est fait pour que l'environnement de travail soit le moins pénible possible. Les femmes ont tout autant leur place que les hommes dans nos organisations, ce n'est pas une question de genre, mais de compétences.

Question :

Jetedonne : Y a-t-il des métiers à tous niveaux de qualification ? Ou bien c'est forcément au moins bac + 2 ?

Réponse :

 

Audrey Noble : Il y a des métiers à tous les niveaux. Les qualifications à niveau CAP et bac Pro sont même recherchés par les entreprises.

 

Françoise Diard : Nous sommes en pénurie sur des métiers qui démarrent à CAP, BEP et jusqu'à Master. Si vous avez un DUT ou un BTS, nous vous accueillons à bras ouverts.

Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)