Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

18/11/2009 à 17h00 - Les métiers du social

Avec l'allongement de la durée de vie et la dégradation du contexte économique général, les travailleurs du social sont de plus en plus sollicités. Pour connaître les métiers porteurs et les formations adaptées, retrouvez les échanges qui ont eu lieu entre les internautes et nos deux invités.

Les invités

Myriam Drouin - Assistante sociale devenue formatrice à l'EPSS Cergy

Hervé Letang - Directeur de l'Institut de formation sociale des Yvelines

Question :

Toine : Pouvez-vous raconter votre parcours ? Aviez-vous la vocation ?

Réponse :

Hervé Letang : Moi j'avais la vocation. J'ai su assez vite que je voulais m'orienter vers des métiers proches des personnes à aider. Et au départ plus particulièrement auprès des enfants. Mais on se rend vite compte que les problèmes que rencontrent les enfants, d'autres les rencontrent. On doit s'intéresser à un ensemble de problématiques sociales. Myriam Drouin : Je n'avais pas la vocation. Je voulais travailler auprès d'enfants et je voulais être utile. Ce qui était important pour moi, c'était aussi lutter contre l'injustice. J'ai tenté le concours par le plus grand des hasards et j'ai été reçue dans deux écoles. Donc je me suis interrogée sur l'intérêt pour ce métier. Et c'est ce qui fait que je me suis engagée dans les études. Hervé Letang : Mon parcours : moniteur éducateur auxiliaire au centre d'accueil d'urgence de la ville de Paris à 20 ans puis éducateur spécialisé à l'aide sociale à l'enfance des Hauts de Seine après un détour auprès d'un public spécifique : les détenus. 10 ans de formation insertion auprès de personnes détenues. Et ensuite direction d'un centre de formation depuis 10 ans. Myriam Drouin : Le parcours : j'ai profité de mes études et de mon stage de troisième année pour travailler dans un service de protection de l'enfance. J'ai travaillé 13 ans dans le champ de la protection de l'enfance. Mon stage a été un tremplin. Mon apprentissage du métier m'a donné envie de le transmettre et je suis devenue formatrice.

Question :

ylan : Quels sont les différents métiers qu'on peut faire en allant dans votre école ?

Réponse :

Hervé Letang : On peut rentrer dans les métiers du social avant le bac avec les métiers comme aide médico psychologique, auxiliaire de vie sociale, moniteur éducateur, technicien de l'intervention sociale et familiale. Il y a ensuite les métiers accessibles avec le bac ou équivalent : assistant de service social, éducateur spécialisé, éducateur de jeunes enfants, diplôme d'état de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport, conseiller en économie sociale et familiale. Et enfin on peut aussi accéder à des diplômes d'encadrement de type cadre et responsable d'unité d'intervention sociale, directeur d'établissement ou de service d'intervention sociale.

Question :

marie92 : Faut-il forcément passer un bac pour travailler dans le social ?

Réponse :

Myriam Drouin : Il n'y a pas d'obligation à obtenir le bac. Tout dépend de la formation demandée. Pour les formations post-bac, soit le candidat peut avoir obtenu son bac ou bien il demande à passer l'examen de niveau (organisé par la DRASS : direction régionale des affaires sanitaires et sociales) ou bien le diplôme d'accès au niveau universitaire (auprès des universités). Hervé Letang : Il y a un système de promotion à l'intérieur de la filière: on peut passer des diplômes avant le bac et avec de l'expérience accéder à des diplômes post-bac. Il y a des passerelles possibles entre certaines formations pré bac et post bac. Par exemple, entre moniteur éducateur et éducateur spécialisé.

Question :

Bintou : Comment devient-on éducateur spécialisé ?

Réponse :

Hervé Letang : Il faut beaucoup d'envie ! De motivation et on peut conseiller avant même de rentrer en école d'avoir eu des expériences auprès d'enfants type BAFA . C'est une excellente école pour apprendre à travailler avec des enfants. Il faut de l'engagement et de l'envie !

Question :

dring93 : Est-ce que les hommes ont leur place comme assistant social ? On les voit souvent éducateur non ?

