Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Brèves
  • Le 1er classement des universités françaises qui mènent à l’emploi

Le 1er classement des universités françaises qui mènent à l’emploi

Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la recherche a publié en octobre 2010 les résultats de la première enquête nationale sur l'insertion professionnelle des diplômés des universités.


« Non seulement c'est le premier classement du genre, mais c'est aussi une vraie révolution des mentalités ! » a déclaré Valérie Pécresse au Figaro Magazine à propos du palmarès des universités selon le taux d’insertion de leurs diplômés sur le marché du travail.

 

Pour la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, il signe en effet la prise de conscience par les universités de leurs nouvelles missions d’insertion professionnelle et d’orientation (1).

 

L’enquête a été menée par les universités entre décembre 2009 et juillet 2010 auprès de 43 000 diplômés de master de la session 2007, avec un taux de réponse global de 64%. Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche a ensuite pris en charge le traitement et l’exploitation des résultats.

 

Le tableau publié sur son site indique les taux d'insertion des diplômés par université, par discipline et par grand domaine : droit-économie-gestion ; lettres-langues et arts ; sciences humaines et sociales ; sciences, technologies et santé.

 

Au niveau national, 30 mois après l’obtention de leur master en 2007, 91,4 % des diplômés occupent un emploi. Ces résultats ont été qualifiés par Valérie Pécresse de « bons, très bons même » et de « presque comparables à ceux des grandes écoles ».

 

En tête des universités offrant les meilleurs taux d’insertion globaux : Paris X (94,9 %), Lyon I (94,5 %), Paris XIII et Rennes I (94,3 % chacune). L’université de La Réunion ferme la marche des établissements ayant participé à l’enquête et obtenu des réponses exploitables, avec un taux d’insertion de 77,6 %.

 

D’importantes disparités sont également observées selon les disciplines. Si le taux d’insertion des diplômés de masters en informatique s’élève à 96,6 %, celui des diplômés du domaine lettres, langues, arts n’est que de 86,9 %.

 

Sur les 17 universités que compte l’Ile-de-France, 6 sont absentes du classement. Paris Dauphine et Marne-la-Vallée n’ont pas souhaité participer à l’enquête. Les universités Paris VI, Paris VIII, Cergy-Pontoise et Evry-Val d’Essonne y ont quant à elles participé mais les taux de réponse obtenus ont été insuffisants pour que leurs résultats soient significatifs.

 

Trois des 11 universités franciliennes présentes dans le classement obtiennent le meilleur taux d’insertion dans une discipline donnée : Paris III dans le domaine des lettres-langues et arts (92,9 %), Paris XII en information-communication (96,8 %) et Versailles-Saint-Quentin en sciences fondamentales (98,1 %).

 

Le classement des universités et diplômes qui mènent à l’emploi est d’abord un outil d’information pour les étudiants. « Pour s'orienter à l'université et pour réussir ensuite sur le marché du travail, il faut être correctement informé sur les performances des différentes filières » a affirmé Valérie Pécresse.

 

Selon la Ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche, cette enquête doit également permettre aux universités de réfléchir aux améliorations à apporter aux filières les moins professionnalisantes. Ces résultats constitueront pour l’Etat un indicateur de performance dont il tiendra compte dans ses dotations financières aux campus.

 


(1)  Ces missions ont été définies dans le cadre de la loi LRU (Loi relative aux libertés et responsabilités des universités) promulguée en 2007.

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

Prochains rendez-vous