Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Les métiers de la grande distribution

Domaines : Agriculture -Agroalimentaire, Commerce - Immobilier, Métiers
Avril 2013
Voir le dossier complet

Les métiers commerciaux en magasin

La grande distribution emploie une majorité de profils commerciaux. Principalement recrutés à bac/bac +2, ces professionnels placent la satisfaction du client au coeur de leurs préoccupations quotidiennes, sans jamais perdre de vue les objectifs de résultats qui leur ont été fixés. Un exercice périlleux, mais exaltant !

Directeur de magasin à grande surface / Directrice de magasin à grande surface

directrice_de_magasin_383x209.jpgLe directeur de magasin à grande surface gère les activités, notamment commerciales, du magasin dont il a la responsabilité : il met en place des stratégies marketing, service par service, et fixe les objectifs de vente. Dans les surfaces de 1 000 m2 à 5 000 m2, c’est lui aussi qui recrute et encadre les employés, supervise la comptabilité, réceptionne les  marchandises. Dans les magasins de plus grande taille, il est assisté de nombreux collaborateurs.

Selon le rapport de branche publié en 2008 par l’Observatoire prospectif du commerce, 82 % des entreprises de la grande distribution (hypermarchés, supermarchés, entrepôts, grossistes, etc.) sont dirigées par des diplômés de niveau bac + 2 et plus. Les diplômés bac + 4, à la tête de 45 % des magasins, sont les plus nombreux.

A bac + 2, le BTS management des unités commerciales, le DUT techniques de commercialisation et la formation certifiée de gestionnaire d'unité commerciale option généraliste ou spécialisée proposée par le réseau Négoventis rattaché à la CCI permettent de devenir adjoint de direction. Mais vous devrez ensuite acquérir au moins 5 années d'expérience commerciale pour atteindre le poste de directeur.

A bac + 3, les licences professionnelles spécialisées en commerce et distribution permettent d'occuper directement un poste de chef de rayon ou de département. Fruit d'un partenariat avec les grandes enseignes, les licences pro DistriSup Management (ex licences Distech) sont proposées uniquement en alternance (université Panthéon-Sorbonne, université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, université de Cergy-Pontoise).

Diplômé d'une école de commerce ou d'un master universitaire professionnel (bac + 5), vous pourrez plus rapidement accéder à des postes de direction. On peut citer le master pro distribution et relation client (Université Paris-Dauphine).

Les chaînes de supermarchés et d'hypermarchés emploient des directeurs. Il peut s’agir de candidatures externes comme de collaborateurs ayant déjà occupé des postes intermédiaires au sein de la même enseigne.

A noter, chez les maxi-discompteurs, les responsables de magasin ne sont généralement pas cadres.

Les grands magasins embauchent des directeurs, soit pour un département du magasin, soit pour l'ensemble du magasin.

Voir la fiche détaillée.

Employé commercial / Employée commerciale

L’employé commercial dispose les marchandises dans les rayons en suivant les consignes d’emplacement et de présentation données par le manager de rayon. Il veille à ce qu’aucune référence ne manque, s’assure que le rayon est propre et que les produits sont bien mis en valeur. S’il s’occupe d’un rayon frais, il doit être particulièrement attentif aux dates de péremption des produits. L’employé commercial peut être amené à renseigner et conseiller les clients du magasin. En réserve, il effectue des tâches de manutention et gère les stocks à l’aide d’outils informatiques.

Employé commercial est un métier qui peut s’exercer sans diplôme : selon le rapport de branche 2008 de la FCD, 41 % des personnes recrutées pour ce poste ne possèdent aucun diplôme.

Cependant, un CAP employé de commerce multi-spécialité, un CAP employé de vente spécialisé, voire un bac pro (vente, commerce, etc.), vous permettra d’évoluer plus rapidement vers un poste de vendeur ou de manager de rayon adjoint.

Les employés commerciaux représentent 34 % des effectifs de la grande distribution (67 % chez les maxi-discompteurs). Le secteur, de même que la distribution spécialisée, recrute en permanence ce type de profil.

