Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

La France championne du redoublement !

Le redoublement scolaire, pratique répandue en France, n’est généralement pas associé à une amélioration des résultats.


Le 27/07/2011

 

Dans un document établi à partir de l’enquête PISA 2009, l’OCDE[1] souligne qu’au sein de ses pays membres, 13 % des élèves âgés de 15 ans indiquent avoir déjà redoublé au moins une fois.

 

Cependant, le taux de redoublement varie considérablement d’un pays à l’autre. Le Japon, la Norvège et la Corée ne font jamais redoubler leurs élèves.  A l’inverse, la France, avec l’Uruguay, le Brésil, la Tunisie et Macao (Chine), se trouve dans le « Top 5 » des pays qui font le plus redoubler leurs élèves. A 15 ans, 37 % des élèves français ont déjà redoublé au moins une fois !

 

Faire redoubler coûte cher…


Le redoublement des élèves engendre des coûts non négligeables pour les pays. Les Etats doivent, bien entendu, financer l’année supplémentaire de formation. Plus le redoublement survient tard dans la scolarité, plus son coût est élevé ! Mais ce n'est pas tout : retarder d’un an l’entrée d’un jeune sur le marché du travail a aussi un impact négatif sur l'économie du pays.

 

… et ne rapporte pas gros.


Si les pays sont prêts à dépenser pour le redoublement de leurs élèves, c’est sans doute qu’ils en tirent un réel bénéfice. Pas au niveau des résultats scolaires en tout cas : l’enquête PISA 2009 montre que ce sont  les pays où le taux de redoublement est le plus élevé qui affichent en général les performances scolaires les plus faibles.

 

Selon l’OCDE, les enseignants qui ont la possibilité de faire redoubler leurs élèves sont peut-être moins incités à aider ces derniers puisqu’ils savent qu’une alternative (le redoublement, voire le transfert vers un autre établissement) peut leur être proposée.

 

Plus grave encore : le lien entre le milieu socio-culturel des élèves et leurs performances scolaires est davantage marqué dans les pays affichant de forts taux de redoublement. Présenté comme une chance offerte aux élèves, le redoublement accentue les inégalités socio-économiques.

 

Patricia Holl

 

 


[1] La mission de l'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) est de promouvoir les politiques qui amélioreront le bien-être économique et social partout dans le monde. L’OCDE compte 34 pays membres, de l’Amérique du Nord et du Sud à l’Europe, en passant par la région Asie-Pacifique.

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net