Réponse :

Myriam Drouin : Même si les hommes sont effectivement ultra minoritaires dans les promotions, ils sont présents dans le métier d'assistant social. Il y a moins de 10 % d'hommes. Mais ils ont toute leur place. Il n'y a jamais de difficultés d'intégration de garçons dans des promotions où il y a majoritairement des femmes. Hervé Letang : Historiquement on appelait ce métier "assistante sociale" et en plus elles étaient préalablement infirmière visiteuse, métier aussi féminin... Il n'y a pas de tendance à la hausse, ni à la baisse pour le nombre d'hommes dans ce métier.

Question :

amina : Je voudrais être assistante sociale, je suis en 2de, que me conseillez-vous comme parcours ?

Réponse :

Myriam Drouin : Il faut aller jusqu'au bac et dès que tu peux, essaie de rencontrer des assistantes sociales en activité qui t'expliqueront la réalité du métier. Mais il n'est pas du tout obligatoire de suivre une préparation aux concours ! Et durant l'année de terminale, il faut envoyer des candidatures aux différentes écoles. Pour passer les concours.

Question :

clémence : A quel âge on peut faire ce métier ?

Réponse :

Hervé Letang : Traditionnellement pour les métiers d'AS et d'éducateur c'est après le bac donc entre 18 et 20 ans !

Question :

pat : Je souhaite passer le concours d'assistant de service social.je vis en région Midi-Pyrénees et je me suis rendue compte qu'on ne trouvait pas facilement un contrat à la sortie de l'école. Cela est-il la réalité ? Les postes restent encore peu nombreux ou bien cela dépend-il des régions où l'on souhaite postuler ?

Réponse :

Myriam Drouin : Dans la grande majorité des régions, il n'y a pas de problèmes d'emplois. Mais certaines régions recrutent plus que d'autres (l'Ile-de-France par exemple). Selon les régions, il peut y avoir moins de turn over au niveau des postes à pourvoir. Tous les étudiants qui ont obtenu leur diplôme trouvent un emploi dans les deux ou trois mois qui suivent. Il y a peu de cas de chômage dans le métier. Hervé Letang : Il n'est pas rare que les étudiants soient recrutés dès leurs études pendant les stages pratiques qu'ils font durant la scolarité. Parfois, ils ont même le choix entre plusieurs employeurs !

Question :

gege : C'est quoi l'EPSS ?

Réponse :

Myriam Drouin : C'est l'école pratique de service social. Elle est située à Cergy-Pontoise (95). C'est une école qui a presque 100 ans. Elle a été créée en 1913.

Question :

padawan : Comment peut-on se préparer au mieux pour passer les concours d'entrée en école?

Réponse :

Myriam Drouin : Si c'est pour la formation d'AS, il faut prendre le temps d'aller rencontrer des professionnels avant le concours pour se faire une idée plus précise du métier. Pour voir ce qui t'intéresse. Il faut aussi une curiosité pour ce qui se passe dans l'actualité sociale en général. Les centres de documentation des lycées proposent certaines revues spécialisées, que vous pouvez aller consulter (ASH : Actualités sociales hebdomadaires).

Question :

COCO : Je suis âgée de 43 ans, je voudrais faire une formation auxiliaire puériculture en alternance, mais j'arrive pas à trouver, merci de m'indiquer où trouver.

Réponse :

Hervé Letang : Les formations en auxiliaire de puériculture sont en alternance par définition. Pour une formation rémunérée, il faut se renseigner pour un contrat de professionnalisation. Adressez-vous à Pôle Emploi ou à votre Organisme Paritaire Collecteur Agréé pour la formation professionnelle. Myriam Drouin : Si vous exercez déjà une activité professionnelle, vous pouvez demander un congé individuel de formation à votre employeur.

Question :

lauriane 16 06 : Bonjour je viens de passer un BTS économie sociale familiale, cette année je suis en 3e année pour le Diplôme d'État de Conseillère en Économie Sociale Familiale, je souhaiterais devenir directrice d'établissements sociaux (esat, foyer ...) je me suis un peu renseignée mais les gens ne disent pas tous pareil, il faut : -soit 2 ans d'expérience professionnelle et se présenter au concours sans formation au préalable -soit passer après mon année de DE ( donc cette année) faire une licence professionnelle de gestion des établissements sanitaires et sociaux et ensuite se présenter au concours. Suis-je vraiment obligée de faire cette formation pour devenir directrice ?