Etalagiste-décorateur / Etalagiste-décoratrice

etalagiste_deco_383x209.jpgL'étalagiste-décorateur a pour mission de valoriser les produits dans les rayons, les « têtes de gondoles » et les vitrines des commerces ou grandes surfaces. Son but est de réaliser une présentation agréable à voir pour les clients et générant davantage de chiffre d'affaires.

S’il n'existe pas de diplôme d'Etat d'étalagiste-décorateur, certains diplômes et formations sont adaptés.

Au niveau bac, le bac pro artisanat et métiers d’art option marchandisage visuel et le BMA graphisme et décor option décorateur de surfaces et volumes vous permettent  d’accéder  à ce métier.

Néanmoins, un niveau  bac + 2 vous sera souvent demandé.

Les BTS design graphique option communication et médias imprimés (ex BTS communication visuelle), BTS design d'espace, BTS design de communication espace et volume sont accessibles après un bac STD2A ou, si vous êtes titulaire d’un autre bac, après une MANAA (mise à niveau en arts appliqués).

Plus spécialisées, les formations d'étalagiste-décorateur assurées par les écoles des chambres de commerce sont particulièrement reconnues par la profession.
En Ile-de-France, des formations post-bac en 2 ans sanctionnées par un titre d'études supérieures de décorateur-merchandiser sont délivrées par Negocia, école de la Chambre de commerce et d'Industrie de Paris (CCIP) et la CCI de Versailles.

Des écoles privées (comme MJM Graphisme design Paris) vous proposent également, en 2 ou 3 ans, des formations reconnues par la profession, qui allient pratique et théorie.

Les centres commerciaux et magasins à grande surface sont les principaux employeurs des étalagistes-décorateurs.

Les contrats tendent aussi à se développer dans les commerces de proximité et les salons commerciaux.

Voir la fiche détaillée.

Hôte de caisse / Hôtesse de caisse

hotesse_de_caisse_383x209.jpgL’hôte de caisse (ou "caissier", "assistant de caisse", etc.), enregistre les prix des produits que les clients achètent et encaisse les paiements. A la fin de son service, il compte les versements contenus dans sa caisse et remplit les documents qu'il remet à la comptabilité.

Selon le rapport de branche 2008 de la FCD, 45 % des hôtes de caisse n’ont aucun diplôme et 32 % sont titulaires au maximum d’un CAP ou d’un BEP.

Parmi les CAP qui vous donneront facilement accès au métier d'hôte de caisse, on peut citer le CAP employé de vente spécialisé option services à la clientèle et le CAP employé de commerce multi-spécialités.

Les hypermarchés préfèrent cependant les candidats ayant un niveau bac, par exemple un bac pro vente ou un bac pro commerce, accessibles désormais en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP.

Quel que soit votre niveau de formation, vous passerez des tests de rapidité et de logique et un entretien de motivation. Si votre candidature est retenue et que vous n’avez aucune expérience de caisse, vous bénéficierez d'une formation courte rémunérée.

Supermarchés et hypermarchés sont les premiers employeurs d'hôtes de caisse. Le turn-over y est important.

Les grands magasins sont également à la recherche d'hôtes de caisse. Leur nombre est tout aussi important que dans les super et hypermarchés.

La distribution spécialisée (sport, bricolage, etc.) emploie aussi des hôtes de caisse, de même que les maxi-discompteurs qui privilégient les profils polyvalents (tenue de la caisse, mise en rayon, etc.).

Voir la fiche détaillée.

Manager de rayon / Manageuse de rayon

chef_rayon_383x209.jpgLe manager de rayon, ou chef de rayon, est responsable de l'activité d'un rayon, aussi bien du travail de ses collaborateurs que des produits vendus. Il négocie auprès des fournisseurs les tarifs des marchandises. Il décide ensuite de la gestion des stocks, des prix à fixer, des promotions à afficher pour réaliser le chiffre d'affaires défini pour son rayon.

La profession de manager de rayon est accessible aux autodidactes par promotion interne, moyennant une grande motivation et beaucoup de patience. Mais, avec un niveau bac + 2, les candidats parviennent plus rapidement à obtenir ce poste.

