Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Chat
  • Les métiers de l'immobilier

16/04/2008 à 17h00 - Les métiers de l'immobilier

Transactions, gestion, expertise… Le secteur de l'immobilier s’appuie sur une large palette de métiers ouverts aux jeunes diplômés à partir d'un bac + 2. Pour connaître les formations les plus adaptées, les profils recherchés par les recruteurs et les perspectives d'emploi, retrouvez les échanges qui ont eu lieu entre les internautes et nos deux invités.

Les invités

François Baccary - Diagnostiqueur immobilier

Thierry Cheminant - Directeur pédagogique FNAIM

Question :

Gric : Quelles sont les qualités d'un bon agent immobilier ? Les compétences à avoir ?

Réponse :

Thierry Cheminant : D'abord des qualités de contact, le sens de la relation client, de bonnes connaissances juridiques, et surtout une grosse capacité de travail. C'est un métier où l'on peut gagner beaucoup, mais qui nécessite beaucoup de travail. François Baccary : Faire preuve d'opiniâtreté. Savoir cultiver les réseaux, et avoir un peu d'intuition car le marché évolue parfois de manière imprévisible donc il faut savoir anticiper. Discernement aussi...

Question :

Zztop : A quels métiers forme l'Ecole supérieure de l'immobilier ? Comment on y entre, sur quels critères ?

Réponse :

Thierry Cheminant : Nous formons à tous les métiers de l'immobilier. Nous formons des étudiants, comme des adultes. Nos diplômes sont : BTS professions immobilières, licences professionnelles de l'immobilier, en alternance, et masters 1 et 2 en alternance. La sélection sur ces formations se fait sur dossier et entretien, avec bien sûr un niveau de diplôme requis. Dès maintenant, vous pouvez télécharger directement les dossiers sur www.fnaim.fr à la rubrique Formation. Pour les adultes, nous offrons des stages en formation continue.

Question :

Mag : Est-ce que c'est un secteur qui recrute beaucoup ? Faut-il absolument des diplômes pour être embauché ou la tchatche peut suffire ?

Réponse :

François Baccary : C'est une bonne question. Pour être négociateur immobilier un diplôme n'est pas nécessaire pour être engagé, on peut commencer sans diplôme et être formé sur le terrain. Pour être agent immobilier, un diplôme ou de l'expérience sont nécessaires. Thierry Cheminant : Oui, c'est un secteur qui recrute beaucoup. 7 000 recrutements par an pour des jeunes diplômés à bac + 2. Filles ou garçons bien entendu, il y a d'ailleurs plus de filles qui rentrent aujourd'hui dans nos écoles. Au total, il y a environ 15 000 recrutements par an dans le secteur pour les personnes expérimentées.

Question :

mimoune : François, comment êtes-vous arrivé dans l'immobilier après du droit ? Comment avez-vous acquis les compétences nécessaires ?

Réponse :

François Baccary : Je suis arrivé dans l'immobilier par hasard. Je n'ai pas été recruté en fonction de mes diplômes puisque je venais du droit, mais plus par rapport à mon envie.

Question :

Emeline : Je veux devenir agente immobilière et je voudrais savoir si c'est possible de faire un bac pro commerce et après continuer avec le BTS vente ou professions Immobilières ?

Réponse :

Thierry Cheminant : Attention, le BTS vente ne permet pas d'obtenir la carte professionnelle qui permet d'exercer. Le BTS professions Immobilières est parfaitement adapté, il comprend notamment plus d'aspects juridiques. François Baccary : Par le BTS immobilier, oui. Sinon un bac tout court avec 3 ans d'expérience dans l'immobilier en tant que salarié.

Question :

Oliv : Quelles sont les formations qui ont la cote en ce moment ?

Réponse :

Thierry Cheminant : Sans hésiter, la Licence pro immobilier, et le BTS PIM (professions immobilières). François Baccary : Selon moi la meilleure formation en immobilier, c'est l'ICH (institut de la construction et de l'habitat), qui se passe au CNAM et qui permet d'avoir un niveau bac + 4. Thierry Cheminant : Il existe aujourd'hui 15 licences pro à l'heure actuelle au niveau national, et 15 sont en création. Elles rencontrent un grand succès.

