Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

17/02/2010 à 17h00 - Les métiers du tourisme

Bien que sensible au contexte économique mondial, le secteur du tourisme continue à recruter. A travers les échanges qui ont eu lieu entre les internautes et nos deux invités, découvrez les métiers porteurs, les profils recherchés et les perspectives d’emploi.

Les invités

Nathalie Fabry - Directrice du pôle tourisme de l'Université Paris-Est Marne-la-Vallée

Gaëtan Roche - Gestionnaire RH/recrutement au sein du Club Méditerranée

Question :

Modérateur métiers : Bonjour à tous, le chat va commencer, vous pouvez poser vos questions. Nathalie Fabry : Bonjour à tous. Modérateur métiers : Gaëtan Roche va nous rejoindre en cours de chat. Gladiator : Bonjour madame Fabry, qu'est ce que l"EIREST ?

Réponse :

Nathalie Fabry : L'EIREST est un centre de recherche pluridisciplinaire en tourisme qui se trouve à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Question :

Kricket : Selon vous, le secteur tourisme est-il actuellement en crise ? Est-il pertinent, en ce moment, de s'inscrire dans cette voie professionnelle ?

Réponse :

Nathalie Fabry : Oui, le secteur est en crise ; mais pas sur tous les créneaux. Le plus touché est le créneau de "l'entrée de gamme", car il dépend du pouvoir d'achat d'une grande masse de consommateurs. Le créneau du "luxe", le "haut de gamme" est moins touché. Il est toujours pertinent de se spécialiser dans le tourisme dés lors où l'on choisit un créneau porteur, à savoir une zone géographique attrayante, des activités demandées, etc. Gaëtan Roche : Bonjour !

Question :

Yannis : Quels sont les métiers possibles au Club Med ?

Réponse :

Gaëtan Roche : La manière le plus simple de s'informer sur les métiers proposés par le Club est de postuler directement en ligne sur notre site dédié aux recrutements: www.clubmedjobs.com. 90 métiers y sont représentés et détaillés.

Question :

Phil : Quels sont les styles de métiers proposés par le Club Med, à part "Gentil organisateur" ?

Réponse :

Gaëtan Roche : L'éventail est très large : plongeur, moniteur de tennis, réceptionniste, technicien son-lumière, etc. Pour n'en citer que quelques-uns.

Question :

Hugo : J'ai l'impression qu'il existe beaucoup de métiers dans le secteur tourisme. Pouvez-vous nous lister les différents postes. Merci.

Réponse :

Nathalie Fabry : Le spectre des métiers du tourisme est très vaste. Il y a les métiers "traditionnels" : hôtellerie, restauration, hébergement, etc. il y a aussi de "nouveaux métiers", liés par exemple aux nouvelles technologies et aux nouvelles méthodes de marketing et de vente, c"est-à-dire au "e-tourisme".

Question :

Gwen : L e club Med recrute-t-il des jeunes... Je veux dire, "recrute vraiment" ?

Réponse :

Gaëtan Roche : Bien sûr ! La motivation et les compétences sont les principales qualités requises.

Question :

Hesol : Peut-on travailler dans le tourisme avec une licence d'anglais ou est-il préférable de se spécialiser par le biais d'une licence professionnelle ?

Réponse :

Gaëtan Roche : Au Club, l'anglais est un incontournable pour par exemple, des postes dans la réception. Dans la mesure où l'on peut former notre personnel avant la prise de poste, ce type de fonction est ouvert aux titulaires d'une licence d'anglais.

Question :

Marieque : Quel avenir pour le tourisme solidaire dans les pays de l'Europe ?

Réponse :

Nathalie Fabry : Ma réponse concernera plus le tourisme durable que le tourisme solidaire. C'est une dimension essentielle de l'attractivité des destinations et de la stratégie des acteurs (écotourisme, ...). Ceci est valable, pour l'Europe bien sûr ; mais aussi et surtout pour les pays en développement.

Question :

Gaëlle : Au Club Med, combien de langues faut-il parler pour être un profil intéressant ?

