Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • A la rentrée 2013, Sciences Po proposera un nouveau concours d'entrée en 1re année

A la rentrée 2013, Sciences Po proposera un nouveau concours d'entrée en 1re année

Sciences Po vient d’adopter une réforme de ses modalités de recrutement à l’entrée en 1re année du collège universitaire afin de diversifier les profils de ses étudiants dès la rentrée 2013.


Le 15/12/2011


La réforme du concours d’entrée en 1re année de Sciences Po comporte d’importantes modifications :
- calendrier avancé des épreuves ;
- sélection sur dossier des candidats lors de la phase d’admissibilité ;
- modification des épreuves écrites d’admissibilité ;
- entretien oral d’admission.

 

Ces nouvelles modalités de recrutement permettront au jury de mieux déceler les qualités indispensables aux futurs élèves de Sciences Po. Voulant s’éloigner des profils trop uniformes, le jury recherche désormais des individualités. Il souhaite aussi valoriser les parcours méritants afin de permettre plus de démocratisation et de diversité des étudiants.

 

Si la part d'enfants d'ouvriers et d'employés à Sciences Po a quadruplé entre 1998 et 2011 passant de 3 % à 12 %, celle-ci reste néanmoins encore très loin du taux à l'université (environ 30 %).

 

Les épreuves écrites d’admissibilité auront désormais lieu au mois de mars et celles d’admission d’avril à mai. Toutes les décisions d’admission, conditionnelles à l’obtention du bac, seront prononcées avant la fin du mois de mai.

 

Les bacheliers titulaires d’une mention très bien ne sont plus admis prioritairement en 1re année : ils doivent passer la sélection commune.

 

Grâce à la voie internationale, à la procédure en double diplôme, aux conventions éducation prioritaire et à l’entrée en master, Sciences Po dispose déjà d’une bonne expérience de la sélection sur dossier scolaire dont il souhaite adopter le principe à l’entrée du collège universitaire.

 

Hormis la prise en compte du dossier, le jury devra également s’intéresser au parcours académique du candidat (concours nationaux ou internationaux, notes aux épreuves anticipées du bac...), à ses compétences linguistiques, sa motivation, sa personnalité, ses centres d'intérêt, ses engagements dans la vie associative, sportive, culturelle, politique ou syndicale. Selon la qualité de leurs dossiers, le jury pourra dispenser certains candidats d’épreuves écrites d’admissibilité et les déclarer directement admissibles !


Les épreuves écrites d’admissibilité sont maintenues mais leur nombre sera réduit de 4 à 3, ce qui permettra de simplifier et de concentrer la passation des épreuves de sélection sur une date commune pour tous les lycéens de France.


Les 3 épreuves écrites d’examen en 2013 seront : histoire, option au choix (littérature et philosophie, mathématiques ou sciences économiques et sociales), langue étrangère au choix. A noter : l’épreuve d’ordre général est supprimée.

 

Les candidats admissibles passeront tous un entretien devant un jury composé d’au moins 2 membres, dont un enseignant et un représentant du directeur de Sciences Po, qui disposeront de l’intégralité du dossier du candidat.

 

D’une durée de 20 minutes cet entretien d’admission permettra d’évaluer la motivation du candidat, son ouverture d’esprit, sa curiosité intellectuelle, son sens du jugement, sa capacité d’adaptation, son goût pour l’innovation, sa capacité à mobiliser et à mettre en relation des connaissances pertinentes, sa disposition à être en prise avec les enjeux contemporains.

 

Les candidats passeront également une épreuve orale de langue étrangère. La maîtrise d’une langue étrangère à un haut niveau de compétence est en effet indispensable pour s’insérer sur un marché du travail international.

 

Annie Poullalié