Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Les formations du paramédical

Domaines : CAP / BEP ou équivalent, Formations, Bac ou équivalent, Bac + 2, Bac + 3, Bac + 4, Bac + 5
Avril 2013
Voir le dossier complet

Les formations aux métiers des soins

Niveau CAP : Diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture (1 an, apprentissage possible)

auxiliaire_de_puericulture_383x209.jpgSous la responsabilité d’une infirmière, l’auxiliaire de puériculture s’occupe de l’hygiène, du confort et de l’éveil des enfants. 

La formation au DE d’auxiliaire de puériculture dure 10 mois et est proposée par 50 établissements en Ile-de-France.

Pour vous présenter au concours d’entrée en formation, vous devez avoir 17 ans minimum. Aucun diplôme n’est exigé.

La sélection repose sur un écrit (explication d’un texte de culture générale, questions à réponses courtes en biologie humaine, opérations numériques et exercices de conversion) et un oral (exposé sur un thème sanitaire et social suivi de questions, discussion avec le jury sur votre motivation).

A noter :  le CAP petite enfance constituent une bonne préparation à ce concours.

Une fois entré en institut de puériculture, vous suivez 17 semaines d’enseignements reposant sur des cours magistraux, des travaux dirigés, des travaux de groupe et des séances où vous apprenez les pratiques et gestes du métier.

Au programme : accompagner l’enfant dans les activités d’éveil et de la vie quotidienne et les parents dans leur rôle éducatif, réaliser des soins adaptés à l’état clinique de l’enfant, etc.

Vous effectuerez au total 6 stages, soit 24 semaines, en maternité, structures d’accueil d’enfants en bas âge ou handicapés, etc.

Retrouvez toutes les informations détaillées sur le référentiel du DE d’auxiliaire de puériculture.

Niveau CAP : Diplôme d'Etat d'aide-soignant (1 an, apprentissage possible)

aide_soignante_383x209.jpgL’aide-soignant assure des soins d’hygiène et de confort auprès des patients (toilette, repas, réfection des lits, accueil, etc.) et aide l’infirmier dans la réalisation des soins.

La préparation au Diplôme d’Etat d’aide-soignant (DEAS) se déroule dans un centre de formation agréé : il en existe 70 en Ile-de-France. Il est possible de suivre la formation en apprentissage.

Pour entrer en formation, aucun diplôme n’est exigé. Vous devez en revanche avoir au moins 17 ans et réussir les épreuves de sélection : un écrit (questions sur l’actualité du secteur sanitaire et social, un test de biologie humaine et aptitudes numériques) et un oral (exposé sur un thème sanitaire et social et discussion avec le jury sur votre connaissance du métier).

Bon à savoir : Plusieurs diplômes comme le bac ou un CAP ou BEP du domaine sanitaire et social vous dispensent de l’épreuve écrite.

Sur les 10 mois de formation, vous passerez 24 semaines en stage, sur 6 terrains différents. Les 17 semaines d’enseignements théoriques porteront notamment sur l'état clinique, les soins, l’accompagnement d'une personne dans les activités de la vie quotidienne,  l’ergonomie et l’hygiène des locaux hospitaliers.

Pour décrocher le DE d’aide-soignant, vous serez évalué sur des épreuves écrites, orales, pratiques (réalisation de gestes techniques) et des mises en situation professionnelle.

Après 3 années d'exercice professionnel, un aide-soignant peut se présenter aux épreuves de sélection pour entrer en institut de formation en soins infirmiers.

Retrouvez toutes les informations détaillées sur le référentiel du DE d’aide-soignant.

Niveau bac + 3 : Diplôme d'Etat d'infirmier (3 ans, apprentissage possible)

infirmiere_383x209.jpgL'infirmier réalise, à la demande du médecin, les soins dont les patients ont besoin.

Le diplôme d’Etat d’infirmier, indispensable pour exercer, se prépare en 3 ans au sein d’un IFSI (institut de formation en soins infirmiers). Il y a 63 IFSI en Ile-de-France. Ce diplôme, désormais reconnu à bac + 3, vous confère le grade de licence.

Pour vous présenter au concours d’entrée en IFSI, vous devez avoir 17 ans minimum et être titulaire du bac. Deux épreuves écrites composent l’admissibilité : une épreuve de culture générale sur l’actualité du domaine sanitaire et social et des tests d’aptitudes. L’admission repose sur un entretien où seront jugés votre motivation et votre projet professionnel.

L'ensemble de la formation se déroule sur 3 ans, avec 2100 h de formation théorique et 2100 h de formation clinique. 

Au programme : sciences humaines, sociales et droit ; sciences biologiques et médicales ; sciences et techniques infirmières : fondements et méthodes et interventions.

Le DE d’infirmier peut se préparer par apprentissage dans des CFA.

Si vous souhaitez vous spécialiser comme infirmier de bloc opératoire, infirmier anesthésiste ou puéricultrice, vous devrez suivre une formation complémentaire après le DE d’infirmier.

Bon à savoir : Des dispenses de scolarité pour obtenir le DE d’infirmier peuvent être accordées aux titulaires de certains diplômes d’Etat (aide-soignant, auxiliaire de puériculture, masseur-kinésithérapeute, etc.) ainsi qu’aux sages-femmes, médecins, et étudiants en médecine.

Enfin, d’après le rapport  « Territorialité et offre de soins » dont les premiers résultats ont été publié le 21 octobre 2010 par le Conseil économique et social régional d’Ile-de-France (CESR), il faudrait recruter d’ici 5 ans 4 000 à 7 000 infirmiers par an pour compenser les prochains départs à la retraite, et 1 600 de plus pour que l’Ile-de-France rattrape la densité nationale, aujourd’hui 2 fois supérieure.

Toutes les informations détaillées dans le texte de loi relatif au DE d’infirmier.

Niveau bac + 4 : Diplôme d'Etat de puéricultrice (1 an)

puericultrice_383x209.jpgLa puéricultrice est une infirmière ou une sage-femme qui a suivi une formation complémentaire pour devenir spécialiste de la santé de l'enfant et de son développement psycho-affectif.

Pour exercer ce métier, vous devez obtenir le diplôme d'Etat de puéricultrice. Il se prépare en 1 an, principalement après un diplôme d'Etat d'infirmier.

Le diplôme d'Etat d'infirmier se prépare en 3 ans après le bac. La formation est accessible sur concours aux candidates âgées de 17 ans au moins et titulaires du bac (mais aussi aux aides-soignantes ou auxiliaires de puériculture justifiant d'au moins 3 ans d'expérience professionnelle).

Ce diplôme en poche, vous devez réussir le concours d'entrée en école de puériculture. Ce dernier est composé de 2 épreuves écrites d'admissibilité : un contrôle de connaissances et des tests psychotechniques. L’oral porte, quant à lui, sur l’étude d’une situation dans l’exercice professionnel de l’infirmier.

Les 12 mois de formation comportent 650 h d’enseignements théoriques et 140 h de travaux dirigés articulés autour de 3 pôles : l’enfant et la santé (naissance, croissance, développement psychologique, alimentation), la promotion de la santé de l’enfant (étude des politiques de santé, sociologie de la famille), le rôle et les fonctions de la puéricultrice.

Vous effectuez également 710 h de stages cliniques dans des structures d’accueil, des maternités, des services de néonatalogie, pédiatrie et protection maternelle et infantile.

Toutes les informations détaillées sont à retrouver dans le texte de loi relatif au DE de puéricultrice

Aller à la page précédente
Page :1234567
Aller à la page suivante