Question :

pat91 : On entend souvent dire que le marché de l'immobilier est trop monté, que ça va s'effondrer, est-ce que ce n'est pas risqué de se lancer dans ces métiers ?

Réponse :

François Baccary : Il y a toujours eu des crises dans l'immobilier, ça n'a pas empêché qu'il y ait toujours des professionnels. Thierry Cheminant : Je pense que c'est dans les cycles de crise qu'on rencontre de grands professionnels. Mais il faut relativiser la "crise". On sort de 10 ans d'un cycle haussier. On assiste à une stabilisation. Beaucoup de gens sont rentrés dans ce métier par pur opportunisme, sans être bien formés. Aujourd'hui, le marché est plus normalisé, il faut plus de temps pour vendre un bien : ce sont les bons professionnels qui réalisent les ventes.

Question :

Quentin : Diagnostiqueur, ça consiste en quoi exactement ?

Réponse :

François Baccary : Etre diagnostiqueur, c'est suivre une démarche d'expertise, au niveau de la surface d'un bien, la présence d'amiante, de plomb dans les peintures, des termites, et conformité de l'installation au gaz et l'électricité à partir de janvier 2009. En gros, protection des biens, des personnes, et sécurité... L'amiante et le plomb notamment sont dangereux pour la santé.

Question :

François : Je suis en terminale, j'aimerais bosser dans l'immobilier, vous me conseillez plutôt quelles études ? Sachant que je suis un élève moyen en section ES.

Réponse :

Thierry Cheminant : Je vous conseille le BTS professions Immobilières, le DUT carrières juridiques ou le DUT gestion administration des entreprises.

Question :

Lilou : Quels sont les salaires moyens d'un agent immobilier débutant ? et après quelques années d'expérience ?

Réponse :

François Baccary : Les salaires sont très différents selon qu'on travaille pour un groupe ou que l'on est indépendant. Thierry Cheminant : Pour ce qui concerne les négociateurs, le salaire est composé d'un fixe, autour du SMIC, et d'une part variable importante, qui représente une partie de la commission touchée par l'agence. Pour les postes de gestionnaires locatifs ou de copropriétés, ce sont des salaires fixes, qui s'inscrivent dans une convention collective : en moyenne un débutant va démarrer autour de 1 500 à 2 000 euros pour un débutant. Cela est très variable selon la taille de l'agence, de sa localisation, le type de biens gérés. François Baccary : En général il y a un fixe et une commission qui est au maximum de 25 % de la commission totale. Par exemple, dans le cadre d'une vente où la commission totale est de 10 000 euros, le négociateur touche 2 500 euros. Par contre, un mois où le négociateur ne fait aucune vente, il touche son salaire qui le mois suivant sera déduit de son éventuelle commission. Thierry Cheminant : Les meilleurs négociateurs peuvent devenir directeurs d'agence, ou évoluer vers la création de leur propre agence.

Question :

Immo1 : Y a-t-il des différences de salaires importantes entre un agent immobilier d'une agence et d'une autre ?

Réponse :

Thierry Cheminant : Oui, tout dépend de la nature des biens vendus. Les salaires sont meilleurs dans les agences spécialisées dans le luxe ou dans les bureaux. François Baccary : Oui. Tout simplement parce que, selon les ventes, le salaire peut être multiplié par 5 d'un agent à l'autre.

Question :

Soso : Comment fait-on pour créer son agence immobilière, est-ce possible sans expérience dans ce domaine ?

Réponse :

Thierry Cheminant : Il faut nécessairement le diplôme (BTS professions immobilières ou licence pro) pour obtenir la carte professionnelle qui permet d'ouvrir une agence. François Baccary : Si on n'a ni diplôme ni expérience, ce n'est pas possible.

Question :

Michel Barbier : Sur quoi débouche le BTS professions immobilières ?