Réponse :

Gaëtan Roche : Tout dépend du corps de métier. Le français reste la langue majoritaire. Mais, sur des postes comme la réception, deux langues, en plus du français, sont pratiquement obligatoires. L'anglais est un strict minimum ; une deuxième langue est un atout majeur supplémentaire. Par exemple, l'espagnol, l'italien, l'allemand, le néerlandais ou le russe.

Question :

Juju : Que faut-il suivre comme études avant une licence Tourisme ?

Réponse :

Nathalie Fabry : Pour la licence professionnelle, il faut avoir fait un BTS tourisme ou un DUT techniques de commercialisation. Pour une licence généraliste (L3), il faut avoir suivi un cursus universitaire (L1 puis L2) en sciences humaines (géographie, sociologie, éco-gestion, histoire, LEA) ou une classe prépa commerciale ou littéraire. Dans tous les cas, il faut se préparer à maîtriser deux langues (l'anglais obligatoire + une deuxième langue au choix, que ce soit ou non au programme du diplôme).

Question :

Clementdeparis : Bonjour. Il paraît qu'au Club Med, il faut toujours passer par le poste de "Gentil organisateur". Est-ce vrai?

Réponse :

Gaëtan Roche : Un chef de cuisine comme une animatrice enfants sont des GO. Ce statut peut dépendre des responsabilités liées au poste. Deux statuts existent au Club : GO et GE (Gentil employé). Les GE sont en majorité des profils hôteliers vivant à proximité du site, alors que les GO vivent sur le village et participent à différentes activités avec les clients.

Question :

Olivia.L : Madame Fabry, Pouvez-vous, s'il vous plaît, m'en dire un peu plus sur les cursus de formation au sein desquels vous enseignez ? Je suis en Terminale et suis intéressée par les métiers du tourisme.

Réponse :

Nathalie Fabry : Comme je disais précédemment à Juju, à Marne la Vallée, nous proposons une licence pro Hôtellerie-tourisme et un master Management du tourisme avec deux spécialités. Il s'agit d'une part de l'option "tourisme d'affaire / congrès évènementiel" et, d'autre part, de "tourisme et hôtellerie haut de gamme", Nous préparons également à un diplôme de guide interprète national. Visitez notre site : www.univ-mlv.fr !

Question :

Colombe : Pour entrer en licence pro à Marne la vallée, la sélection est-elle difficile ? Quels profils recherchez-vous ?

Réponse :

Nathalie Fabry : Pour entrer à Marne la Vallée, il y a une sélection qui s'opère dans un premier temps sur dossier. Elle tient compte des résultats académiques, ainsi que des expériences vécues, telles que par exemple, les éventuels stages réalisés. Vient ensuite un entretien d'admission destiné à jauger la motivation. Il y a beaucoup de candidatures. Pour autant, nous sommes ouverts aux profils bac +2, de type BTS ou DUT Tourisme.

Question :

Carabosse : Bonjour, Mr Roche. Je voudrais faire un contrat pro tourisme. Le Club Med propose-t-il des contrats de ce type ?

Réponse :

Gaëtan Roche : Oui, nous faisons de l'alternance au Club Med. La filière tourisme est très large. Il est donc difficile de vous répondre avec plus de précision sans connaître le métier qui vous intéresse. Les contrats pro concernent surtout le domaine des sports/loisirs, de l'hôtellerie restauration, et de l'encadrement des enfants.

Question :

Greg78 : Comment peut-on présenter son dossier pour le master Tourisme ? Quels sont les parcours scolaires que vous privilégiez ?

Réponse :

Nathalie Fabry : Il n'y a pas de profil académique type. Il faut juste avoir validé un parcours de type L3 (pas de licence pro) ou son équivalent étranger. Nous pratiquons pour commencer une sélection sur dossier au cours de laquelle nous regardons non seulement les résultats académiques ; mais aussi les stages et les expériences vécue. Vient ensuite un test d'admission (anglais et culture générale). Et enfin, pour ceux qui ont la moyenne au test, il y a un entretien pour évaluer la motivation.

Question :

Polo : Mr Roche, vous avez un parcours original. Conseillez -vous de faire comme vous ; ou est-ce "galère" ?

