Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Les jobs en or de la banque et de l’assurance selon Robert Half

Les jobs en or de la banque et de l’assurance selon Robert Half

Le cabinet de recrutement Robert Half désigne 4 métiers parmi les plus recherchés et les mieux rémunérés en 2011. Certaines fonctions très en retrait pendant la crise reviennent ainsi sur le devant de la scène.


Le 21/06/2011

 

Premier métier à faire son retour, celui de directeur administratif et financier. « Durant la crise, il y a eu très peu de postes ouverts sur cette fonction. Quelles que soient la taille et l’activité de l’entreprise, il est maintenant absolument nécessaire de faire face aux besoins », explique Bruno Fadda, Associate Director de Robert Half International.

 

Le directeur administratif et financier est chargé de définir la stratégie financière de l’entreprise. Sa mission consiste essentiellement à élaborer, mettre en place puis développer des solutions d'information et de gestion adaptées. D’après  le cabinet Robert Half, la rémunération annuelle brute (fixe + variable) de ce professionnel varie de 55 000 à plus de 250 000 euros selon la taille de l’entreprise.

 

Autre métier mis en avant par Robert Half, le chargé d’affaires entreprises PME-PMI. Chargé de suivre le développement d’un portefeuille de PME-PMI, il conseille ses clients en matière de financement, de gestion des flux et des capitaux et d’ingénierie financière. Son salaire annuel fixe oscille entre 35 000 et 55 000 euros par mois, auxquels s’ajoute une part variable (jusqu’à 6 000 euros par mois).

 

Dans la banque toujours, le contrôleur des risques de marché est également recherché. Sa mission : surveiller les opérations réalisées par les traders afin d'éviter toute prise risque inconsidérée. « Dans le cadre d’une gestion plus raisonnée et plus constructive, le contrôle des risques dits de « marché », par référence aux salles de marché, a le vent en poupe. La sécurité dans le secteur bancaire est une tendance pérenne »,  assure Sidonie Couture, Senior Manager de la division Banque & Assurance de Robert Half International. La rémunération annuelle fixe du contrôleur des risques de marché varie de 50 00 à 120 000 euros, auxquels s’ajoute une part variable représentant 20 à 70 % du revenu global.

 

Dans le domaine de l’assurance, c’est l’actuaire qui se distingue. « C’est Le job en or de l’assurance ! Et ce, quelle que soit la conjoncture, souligne Sidonie Couture. Chaque année, le nombre de diplômés n’arrive pas à couvrir les besoins des acteurs de l’assurance. L’expertise des actuaires est absolument nécessaire tant pour les compagnies d’assurance,  les mutuelles que pour les institutions de prévoyance ».

 

En collaboration avec le marketing et les commerciaux, l’actuaire participe à la création de nouveaux produits, puis analyse et suit la rentabilité du portefeuille. C’est lui aussi qui définit la grille tarifaire qui sera appliquée. Il gagne entre 50 000 et 150 000 euros bruts par an, complétés par une part variable de 11 000 à 35 000 euros par an.


 


Pour en savoir plus notamment sur les profils recherchés pour ces 4 fonctions, consultez la synthèse publiée par Robert Half : http://www.roberthalf.fr/EMEA/France/Press%20Releases/RH/Documents/Robert-Half_Jobs-en-or.pdf


 

 

Patricia Holl