Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Les banques ont recruté plus de 30 000 personnes en 2010

Les banques ont recruté plus de 30 000 personnes en 2010

La vitalité du secteur bancaire bénéficie majoritairement aux jeunes et aux femmes.


Le 22/07/2011

 

La banque est l’un des premiers employeurs du secteur privé en France avec environ 380 000 collaborateurs.

 

Alors qu’en 2010, de nombreux secteurs peinaient à renouer avec la croissance, les banques, elles, ont continué à recruter.


Selon la dernière étude sur l’emploi dans les banques AFB[1], plus de 17 000 personnes ont été recrutées par les banques en 2010 (plus de 30 000 pour l’ensemble du secteur bancaire).

 

Les moins de 30 ans représentent les 2/3 de ces recrutements. Et quel que soit l’âge du candidat, plus de 4 postes pourvus sur 10 relèvent du statut cadre.

 

Parmi les cadres recrutés en 2010, la proportion de jeunes de moins de 30 ans fait un bond de 9 points par rapport à 2009 : ces deniers représentent 52% des embauches.

 

Les jeunes de moins de 30 ans constituent désormais 19% de l’ensemble des salariés des banques. Cette proportion ne tient pas compte des quelque 8 300 jeunes en alternance dans le secteur (contrats d’apprentissage et contrats de professionnalisation). L’alternance est considérée aujourd’hui par les entreprises bancaires comme une voie privilégiée de recrutement de nouveaux collaborateurs.

 

Plus de femmes et plus de bac + 5


Les femmes représentent 56% des salariés des banques et 43% de l’effectif cadre dans les banques. L’objectif d’un taux de 40% de femmes parmi les cadres pour 2010, fixé par un accord professionnel sur l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, est donc déjà dépassé. A titre de comparaison, on comptait moins d’un tiers de femmes parmi les cadres du secteur bancaire en 2000.

 

Côté formation, on note que les salariés embauchés en 2010 sont très majoritairement  diplômés de l’enseignement supérieur : 45% sont titulaires d’un bac+4 ou plus, et 43% d’un bac+2/bac+3.

 

Des métiers diversifiés


Le secteur bancaire propose une grande variété de métiers essentiellement tournés vers le contact avec les clients. En 2010, près de 70% des collaborateurs travaillent dans la banque de détail.

 

Les métiers de force de vente restent prédominants (chargé d’accueil et de services clientèle, chargé de clientèle particulier ou professionnel, conseiller en patrimoine…). Ils représentent un peu plus de la moitié des effectifs du secteur.

 

Les fonctions de management et de support (fonctions de contrôle, marketing, ressources humaines, juridique…) se renforcent. Elles concernent 22% des effectifs en 2010.

 

Dans le même temps, les métiers de traitement des opérations (informatique, responsables d’unité ou experts traitant des opérations bancaires) sont en recul. Ils représentent aujourd’hui 1/4 des effectifs, contre 1/3 il y a 12 ans.

 

Patricia Holl

 


[1] L’AFB, Association française des banques assure une mission de syndicat patronal, sur le champ de la convention collective de la banque pour les banques dites commerciales et le Groupe Banque Populaire.