Réponse :

Gaëtan Roche : Cela n'a pas du tout été une galère dans la mesure où j'ai toujours été passionné par ce que je faisais ! Cela dit, on a rien sans rien : il faut savoir être mobile, s'investir sérieusement dans son travail, et surtout se fixer des objectifs (atteignables ou non).

Question :

Lol77 : Madame Fabry, je souhaiterais savoir quelles matières sont enseignées en licence tourisme et vers quels débouchés cela amène ? Merci.

Réponse :

Nathalie Fabry : Sur le site de l'université, précédement indiqué à Olivia, vous trouverez des brochures qui présentent la structure des cours, ainsi que les débouchés et d'autres informations détaillées. Visitez notre site.

Question :

Annabelle : Bonjour, tout d'abord merci d'être présents pour répondre à nos questions. J'ai en fait 3 questions distinctes. 1) Je souhaite actuellement me réorienter dans le tourisme après un DUT Techniques de commercialisation et une maitrise en conception et mise en oeuvre de projets culturels. Idéalement je souhaiterais accéder à un poste de chef de produit voyages... Mais, je suis un peu perdue : quelle est la formation idéale privilégiée par les employeurs?...Quel est l'idéal pour moi sachant que j'ai déjà à mon actif un bac+4 et environ un an d'expérience dans le secteur touristique. Le BTS vente et production touristique ? Une licence pro ? Un master pro ? Une formation type AFPA ? Enfin est-il vrai que l'école ESCAET constitue la "voie royale" dans le secteur ? Et si oui...la formation en 1 an, le "bachelor niveau bac+3" est-elle aussi prisée que celle en 2 ans (le MBA niveau bac +5)... Enfin quel est le parcours idéal pour devenir chef de produit ? 2) Ma 2ème question : quels sont les métiers qui recrutent ou qui vont recruter ? J'ai été téléconseillère pendant un an et ce n'est pas vraiment le type de métier dont je rêve ! Lol. Donc, à part ces métiers, lesquels vont embaucher ? 3) Enfin ma 3ème question : comment se porte le secteur du tourisme depuis ces dernières années ? Et avec la crise, quelles sont les évolutions attendues, les éventuelles mutations ? Je sais que c'est beaucoup de questions dans un même paragraphe mais je suis vraiment déterminée à faire carrière dans ce domaine et je souhaiterais mettre toutes les chances de mon côté. D'avance, je vous remercie chaleureusement pour votre réponse.

Réponse :

Nathalie Fabry : Annabelle, la réponse à votre (longue !) question arrivera sur votre adresse mail personnelle dans les plus brefs délais. Merci de votre compréhension ! Annabelle : MERCI BEAUCOUP, SINCEREMENT car c'est très important pour moi !!!!! Et encore une fois, désolée pour la longueur ; mais vos conseils sont vraiment précieux ! Et je suis avide de connaissances et de précisions sur ce thème puisqu'il en va de ma carrière...

Question :

Noam : Est-ce que l'on peut faire des stages au Club Med ? Au siège ou dans un club ? Merci.

Réponse :

Gaëtan Roche : Nous n'avons pas aujourd'hui de politique de gestion de stages bien définie. Elle est en cours d'élaboration. Cela dit, nous proposons bon nombre de stages, au siège comme en village.

Question :

Mag : Je suis en troisième et je voudrais savoir quelles sont les langues étrangères que vous conseillez d'apprendre pour avoir de bonnes chances de travailler dans le tourisme ?

Réponse :

Nathalie Fabry : L'anglais est obligatoire pour travailler dans le tourisme ; c'est un outil de travail indispensable. Ensuite le choix de la "seconde" langue dépend de l'intérêt porté à une zone et à sa culture. En effet, dans le tourisme, on n'apprend pas une langue pour la langue en elle-même ; mais pour le contact qu'elle permet avec les populations, les civilisations et les cultures qui lui sont associées. A l'heure actuelle, la maîtrise d'une langue "rare" type russe, chinois, ou encore arabe peut être un plus.
Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)