Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Chat
  • Les métiers du transport-logistique

21/01/2009 à 17h00 - Les métiers du transport-logistique

Avec le boom du commerce et la mondialisation des échanges, le secteur du transport et de la logistique ne cesse de se développer. Pour connaître les métiers porteurs, les formations les plus adaptées et les attentes des entreprises, retrouvez les échanges qui ont eu lieu entre les internautes et nos deux invités.

Les invités

Sassu Afantodji - Directeur national de la formation initiale et des certifications chez Promotrans

Caroline Presles - Chargée Emploi sur le pôle logistique du groupe STEF-TFE

Question :

Bilou : Quels sont les métiers qui recrutent chez STEF-TFE ?

Réponse :

Caroline Presles : Nous recrutons dans 3 métiers différents, le transport, la logistique et les systèmes d'information. Sur différents niveaux de responsabilité, du statut ouvrier (chauffeur, préparateur de commandes) au statut cadre (responsable transport, responsable d'exploitation, responsable d'expédition), en passant par des niveaux de management intermédiaires (chef d'équipe...).

Question :

Ted78 : Caroline, vous avez fait un apprentissage, c'est quoi l'avantage ?

Réponse :

Kevin : L'apprentissage est-il la voie royale dans ce secteur ? Caroline Presles : L'avantage de l'apprentissage est d'allier des connaissances théoriques acquises en formation initiale et une expérience terrain. C'est un accélérateur de promotion professionnelle tout en permettant d'appréhender progressivement les problématiques d'une entreprise Chez STEF-TFE, on encourage vivement la voie de l'apprentissage quels que soient les niveaux d'études.

Question :

ahmed : Apprentissage = CDI ensuite ?

Réponse :

Caroline Presles : On est dans un objectif gagnant-gagnant : pour l'entreprise il s'agit de préparer un jeune diplômé à nos métiers. Et son CDI sera conditionné par la motivation qu'il pourra démontrer.

Question :

Corinne : Est-ce que c'est très masculin comme secteur ?

Réponse :

Caroline Presles : Le secteur d'activités est en effet composé d'une majorité d'hommes, en lien avec des métiers de manutentionnaires. Néanmoins, on recrute de plus en plus de femmes sur l'ensemble de nos métiers. Et en particulier chez les cadres.

Question :

Sandy : Caroline, comment postuler chez vous pour un stage ?

Réponse :

Caroline Presles : Pour postuler, il suffit d'envoyer sa candidature (CV + lettre de motivation) à l'adresse suivante : stef.logistique @ hotmail.fr .Vous pouvez également postuler sur le site Internet en vous rendant à l'adresse : www.stef-tfe.com Vous y trouverez le détail de nos métiers et la présentation de notre entreprise, ainsi que les postes à éventuellement pourvoir.

Question :

Fred : C'est quoi Promotrans exactement ? Les formations s'adressent aux jeunes ou aux adultes ?

Réponse :

Sassu Afantodji : Promotrans est l'un des 2 organismes de formation de la branche transport et logistique, spécialisé dans les formations à la fois initiale et continue. Nos formations s'adressent à la fois aux jeunes et aux adultes, avec et sans formation professionnelle. Pour les jeunes, nos formations sont sanctionnées par les diplômes de l'Education nationale, et tous les titres professionnels, délivrés eux par le ministère du Travail. Nous délivrons aussi des formations spécifiques, de mise à niveau, pour les personnes déjà en poste. Pour les jeunes, nous avons des formations à partir de 16 ans, en pré-apprentissage puis apprentissage. Les diplômes que j'ai cités sont donc possibles à suivre dans le cadre de l'apprentissage. Pour les adultes, ce sont des formations pour des demandeurs d'emploi par exemple, qui leur permettent de trouver un emploi dans le secteur du transport et de la logistique. Nous avons aussi la possibilité de former des adultes en congé individuel de formation qui souhaitent acquérir une qualification. Nous avons une trentaine de sites en France, 12 centres d'apprentissage, 5 écoles, et 26 sites de formation continue.

Question :

maelle75 : Cela veut dire quoi exactement logistique ? Quels sont les métiers ? Transport on voit à peu près.

Réponse :

Caroline Presles : Pour STEF-TFE, la logistique correspond au pilotage de la gestion des flux de produits frais, ultra frais ou surgelés. STEF (filière logistique de groupe) couvre l'ensemble de la ''supply chain'' avec notamment des clients comme des grandes ou moyennes surfaces.

Question :

Romano : Combien de temps durent les formations Promotrans ?

Réponse :

Sassu Afantodji : Tout dépend de la qualification souhaitée et de la nature de la formation. Chaque formation a une durée différente, selon la cible jeune ou adulte. Par exemple, le CAP peut se préparer en 1 ou 2 ans, selon le niveau de formation initiale. La formation d'un conducteur routier dure 156 heures, alors que d'autres vont durer 2 à 3 ans.

Question :

Gazou : Si on rentre dans le secteur en bas de l'échelle, sans trop de diplômes, est ce qu'on peut progresser ensuite en interne ?

Réponse :

Caroline Presles : La politique Ressources Humaines de STEF-TFE favorise les mobilités internes notamment par des parcours d'évolution professionnelle. Par exemple, un chef d'équipe (qui encadre environ 10 personnes) peut devenir responsable logistique (encadrement de 20 à 30 personnes) par le biais d'un parcours de mobilité interne piloté par le service RH et les opérationnels. Sassu Afantodji : Le transport et la logistique reste un secteur où l'évolution à partir du niveau le plus bas est encore possible. Un préparateur de commande, selon son envie, son potentiel, les formations proposées par l'entreprise, peut progresser et devenir magasinier, responsable d'équipe, et ainsi évoluer dans son entreprise ou dans une autre. On peut progresser, mais l'essentiel est d'avoir un niveau permettant de suivre une formation qualifiante.

