Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Des formations initiales qui recrutent en Ile-de-France

Domaines : CAP / BEP ou équivalent, Formations, Seconde, Première, Bac ou équivalent, Bac + 2, Autres formations
Juillet 2012
Voir le dossier complet

Les formations en blanchisserie-pressing

La filière blanchisserie-pressing regroupe les activités de nettoyage, de traitement et de location de linge. Elle comporte 2 branches  principales : la blanchisserie industrielle et la blanchisserie de détail (pressings).

En Ile-de-France, la blanchisserie industrielle est très dynamique grâce à la présence de nombreux hôtels, restaurants, hôpitaux, maisons de retraite, etc. A l'inverse, les pressings franciliens voient leur chiffre d’affaires baisser. Les blanchisseurs indépendants disparaissent au profit de chaînes (réseaux, franchises).

Une centaine de jeunes franciliens entrent chaque année en formation dans la filière blanchisserie-pressing, principalement pour préparer un CAP. C'est tout naturellement à ce niveau que se trouvent les places vacantes.

Niveau CAP : CAP métiers de la blanchisserie (2 ans, sous statut scolaire)

teinturier_blanchisseur_383x209.jpgLe CAP métiers de la blanchisserie, qui remplace depuis 2011 le CAP entretien des articles textiles en entreprises industrielles, se prépare en 2 après la classe de 3e, en lycée professionnel ou en CFA.

En Ile-de-France, seul 1 lycée professionnel propose ce CAP, uniquement à temps plein. Chaque année, une demi-douzaine de places ne sont pas pourvues.

Conditions d’accès

L’admission en lycée professionnel se fait sur dossier scolaire et après avis du conseil de classe de 3e, 3e SEGPA, 3e d’insertion ou 3e technologique, via la procédure d’affectation automatisée Affelnet.

Contenu de la formation

L'ensemble de la formation se déroule sur 2 ans, répartis entre enseignements théoriques et formation pratique (12 semaines en entreprise au total).

Au programme, des enseignements généraux (français, mathématiques, sciences physiques, vie sociale et professionnelle, EPS, législation du travail) et des enseignements professionnels (connaissance des textiles et des produits de traitement ; techniques de nettoyage et d’apprêtage ; gestion).

Insertion professionnelle

Le titulaire du CAP métiers de la blanchisserie travaille dans les blanchisseries industrielles ou les blanchisseries de collectivité (hôpital, clinique, maison de retraite, hôtel...). Il réceptionne le linge, réalise les opérations de traitement (détachage, lavage, repassage), assure le contrôle et la livraison des articles. Selon la structure qui l’emploie, il exerce le métier de teinturier-blanchisseur, technicien pressing, etc.

En Ile-de-France, le secteur hôtelier, très développé, et les hôpitaux, nombreux, font le plus souvent appel à des blanchisseries industrielles pour traiter leur linge. Les d'opportunités d'emploi pour le titulaire de ce CAP sont d'autant plus nombreuses qu'il n'y a que quelques personnes formées chaque année.

Bon à savoir

Si le CAP métiers de la blanchisserie vise un accès direct à l’emploi, une poursuite d’études est possible, par exemple en bac pro métiers du pressing et de la blanchisserie.

Niveau CAP : CAP métier du pressing (2 ans, sous statut scolaire ou en apprentissage)

Le CAP métier du pressing se prépare en 2 après la classe de 3e, en lycée professionnel ou en CFA.

En Ile-de-France, 8 établissements (lycées professionnels et EREA) proposent ce CAP, dont 1 seul vous offre la possibilité de vous former en apprentissage.

Conditions d’accès

L’admission en lycée professionnel se fait sur dossier scolaire et après avis du conseil de classe de 3e, 3e SEGPA, 3e d’insertion ou 3e technologique, via la procédure d’affectation automatisée Affelnet.

Contenu de la formation

L'ensemble de la formation se déroule sur 2 ans, répartis entre enseignements théoriques et formation pratique (14 semaines en entreprise au total).

Au programme, des enseignements généraux (français, mathématiques, sciences physiques, vie sociale et professionnelle, EPS, législation du travail) et des enseignements professionnels (accueil de la clientèle, gestion et tri des articles, connaissances des fibres textiles, identification des taches et salissures, hygiène et sécurité, etc.)

Insertion professionnelle

Le titulaire du CAP métier du pressing travaille dans les pressings (blanchisseries pour les particuliers). Il réceptionne le linge, réalise les opérations de traitement (détachage, lavage, repassage), assure le contrôle et remet le linge propre aux clients. Il est également en mesure de conseiller ce dernier. Selon la structure qui l’emploie, il exerce le métier de teinturier-blanchisseur, employé de pressing, etc.

Environ 1 500 personnes en Ile-de-France travaillent dans un pressing. Avec le développement de nouvelles chaînes de nettoyage à sec, les débouchés se maintiennent.

Bon à savoir

Si le CAP métier du pressing vise un accès direct à l’emploi, une poursuite d’études est possible, par exemple en bac pro métiers du pressing et de la blanchisserie.