Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Des formations initiales qui recrutent en Ile-de-France

Domaines : CAP / BEP ou équivalent, Formations, Seconde, Première, Bac ou équivalent, Bac + 2, Autres formations
Août 2014
Voir le dossier complet

Les formations de l'hôtellerie-restauration

Première région touristique du pays, l'Ile-de-France accueillait en 2009 plus de 100 000 employés et agents de maîtrise dans le secteur de l'hôtellerie-restauration, soit le quart des effectifs nationaux. De nombreux recrutement sont prévus dans les années à venir, en raison de nombreux départs à la retraite et du turn over qui affecte la plupart des métiers du secteur.

Si les formations du domaine de la cuisine ont connu un regain d'attractivité en raison des émissions culinaires qui ont fleuri à la télévision récemment, celles des services peinent à attirer de nouvelles recrues. En Ile-de-France, les professionnels de l'hôtellerie-restauration estiment que plus de 11 500 emplois dans le domaine des services seront à pourvoir dans les années à venir. De nombreuses opportunités existent donc pour des profils ayant le goût du commercial et de la relation clientèle.

Actuellement, 14 000 jeunes franciliens suivent une formation dans le domaine de l'hôtellerie, de la restauration ou du tourisme. Parmi eux, 4 sur 10 sont en apprentissage. On dénombre plus de 30 cursus spécifiques, du CAP à la licence pro : une multiplicité de diplômes qui permet une grande richesse de parcours.

Niveau CAP : CAP restaurant

directeur_de_restaurant_383x209.jpgLe CAP restaurant se prépare en 2 ans après la classe de 3e, en lycée professionnel ou en CFA.

En Ile-de-France, 37 établissements assurent cette formation (lycées professionnels et CFA), parmi lesquels 23 sites  vous permettent de vous former en apprentissage. A la rentrée 2013, 1 231 élèves franciliens étaient inscrits en 1ère année, dont 75 % en apprentissage. Les filles forment un peu plus d'un tiers des élèves.

Conditions d’accès

L’admission en lycée professionnel se fait sur dossier scolaire et après avis du conseil de classe de 3e, via la procédure d’affectation automatisée Affelnet.

L’admission en CFA se fait sur dossier scolaire et, pour certains établissements, sur entretien de motivation. Vous devez vous inscrire directement auprès du CFA qui vous intéresse.

Bon à savoir : pour vous inscrire en CFA, vous devez avoir 16 ans révolus (15 ans sous certaines conditions) et avoir trouvé l’entreprise qui vous prendra en apprentissage.

Contenu de la formation

L'ensemble de la formation se déroule sur 2 ans, répartis entre enseignements théoriques et formation pratique (en lycée pro : 14 à 16 semaines de stages au total ; en CFA, alternance entre cours et périodes en entreprise).

Au programme, des enseignements généraux (expression française, mathématiques, langue étrangère, vie sociale et professionnelle, EPS) et des enseignements professionnels (commercialisation et prise de commande, mise en place et service des mets et boissons, communication et vente, connaissance de l'entreprise, etc.)

Insertion professionnelle

Le titulaire du CAP restaurant est chargé de l'accueil, de la vente et du service dans la salle de restaurant, selon les consignes données par un responsable. Les diplômés débutent dans la restauration commerciale comme commis de restaurant. Ils peuvent aussi servir au bar ou au buffet.

Selon l'enquête Besoins en main d'œuvre (BMO), réalisée par Pôle emploi, les métiers de « serveurs de cafés et restaurants (y compris commis) » font partie des métiers rassemblant le plus grand nombre de projets de recrutement en Ile-de-France (6 700 en 2013). Ils font également partie des métiers rassemblant le plus grand nombre de projets de recrutements jugés difficiles (41% de recrutements jugés difficiles en Ile-de-France en 2013).

Bon à savoir

Si le CAP restaurant vise un accès direct à l’emploi, une poursuite d'études est envisageable, par exemple en bac pro commercialisation et services en restauration, BP (brevet professionnel) barman, etc.

Niveau CAP : MC employé traiteur

traiteur_383x209.jpgLa mention complémentaire (MC) employé-traiteur se prépare en 1 an, en lycée professionnel ou en CFA.

En Ile-de-France, 8 établissements assurent cette formation (lycées professionnels et CFA), dont 5 sites qui vous permettent de vous former en apprentissage. A la rentrée 2013, 122 élèves franciliens étaient inscrits en formation, dont 87 apprentis. A noter : l'Ile -de-France concentre près du quart des effectifs nationaux des élèves de la MC employé-traiteur.