Vous pouvez choisir un BTS management des unités commerciales, un BTS négociation et relation client, un BTS technico-commercial ou un DUT techniques de commercialisation. Ces diplômes vous mènent à ce métier en 2 ans après le bac et figurent parmi les plus appréciés des recruteurs.

Après un BTS ou DUT, vous pouvez envisager une poursuite d'études en licence professionnelle (bac + 3) : par exemple, la licence pro management et gestion de rayon (université Paris Panthéon Sorbonne, IUT de Seine-et-Marne Sud) et la licence pro management du point de vente (IUT Seine-et-Marne Sud, IUT de Créteil-Vitry) sont bien adaptées.

De même, les formations dispensées par les EGC (écoles de gestion et de commerce), les IFV (instituts de forces de vente), mais surtout les ECD (écoles de commerce et de la distribution) ont bonne presse au sein de la profession.

Certaines enseignes recherchent, par ailleurs, des diplômés de niveau bac + 5, issus d'une école de commerce, qui pourront évoluer au sein du groupe.

Le recrutement en externe s'effectue sur tests et entretiens. Une fois engagé, une formation de base de 4 à 6 mois est proposée au nouveau salarié.

La France étant l’un des pays européens le mieux pourvus en super et hypermarchés, les managers de rayons sont recrutés régulièrement, le turn-over dans la profession étant très important.

Nouveau venu dans la grande distribution, le planificateur organise le travail d’employés libre-service polyvalents, qu’il répartit dans le magasin en fonction des besoins, soulageant ainsi le manager de rayon d’une partie de ses fonctions managériales.

Voir la fiche détaillée.

Marchandiseur / Marchandiseuse

marchandiseur_383x209.jpgPour le compte de fabricants, de centrales d'achat ou d'hypermarchés, le marchandiseur détermine la façon dont un produit sera disposé dans un rayon afin de le rendre visible et attirant pour la clientèle. Objectif final : booster les ventes !

Si le rôle du marchandiseur est plus stratégique que celui de l’étalagiste-décorateur, ces 2 métiers parfois ne font qu’un.

S'il n'existe pas de diplôme spécifique de marchandiseur, la plupart des professionnels en exercice ont suivi une formation de niveau bac + 2 à bac + 5, dans le domaine du commerce, du marketing ou de la publicité.

Le BTS management des unités commerciales et le DUT techniques de commercialisation demandent 2 années d'études après le bac. L'admission se fait sur dossier.

Ces diplômes peuvent être complétés par une licence professionnelle en marketing, commerce et distribution (bac + 3) : la licence pro spécialité management et marketing des réseaux de distribution en produits alimentaires (CFA vente et commerce Poissy), licence pro spécialité marketing et commerce sur internet : les métiers du E-Business (Evry Val d’Essonne), etc.

Des écoles spécialisées, souvent rattachées aux CCI, forment des professionnels du marketing et de la distribution. Vous trouvez, à bac + 2, la formation de gestionnaire d'unité commerciale et de distribution délivrée par l'IPC-ECD ; à bac + 3, la formation de visual merchandiseur dispensée par Novancia.

A bac + 5, l'université propose des masters professionnels orientés marketing et pratique commerciale tels que le master pro mention commerce-marketing spécialité distribution-vente (CNAM), master mention marketing et vente spécialité management des réseaux commerciaux (Paris Est Créteil Val de Marne), etc.

Une autre voie envisageable est celle des grandes écoles de commerce (HEC, ESCP Europe, ESSEC, EDHEC, etc.) avec leurs spécialisations en marketing et techniques de commercialisation. Vous devez compter aussi 5 ans d'études après le bac, comprenant la préparation sur 2 ans du difficile concours d'entrée, la formation au sein de l’école et les stages en entreprise.

Hygiène, beauté, confiserie, bricolage, boissons, jouets... Tous les produits disponibles dans les rayons d'une grande surface sont soumis à rude concurrence. Les fabricants recrutent donc de plus en plus de marchandiseurs pour donner le maximum de visibilité à leurs produits.

