Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Les 10 profils de compétences européens des métiers de l'Internet

Les 10 profils de compétences européens des métiers de l'Internet

L'Observatoire international des métiers de l'Internet identifie 10 profils de compétences européens alliés à des recommandations aux organismes de formation.


Le 30/07/2012


L'Observatoire international des métiers de l'Internet (OIMI) vient de publier une dizaine de profils de fonctions élaborés en accord avec le Cadre européen de e-compétences (e-CF) mis en place par le Comité européen de normalisation (CEN/ISSS). Ce travail a également été réalisé en lien avec le Cadre européen des certifications (CEC /EQF).

 

L’OIMI qui regroupe sur une quinzaine de pays européens est composé d'universités publiques, d'organismes de formation publics et privés, de PME et de grandes entreprises, de pôles de compétitivité, d’associations professionnelles nationales et régionales... L'ensemble de ces organisations sont fédérées aeu niveau européen par le Forum de l'économie numérique (EMF).


Les 10 profils de compétences publiés par l'OIMI ont été validés par des experts de différents pays venus du monde de l'entreprise, de la formation et des pouvoirs publics :


- opérateur de hotline Internet ;
- responsable de communauté en ligne ;
- ergonome Web ;
- responsable Web marketing ;
- vendeur Web ;
- concepteur Web ;
- concepteur de contenus/concepteur multimédia ;
- webmestre ;
- animateur 2D/3D ;
- manager de contenu Internet.

 

Ces profils de fonctions ne sont pas à considérer comme des profils professionnels, chaque entreprise faisant un mélange de ces fonctions et des compétences nécessaires en fonction de ses propres besoins et de sa taille.

 

Les partenaires de l’OIMI travaillent sur différents projets permettant d'analyser les métiers de l'Internet, d'identifier les compétences nécessaires et les points clés des processus de recrutement.
Ils ont ainsi réalisé une étude intitulée "Métiers d’Internet et opportunités d’emploi" qui s'appuie sur un réseau de plus de 7 500 entreprises membres ou associées à la Fédération européenne de l'économie digitale.


Si cette étude a permis de mettre en évidence le niveau correct sur le plan technique des formations délivrées en Europe (excepté dans des domaines très spécialisés du développement technique et des jeux vidéos..), elle pointe en revanche chez les jeunes diplômés et les professionnels en recherche d'emploi le manque de nombreuses compétences transversales : sens du travail en équipe, attention aux détails et à la précision, créativité et imagination, orientation client/utilisateur (partir des besoins du client et non des fonctionnalités de la machine !),cohérence avec la stratégie de l'entreprise, capacité d'écriture...

Ces carences s’expliquent en partie les difficultés rencontrées par les entreprises européennes pour recruter des profils adaptés à leurs besoins, alors que de nombreux professionnels diplômés peinent à trouver un emploi.... Ce décalage est encore plus marqué en France entre l'offre et la demande !

 

Internet, une branche professionnelle en pleine mutation


Les métiers de l'Internet quittent de plus en plus les entreprises spécialisées (Web agencies, SSII) pour investir les entreprises de tous secteurs d'activité. Actuellement, 80 % des postes disponibles sont dans des PME (hors secteur Internet/IT) qui utilisent le web pour leur promotion, leur communication et leurs ventes.
Ces changements ne sont pas sans conséquences sur les formations à ces nouveux métiers de l'Internet qui dans un premier temps dérivaient du domaine informatique pour former des développeurs web, des webmestres, des webmarketeur... La technique, l'usage des différents logiciels au coeur de ces formations spécialisées dispensées notamment à l'université et dans les  IUT.

 

La création d'un label Européen de qualité


Afin d’améliorer la formation des futurs professionnels de l'Internet, l'OIMI a élaboré un certain nombre de recommandations destinées aux organismes de formation.

Un  label Européen de qualité pour les métiers de l'Internet a ainsi été mis en place pour mettre en valeur les organismes de formation qui appliquent ces recommandations et s'engagent à former les jeunes également aux compétences transversales qui sont décisives pour l'emploi. Ce label a  également pour objectif de permettre aux étudiants de mieux s'orienter et d'identifier plus facilement les formations qui leur permettront d'entrer plus aisément dans le marché du travail.

Cette labellisation est ouverte à tout organisme de formation public ou privé, souhaitant démontrer son accord avec les besoins du marché de l'emploi dans le domaine Internet.



Annie Poullalié

 

Pour aller plus loin et suivre l'actualité de ce secteur, surfez sur le portail français des métiers de l'Internet.