Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Une BD pour découvrir les métiers scientifiques

Une BD pour découvrir les métiers scientifiques

Téléchargeable sur Internet, la bande dessinée Objectif Sciences vous emmène à la découverte des filières et métiers scientifiques.


Le 06/01/2011

 

Sur le chemin du lycée, Julien, Amel et Marion trouvent, chacun de leur côté, une brochure présentant, sur le mode de la BD, différents métiers scientifiques. A peine ont-ils jeté un œil sur le document, que les trois ados sont soudainement happés par les images. Chacun se retrouve alors dans la BD, au côté d’un scientifique, sur son lieu de travail. Une occasion rêvée de découvrir le métier de celui-ci…


Au fil des pages, les trois lycéens rencontrent cinq scientifiques : une formulatrice en poste dans un grand groupe de cosmétiques, une responsable marketing dans l’informatique, une astrophysicienne, un ingénieur en gestion des pollutions et un créateur en entreprise.

 

Chacun revient sur sa formation, raconte son parcours professionnel et explique ses activités actuelles. Le jeune lui pose des questions, lui fait part de son étonnement, de ses doutes aussi parfois. Le discours du pro se veut pédagogique et rassurant. On a affaire à des passionnés !

 

Point commun entre les cinq scientifiques acteurs de la BD : tous se sont formés sur les bancs de l’université. Et pour cause : à l’origine du projet, la volonté de 8 facs franciliennes[1] d’attirer davantage les jeunes vers les études universitaires scientifiques. Depuis une dizaine d’années en effet, les bacheliers de terminales S, et plus encore les bachelières, boudent ces filières qui enregistrent une baisse régulière de leurs effectifs.

 

Bien documentée et illustrée avec soin, la BD Objectif Sciences s’efforce au passage de combattre plusieurs idées reçues autour des métiers scientifiques. En outre, elle souligne que les sciences ne sont pas réservées aux seuls garçons et que le scientifique ne travaille absolument jamais en solitaire.

 

Pour en savoir plus, transportez-vous vite dans Objectif Sciences.

 

Patricia Holl

 


[1] Université de Cergy-Pontoise, Université d’Evry-Val-d’Essonne, Université de Marne-la-Vallée, Université de Versailles-Saint-Quentin, Université Paris-Sud 11, Université Paris Diderot Paris 7, Université Paris-Nord, Université Pierre et Marie Curie.