Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Les emplois de l’hôtellerie-restauration passés au grill !

Les emplois de l’hôtellerie-restauration passés au grill !

L’Observatoire prospectif des métiers et des qualifications de l’hôtellerie, de la restauration et des activités connexes a mené avec le CEREQ une enquête sur les emplois et les formations de sa filière…


Le 31/01/2011

 

Les jeunes formés en hôtellerie-restauration s’insèrent-ils dans le secteur pour lequel ils se sont formés ? Quels sont leurs 1ers emplois et leurs parcours professionnels durant leurs 3 premières années une fois sortis de formation ? Qui occupent les emplois du secteur ? Quels sont les salaires ?

Pour établir un état des lieux, l’Observatoire des métiers de l’hôtellerie-restauration s’est penché avec le CEREQ sur les sortants de formations de ses différentes filières.

En voici les principaux résultats :

« Le secteur est dual, avec essentiellement de très petites entreprises et seulement 11 % de l’effectif du secteur traditionnel qui travaille dans des établissements de plus de 250 salariés. A l’inverse, 80 % des salariés de cette branche travaillent dans des entreprises de moins de 50 salariés.

Avec 18,2 % de l’effectif, les moins de 25 ans sont 2 fois plus nombreux que dans la moyenne des autres professions, alors que la branche n’a que 45 % de personnes de plus de 40 ans, contre 52 % en moyenne pour les autres professions.

Cette jeune population est de plus en plus diplômée même si les non bacheliers représentent encore 68 % (contre 56 % en moyenne dans les autres branches), les jeunes de niveau bac représentent 20 % en 2007 et de plus en plus d’entre eux sont titulaires de formations supérieures : 8 % ont un niveau BTS et 5 % un niveau supérieur ou égal à bac + 3.

Quelle insertion pour ces jeunes sortant de formation ?

Le premier emploi occupé dure en moyenne 14 mois, et ce pour l’ensemble des sortants quel que soit leur niveau de formation. Pour la moitié d'entre eux, les jeunes sortants de BTS ou de bac pro quittent leur premier emploi au bout de 8 mois.
36 % des premiers emplois occupés par les jeunes issus d’une formation aux métiers de l’hôtellerie-restauration se situent dans un autre secteur d’activité.

Trois ans après avoir quitté le système éducatif, les 3/4 des jeunes sortant d’une formation aux métiers de l'hôtellerie et la restauration ont un emploi, tous secteurs d’activité confondus, en CDI
. Malgré des taux de chômage globalement plus faibles au bout de 3 années sur le marché du travail, les jeunes sont moins nombreux à occuper un emploi qu’immédiatement après leur sortie de formation. Ce moindre taux d’emploi s’explique en partie par les reprises d’études et l’augmentation de l’inactivité.

Enfin, 64 % des jeunes présents dans les entreprises du secteur n’ont eu aucune formation initiale spécifique aux métiers du secteur. »

Sandrine Damie

 

 


Etude complète à télécharger sur le site du FAFIH