Les supermarchés et hypermarchés embauchent également des marchandiseurs afin d'organiser la mise en rayon des produits et ainsi optimiser le chiffre d'affaires global.

Voir la fiche détaillée.

Responsable de service après-vente

responsable_service_apresvente_383x209.jpgLe responsable de service après-vente dirige une équipe de dépanneurs, de techniciens de maintenance et de personnes chargées de l'accueil des clients. Sa mission : assurer la bonne marche du service après-vente en garantissant une prise en charge rapide et efficace des produits. C’est lui qui recrute le personnel et planifie le travail du service. Il fait aussi le lien avec le fabricant du produit.

Vous pouvez intégrer un service après-vente après un  bac général ou avec les bacs pro suivants : systèmes électroniques numériques ; maintenance des matériels ; maintenance des véhicules automobiles ;  technicien de maintenance des systèmes énergétiques et climatiques ; électrotechnique, énergie, équipements communicants.

Après plusieurs années d'expérience et une formation en gestion et management, vous pourrez devenir responsable d'un service.

Mais les recruteurs sont aujourd'hui plus sensibles aux titulaires d'un bac + 2 en commerce, en animation d'équipe ou relevant du domaine industriel. Ainsi, de nombreux BTS permettent l'accès à la fonction de responsable : BTS agroéquipement ; après-vente automobile ; électrotechnique ; maintenance et après-vente des engins de travaux publics et de manutention ; maintenance industrielle ; systèmes électroniques.

Avec une formation de niveau bac + 2, une poursuite d'études est possible vers les licences professionnelles (bac + 3) dans le domaine du commerce proposant une spécialisation technico-commerciale.

La grande distribution et, plus encore, les magasins spécialisés en électroménager ou en biens d'équipement, recrutent régulièrement du personnel pour leurs services après-vente.

Voir la fiche détaillée.

Vendeur en animalerie / Vendeuse en animalerie

vendeuse_en_animalerie_383x209.jpgSpécialisé dans la vente d'animaux, le vendeur en animalerie conseille les clients potentiels et gère les rayons dont il a la charge. Une grande partie de son temps est consacrée à l'entretien des cages et aux soins dons les animaux ont besoin.

Suite à la réforme de la voie professionnelle, le BEPA services, spécialité vente d'animaux de compagnie, de produits et accessoires d'animalerie et le BEPA élevage canin et félin, qui menaient auparavant au métier, ne sont plus proposés depuis la rentrée 2009.

A la place, vous pouvez préparer, en 3 ans après la 3e, un bac pro conduite et gestion de l'élevage canin et félin ou un bac pro technicien conseil-vente en animalerie.

Enfin, il existe plusieurs certificats de capacité : ce ne sont pas des diplômes, mais des autorisations administratives délivrées par la Préfecture. Vous avez la possibilité d’en passer un par espèce animale. Ces certificats s’obtiennent après 3 ans d'expérience en animalerie ou en fonction des diplômes déjà acquis.

Vous devez ensuite déposer un dossier auprès de la Direction des services vétérinaires de votre département. Vous passerez alors un entretien qui vous permettra de décrocher le sésame indispensable à l’ouverture d’une boutique.

Les rayons animalerie des jardineries et pépiniéristes sont les principaux pourvoyeurs d'emploi pour ce profil.

Les boutiques spécialisées dans la vente d'animaux recrutent chaque année des vendeurs en animalerie.

Après quelques années d’expérience, les plus motivés deviendront managers de rayon.

Vendeurs à gogo

Grande distribution et distribution spécialisée emploient de très nombreux vendeurs spécialistes de l’équipement de la maison, de l’électroménager, des jouets ou encore des articles de sport.Ces vendeurs ne se chargent pas seulement d’informer les clients : ils exécutent également  toutes les tâches liées à la vente en magasin (approvisionnement des rayons, étiquetage, mise en valeur de la marchandise, etc.).Après quelques années d’expérience, les plus motivés deviendront managers de rayon.


Vo
ir la fiche détaillée.

Aller à la page précédente
Page :123456
Aller à la page suivante