Réponse :

Hervé Letang : La plupart des diplômes d'encadrement sont accessibles entre 2 et 5 ans après l'obtention d'un diplôme de CESF. C'est la voie classique pour accéder à ces types de postes.

Question :

polo : Quelles qualités faut-il pour travailler dans ce secteur ?

Réponse :

Hervé Letang : Ecoute, tolérance, acceptation de l'autre dans sa différence et ses différences... Bienveillance sans complaisance, dynamisme, engagement, curiosité, capacité d'adaptation...

Question :

padawan : Que cherche-t-on à faire ressortir lors d'un entretien oral chez un candidat qui veut rentrer en école d' ASS ?

Réponse :

Hervé Letang : On va essayer de voir s'il est porteur des valeurs et de l'éthique de notre secteur professionnel. On regarde s'ils sont curieux de ce qui passe autour d'eux, de leur environnement, c'est essentiel ! Myriam Drouin : On essaie d'évaluer sa motivation, son intérêt pour le métier, les publics et les problématiques du travail social (par exemple s'il y a des publics avec lesquels vous auriez envie de travailler ou de rencontrer au cours de votre formation). Au-delà du simple désir de vouloir aider l'autre, qu'est-ce que serait pour eux aider une personne en difficultés ? On évalue aussi les qualités humaines et relationnelles : capacités à se remettre en question, souplesse de caractère. Hervé Letang : Il faut venir à l'entretien avec de la conviction, de l'intérêt, de l'entrain et l'envie de rentrer en relation avec le jury ! Il faut partager !

Question :

Lily : Bonjour, je suis actuellement élève en terminal d'un bac pro secrétariat, et je souhaiterais savoir si avec ce bac pro je pourrais accéder à l'école de Cergy ?

Réponse :

Myriam Drouin : Tous les bacs sont possibles pour accéder au concours et à la formation. On s'intéressera à son cursus scolaire et à ses expériences extra-scolaires.

Question :

pad : Peut-on arriver à bien suivre en école d'ASS quand on vient d'un parcours autre que la fac de socio ou de psycho,(licence de langues,lettres,histoire ou autres)?

Réponse :

Hervé Letang : Oui ! Bien sûr. Il y a des enseignements généraux et magistraux mais nous sommes dans des formations professionnelles où les expériences de terrain sont fondamentales et mises à l'honneur. Myriam Drouin : C'est une formation qui amène à quitter sa place d'étudiant scolaire pour être auteur de sa formation pour s'engager, s'impliquer et prendre la parole dans les espaces de formation.

Question :

LOL : Comment se passent les évaluations pour les élèves qui sont en école de service social durant les 3 ans ?

Réponse :

Hervé Letang : Les évaluations sont régulières et reposent la plupart du temps sur une articulation entre les expériences de terrain et les cours magistraux.

Question :

Lily : Durant la formation, y a-t-il des stages à effectuer ?

Réponse :

Myriam Drouin : Toutes les formations en travail social se font en alternance, avec des temps de présence à l'école et des temps de présence sur des terrains de stage.

Question :

kyky : Bonjour, serait-il possible que vous me donniez des conseils pour que mes démarches soient plus concluantes ? Je vous explique : j'ai passé les tests d'aptitude à l'entré en formation AMP, seulement l'entrée à l'école est prévue au 4 décembre 09 et malgré toute mes nombreuses démarches auprès de différents CAT, MAS, Maison de retraite... je n'ai aucune réponse positive. Ma motivation est bien réelle ainsi que mon désir de venir en aide aux personnes dépendantes. Pourquoi est-il si difficile de se former à ces métiers? Concernant mon cas à celui d'Aide médico psychologique ?

Réponse :

Myriam Drouin : Tout dépend si vous recherchez un stage ou un employeur...

Question :

padawan : Peut-on travailler à l'étranger quand on obtient le diplôme d'ASS ? Peut-être que les équivalences des diplômes ne sont pas les mêmes ?

Réponse :

Hervé Letang : En Europe aucun problème ! A l'IFSY, il est possible de faire un stage au Bénin ou au Togo. Myriam Drouin : Selon les centres de formation, au cours de votre formation, vous pouvez demander à faire un stage à l'étranger (projet Erasmus pour l'Europe).
Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)