Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Préparer un CAP ou un bac pro

Domaines : CAP / BEP ou équivalent, Formations, Seconde, Première, Bac ou équivalent
Janvier 2011
Voir le dossier complet

Quels sont les diplômes de la voie pro ?

Après la troisième, la voie professionnelle vous propose deux diplômes : le CAP et le bac professionnel. A vous de choisir !

Que faire après la classe de trosième : un CAP ou un bac professionnel ? De nombreux facteurs vont influer sur votre réflexion : pressé de travailler, s'ouvrir à des spécialités, importance des débouchés... ? 

Et le BEP ? : retenez que seuls les BEP "métiers de la restauration et de l'hôtellerie" et "carrières sanitaires et sociales" sont maintenus.

Pour info : Dès la rentrée 2010, chaque élève de 2e professionnelle ou 1re année de CAP (ou 1re année de BEP métiers de l'hôtellerie et de la restauration ou BEP carrières sanitaires et sociales) bénéficiera d'un entretien personnalisé d'orientation. Cette rencontre a pour objectif de l'accompagner dans sa progression.

Nous vous invitons à prendre connaissance de ces formations et de leurs débouchés ci-dessous.

Le CAP

Deux années sont nécessaires pour obtenir le certificat d'aptitude professionnelle (CAP).

Il existe environ 200 spécialités différentes de CAP dont 128 proposées en Ile-de-France.

Ce diplôme a pour objectif de former à un métier précis. Il met l'accent sur l'apprentissage de techniques pointues. Les CAP permettent ainsi d'acquérir des techniques et des savoir-faire afin de devenir rapidement opérationnels sur le terrain. Ils préparent donc à des fonctions d'employé.

Ainsi, les enseignements technologiques et professionnels représentent environ 60 % de l'emploi du temps en CAP, les 40 % restants étant consacrés à l'enseignement général (français, maths-sciences, histoire-géo, langue vivante étrangère...).

Les périodes de formation en entreprise (stages) sont d'une durée de 12 à 16 semaines, réparties sur les 2 années, selon les différentes spécialités de CAP.

Ces périodes de travail en entreprise sont évidemment bien plus fréquentes pour les jeunes qui préparent le CAP en apprentissage, puisqu'ils alternent systématiquement pendant 2 ans, les périodes en CFA et les périodes en entreprise.

L'examen comprend 7 épreuves au maximum évaluées et contrôlées en cours de formation et en contrôle ponctuel, en fin d'année, pour les candidats des établissements publics, privés sous contrat et des CFA. Le diplôme est délivré à ceux qui ont obtenu la moyenne à l'ensemble des unités du diplôme, mais aussi à l'ensemble des unités professionnelles. Les candidats non-admis peuvent demander à conserver leurs notes durant 5 années, ce qui leur permet de repasser l'examen en étant dispensés des disciplines pour lesquelles ils ont réussi l'épreuve.

Il est souvent possible de doubler une fois sa terminale en cas d'échec.

 

Après un CAP

Pratiquement, 9 titulaires de CAP sur 10 choisissent la vie active. Seuls les élèves ayant de bons dossiers scolaires peuvent continuer vers un bac professionnel (bac pro) ou vers un brevet professionnel (BP) et entrer directement ensuite sur le marché du travail ou poursuivre vers un BTS.

Une spécialisation est possible, en préparant une mention complémentaire (MC), ou une formation complémentaire d'initiative locale (FCIL), chacune d'une durée d'1 an. De même, après certains CAP dans le domaine des arts, il est possible de poursuivre en brevet des métiers d'art (BMA) pour travailler dans le domaine de la création ou la restauration d'œuvres artistiques ou artisanales.

Le bac pro

Trois années composent le parcours conduisant au bac pro nommées :

- la 2de professionnelle
- la 1re professionnelle
- la terminale professionnelle

Le bac professionnel propose une centaine de spécialités, dont 83 en Ile-de-France. C'est un diplôme qui se prépare en 3 ans, directement après une classe de troisième.