Réponse :

Thierry Cheminant : Le BTS professions Immobilières permet d'intégrer une agence en tant que collaborateur en transactions, en gestion, en syndic. Maintenant, à 20 ans, il faut savoir être raisonnable : ce n'est pas parce qu'on a le droit légalement de créer son agence que c'est possible : il faut compléter son diplôme par beaucoup d'expérience ou un autre diplôme.

Question :

Le chevalier : Comment percevez-vous l'évolution du métier depuis votre première expérience ?

Réponse :

François Baccary : Grâce aux technologies nouvelles, on n'est plus obligé d'avoir une boutique, donc on peut créer son agence avec moins de moyens, ce qui permet à des gens qui sont créatifs mais qui ont peu d'argent de se lancer. Ce n'est plus un métier de commerçant au sens traditionnel du terme. De plus le métier se spécialise, avec des agences qui proposent des types de produits (des lofts par exemple) et qui ne se limitent plus à leur seul secteur géographique.

Question :

Immo1 : Le secteur immobilier / finance / banque / assurance est il réservé aux hommes ? Les femmes qui occupent des fonctions dans ces métiers ont rarement de vie de famille.

Réponse :

Thierry Cheminant : Ce n'est pas du tout réservé aux hommes ! C'est même l'inverse. Dans le domaine de la transaction, on a une grande liberté de gestion des horaires, ce qui permet à quelqu'un qui a des enfants de s'organiser sans doute plus facilement que quelqu'un qui a des horaires de bureau.

Question :

Yoyo : Y a-t-il beaucoup de femmes dans les métiers de l'immobilier ?

Réponse :

François Baccary : Dans la transaction immobilière, pour la vente d'appartement ou de maison, le résidentiel, cela s'est extrêmement féminisé. Pour la vente de bureaux, le professionnel, beaucoup moins. Dans la gestion locative et la gestion de syndic, il y a beaucoup de femmes. Thierry Cheminant : Le domaine professionnel, les bureaux, commence à s'ouvrir aux femmes. Mais elles sont très nombreuses dans les syndics, car traditionnellement elles sont plus présentes dans les filières de gestion, comptabilité, etc.

Question :

jessica : Vaut-il mieux être salarié dans une enseigne nationale ou dans une agence indépendante ?

Réponse :

François Baccary : Les enseignes nationales sont des franchises, elles sont aussi indépendantes que les autres.

Question :

Imo : Dans quelles régions ou dans quelles villes y a-t-il le plus de travail dans ce domaine ?

Réponse :

François Baccary : Selon moi, à Paris. Thierry Cheminant : Les grandes métropoles représentent bien sûr les plus gros volumes de vente, et donc le plus d'activité.

Question :

PetitGros : Comment peut-on associer dans une formation courte à caractère professionnel, la relation clients dans l'immobilier et la maîtrise de la gestion de patrimoine ?

Réponse :

Thierry Cheminant : En formations courtes, cela n'existe pas. Il faut aller vers une licence au minimum.

Question :

Davio : Quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?

Réponse :

Thierry Cheminant : C'est d'abord un métier qui recrute ! Dans les 10 ans, 15 à 20 % des personnels du secteur vont partir à la retraite, donc il y a des places à prendre. Autre avantage : on peut organiser son travail librement. On a un véritable contact social aussi, avec des gens qui s'engagent dans leur avenir. François Baccary : Quand on aime le terrain, c'est vraiment sympa, on circule, on rencontre des gens, on fait des pauses quand on veut. Thierry Cheminant : Autre avantage, si on travaille beaucoup, on peut gagner beaucoup... Mais c'est un métier difficile, car il faut être compétent, se mettre à jour en permanence car les textes juridiques sont mis à jour très régulièrement : il faut donc se former en permanence. Mais c'est plus une contrainte qu'un inconvénient. Les professionnels n'ont que 50 % du marché, la moitié des ventes s'effectuant entre particuliers. Il y a donc encore d'énormes marges de progression pour le secteur... François Baccary : C'est un métier où l'appât du gain est prédominant, gagner de l'argent est une priorité et cela peut-être pesant. Au sein même d'une agence, la compétition peut être forte, c'est parfois pénible, surtout quand les affaires sont dures. C'est un métier qui demande à être solide psychologiquement.
Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)