Question :

AH35050 : Bonjour, Anthony de Rennes, 32 ans, la conjoncture actuelle est-elle favorable pour la création d'entreprise dans le transport et pensez-vous que la crise s'installe durablement ?

Réponse :

Sassu Afantodji : Compte tenu de la conjoncture, ce n'est pas tellement le moment idéal pour créer son entreprise dans le secteur. Si le secteur que vous visez est en crise, ce n'est pas tout à fait favorable. Quelle activité souhaitez-vous exercer ?

Question :

Coquelicot : Est-ce que ça paye bien comme secteur ? Vous pouvez donner des exemples de salaires avec un niveau bac, bac + 2, bac + 5 ?

Réponse :

Caroline Presles : Le niveau de rémunération va surtout dépendre des responsabilités du poste plus que du niveau d'études. Le secteur du transport et de la logistique n'est pas le secteur le plus attractif en termes de rémunération, pour autant, ce n'est pas le moins attractif non plus !

Question :

alexis92309 : Je cherche à faire un bac pro "exploitation des transports". Cette formation est-elle accessible avec un niveau BEP uniquement ? Merci.

Réponse :

Sassu Afantodji : Oui, vous tombez très bien. Car à partir de la prochaine rentrée, vous pourrez continuer votre formation vers le bac pro directement depuis le BEP. Adressez-vous à Promotrans pour en savoir plus : www.promotrans.fr

Question :

Jimmy : C'est quoi les métiers du secteur qui recrutent le plus ?

Réponse :

Caroline Presles : Sur la logistique, les métiers qu'on recrute le plus, ce sont les préparateurs de commandes, on en recherche dans toute la France, et c'est notre coeur de métier. Sur la filière transport, ce sont les agents de quai et les ouvriers roulants (les conducteurs).

Question :

Lilie : C'est quoi les certifications ? Cela remplace un diplôme ?

Réponse :

Sassu Afantodji : Le diplôme est une forme de certification. La notion de "diplôme" est réservée aux diplômes de l'Education nationale, comme le CAP, le BEP, etc. Pour nous, la certification, c'est comme une validation des acquis ou d'un diplôme. Peut-être voulez-vous parler de la différence entre un diplôme et un titre professionnel ? Dans ce cas, un titre professionnel est une certification délivrée par le ministère du Travail.

Question :

Nath : Bonjour, dans le cadre d'une reconversion professionnelle, recrutez-vous des personnes ayant déjà un minimum d'expérience dans le secteur de la logistique ? Peut-on être formé "sur le tas" ?

Réponse :

Caroline Presles : On peut tout à fait être formé sur le tas : aujourd'hui on recherche plus des "personnalités" que des compétences techniques, par exemple, on attache beaucoup d'importance aux valeurs du groupe (enthousiasme, respect, rigueur et performance). Un candidat qui n'a pas d'expérience dans le secteur, mais qui dispose de ces qualités comportementales aura toutes ses chances de rentrer chez nous !

Question :

Wotan : Quel valeur accordent les entreprises au Certification APICS Basics et CPIM dans le cadre de fonction logistique ?

Réponse :

Sassu Afantodji : Il y a des entreprises, surtout des grands groupes, qui recrutent à partir de ces diplômes, et qui les prennent comme référence de base, comme ticket d'entrée. En effet, le contenu est international, et donc mieux connu par ces grands groupes. C'est une base de recrutement, à niveau moyen-bon. Dans certaines écoles spécialisées, et nous allons le mettre en place dès l'an prochain, nos étudiants passeront cet examen en plus, dans le cadre de la préparation de leur diplôme français.

Question :

Caro : Bonjour, quels métiers recrutent le plus en logistique après une formation bac + 5 ?

Réponse :

Caroline Presles : Pour nos jeunes diplômés bac + 5, on propose des parcours appelés pépinières qui visent à les préparer à des fonctions de direction de sites. Notre cible est de préparer des managers de demain : des métiers de "numéro 2" d'un entrepôt logistique jusqu'à des fonctions de directeur d'un site sur une période qui variera en fonction des compétences développées par le jeune diplômé.

Question :

Test : Promotrans propose-t-il des formations dans le transport fluvial ?

Réponse :

Sassu Afantodji : Nous n'avons pas de diplôme spécifique pour ce domaine. Nous enseignons le transport fluvial dans le cadre du BTS transport.

Question :

Quentin : J'ai 15 ans je suis en 2de, ça m'intéresse d'avoir des infos sur ces métiers, est-ce que vous prenez des jeunes en observation, pour voir si ça nous plait ?

Réponse :

Caroline Presles : Qu'appelles-tu observation ? On recrute tous niveaux de stages, y compris les stages ouvriers et/ou découverte. N'hésite pas à postuler.

Question :

Romain : Actuellement je fais un DUT GEA et je voudrais par la suite faire une formation de responsable logistique auprès de l'aft-iftim. Cela vous parait-il intéressant ?

Réponse :

Sassu Afantodji : Oui, c'est intéressant, à condition que vous soyez motivé et que le secteur vous plaise. Le fait de suivre la formation Logistique ne suffit pas à occuper le poste de responsable. Vous risquez de commencer par des postes subalternes, avant d'évoluer vers un poste de responsable logistique.
Page :12
Aller à la page suivante