En bac pro, une place importante est donnée aux matières professionnelles et technologiques puisqu'elles représentent environ 60 % de l'emploi du temps, le reste étant consacré aux enseignements généraux.

Les périodes de formation en entreprise, d'une durée d'environ 22 semaines constituent des réelles expériences dans l'entreprise.

Ces périodes de travail en entreprise sont, tout comme pour le CAP, bien plus fréquentes pour les jeunes qui préparent le bac professionnel en apprentissage, puisqu'ils alternent systématiquement, pendant 2 ou 3 ans, les périodes en CFA et les périodes en entreprise.

L'examen du bac pro est constitué de 7 épreuves obligatoires qui peuvent être passées en contrôle terminal ou continu. Selon les établissements. Renseignez-vous sur les modalités d'examen auprès des établissements dans lesquels vous vous inscrivez.

Les candidats peuvent conserver pendant 5 ans les notes aux épreuves, des années précédentes, supérieures ou égales à 10/20. Ceci permet de repasser l'examen en étant dispensé des disciplines déjà réussies.

Il est souvent possible de doubler une fois sa terminale en cas d'échec.

Bon à savoir

Passerelles possibles : avec la réforme, la seconde professionnelle permet l'entrée en 2e année de CAP. Vous pouvez également passer en 1re technologique pour aller en bac techno ou vers un brevet de technicien.

La certification intermédiaire : en bac pro 3 ans, il est possible d'obtenir un BEP ou un CAP.
Vous passez le BEP à la fin de 2de professionnelle et début de 1re professionnelle. Ensuite, une épreuve ponctuelle en fin de 1re. Quelque soit le résultat, vous continuez votre parcours en bac pro. 


Après le bac pro


Ce diplôme a une visée d'insertion professionnelle. Il permet également de poursuivre ses études vers une mention complémentaire (MC) ou vers l'enseignement supérieur. En effet, avec un très bon dossier, vous pouvez préparer un BTS.

D'ailleurs, des places en BTS sont réservées aux élèves ayant obtenu une mention bien ou très bien au bac pro. Par exemple, un titulaire de bac pro commerce obtenu avec mention B ou TB peut entrer en BTS management des unités commerciales ou BTS négociation et relation client.

Les bacs professionnels préparent aux fonctions d'ouvriers, d'agents techniques et d'employés hautement qualifiés. Les possibilités d'évolution professionnelles dans l'entreprise seront plus rapides qu'avec un CAP ou BEP.

Le BEP

Depuis la rentrée 2009, le brevet d'études professionnelles (BEP) devient un diplôme intermédiaire, conséquence de la réforme de la voie professionnelle. Ce diplôme s'obtient pendant la préparation du baccalauréat professionnel, partiellement  en fin de classe de seconde et pour le reste en début de classe de première. Enfin, une épreuve ponctuelle terminale aura lieu en fin de classe de première.

2 BEP sont maintenus en tant que cursus de formation en 2 ans dans l'attente de la rénovation des spécialités correspondantes du bac pro :

- BEP métiers de la restauration et de l'hôtellerie ;
- BEP carrières sanitaires et sociales
.

Près de la moitié des diplômés de BEP choisissent de poursuivre leurs études par un bac pro. Avec un très bon dossier, vous pouvez aussi envisager de rejoindre la voie technologique par le biais de la première d'adaptation. Par exemple, après le BEP carrières sanitaires et sociales, une poursuite d'études via la première d'adaptation vers le bac ST2S ; après le BEP métiers de la restauration et de l'hôtellerie, le bac hôtellerie.

Le BEP assure à son titulaire une qualification professionnelle. Il n'est pas indispensable d'en être titulaire pour se présenter au bac pro.

 


Aller à la page précédente
Page :12345
Aller à la page suivante