Conditions d’accès

L'admission en lycée professionnel ou en CFA se fait après un CAP ou un baccalauréat des métiers de l'hôtellerie ou de la restauration en contactant directement l'établissement d'accueil.

Bon à savoir : pour vous inscrire en CFA, vous devez avoir 16 ans révolus (15 ans sous certaines conditions) et avoir trouvé l’entreprise qui vous prendra en apprentissage.

Contenu de la formation

L'ensemble de la formation se déroule sur 1 an, répartis entre enseignements théoriques et formation pratique (en lycée pro : 12 semaines de stages au total ; en CFA, alternance entre cours et périodes en entreprise).

Au programme, essentiellement des enseignements professionnels (conception de plats, hygiène et sécurité, mise en valeur d'un plat, connaissance de l'entreprise-traiteur, etc.)

Insertion professionnelle

Le titulaire de la MC employé-traiteur réalise des repas destinés à la vente en magasin ou à la livraison à domicile. Il exerce à la fois des fonctions de fabrication et de vente. Il peut exercer son activité chez un traiteur (en magasin), chez un traiteur organisateur de réceptions ou dans un restaurant.

En Ile-de-France, les établissements exerçant une activité de traiteur se sont multipliés en 10 ans. Sur cette période, leur nombre a augmenté de plus de 25 %.

Bon à savoir

Si la MC employé-traiteur vise un accès direct à l’emploi, une poursuite d'études est envisageable, par exemple en BP (brevet professionnel) cuisinier.

Niveau bac : bac pro commercialisation et services en restauration

maitre_d_hotel_383x209.jpgLe bac pro commercialisation et services en restauration se prépare en 3 ans après la classe de 3e, en lycée professionnel ou en CFA. Sous certaines conditions peuvent être admis directement en classe  de 1ère de bac pro commercialisation et services en restauration,  les élèves titulaires d’un CAP du secteur. 

En Ile-de-France, 32  établissements assurent cette formation (lycées professionnels et CFA), dont 20 sites qui vous permettent de vous former en apprentissage. A la rentrée 2013, 597 élèves franciliens étaient inscrits en 1ère année, dont 46 % d'apprentis.

Conditions d’accès

L’admission en lycée professionnel se fait sur dossier scolaire et après avis du conseil de classe de 3e, via la procédure d’affectation automatisée Affelnet.

L’admission en CFA se fait sur dossier scolaire et, pour certains établissements, sur entretien de motivation. Vous devez vous inscrire directement auprès du CFA qui vous intéresse.

Bon à savoir : pour vous inscrire en CFA, vous devez avoir 16 ans révolus (15 ans sous certaines conditions) et avoir trouvé l’entreprise qui vous prendra en apprentissage.

Contenu de la formation

L'ensemble de la formation se déroule sur 3 ans, répartis entre enseignements théoriques et formation pratique (en lycée pro : 22 semaines de stages au total ; en CFA, alternance entre cours et périodes en entreprise).

Au programme, des enseignements généraux (français, histoire-géographie, éducation civique, mathématiques, sciences et technologie, EPS, anglais, langue vivante facultative, arts appliqués) et des enseignements professionnels (mercatique et gestion appliquée, communication et commercialisation, relation clientèle, démarche qualité, gestion d'équipe en restauration, analyse des ventes, etc.).

Insertion professionnelle

Le titulaire du bac pro commercialisation et services en restauration coordonne l'activité de l'équipe du restaurant comme la mise en place de la salle, le service des mets et des boissons. Il doit s'occuper de la clientèle, être à son écoute et la fidéliser.  Il débute comme chef de rang, maître d'hôtel ou adjoint au directeur de restaurant selon l'établissement (restaurant traditionnel, gastronomique ou collectif). La maîtrise de deux langues étrangères lui permet d'envisager de travailler à l'étranger.

L'Ile-de-France héberge plus de 20 000 établissements de restauration traditionnelle, ce qui facilite l'insertion des futurs diplômés.

Bon à savoir

Si le bac pro commercialisation et services en restauration vise un accès direct à l’emploi, une poursuite d'études est envisageable, par exemple en BTS hôtellerie restauration (option A mercatique et gestion hôtelière, ou option B art culinaire, art de la table et du service), BP (brevet professionnel) restaurant, etc.

Aller à la page précédente
Page :123456789101112
Aller à la page suivante