Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Le grade de licence accordé aux futures sages-femmes

Le grade de licence accordé aux futures sages-femmes

Désormais, la 2e année de formation en école de sage-femme donnera lieu à la délivrance d’un diplôme de niveau licence.


Les étudiants en maïeutique le demandaient depuis longtemps. C’est désormais acté par un arrêté publié au journal officiel le 9 août dernier : dans le cadre des études de sage-femme, les étudiants se verront désormais délivrer un Diplôme de Formation Générale en Sciences Maïeutiques qui leur donnera le grade de licence.


Les études de sage-femme débutent après une année de PACES (Première Année Commune aux Études de Santé) et durent 4 années, organisées en 2 cycles de 2 ans.

 

Le Diplôme de Formation Générale en Sciences Maïeutiques sera délivré  à l’issue du  1er cycle de la formation. L'obtention de ce diplôme intermédiaire permettra aux étudiants de se réorienter plus facilement et de mieux valoriser leurs études au niveau national, européen et international.

 

Cette évolution va de pair avec une refonte des programmes. Désormais, le 1er cycle des études de sage-femme  sera plus théorique. La part de stages sera réduite, ce qui permettra de dégager du temps pour étudier davantage la pathologie, dont l’enseignement était jusqu’à lors concentré dans le programme du 2e cycle. 


L’ANESF (Association nationale des étudiants sages-femmes) se félicite de cette avancée mais ne compte pas en rester là. Elle s’attelle à présent à la rénovation du 2e cycle de formation afin que puisse être délivré le grade de master aux étudiants en fin de formation.


On dénombre 35 écoles de sages-femmes en France, accueillant environ un millier de nouveaux étudiants chaque année.

 

L’Ile-de-France compte 5 écoles de sages-femmes, à Paris (Ecole de sages-femmes de l'hôpital St AntoineEcole de sages-femmes maternité Baudelocque, UFR Médecine de Paris Descartes - Faculté de médecine), Suresnes (Ecole de sages-femmes de l'hôpital Foch) et Poissy (Ecole de sages-femmes Jeanne Sentubéry).

 

Patricia Holl