Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

  • Actu
  • Chat
  • Les métiers de la fonction publique

17/01/2007 à 17h00 - Les métiers de la fonction publique

La fonction publique regroupe plus de 500 métiers connus ou moins connus. Pour connaître les spécificités de chacune des trois fonctions publiques, découvrir les différentes catégories de concours et les perspectives de carrière, retrouvez les échanges qui ont eu lieu entre les internautes et nos deux invités.

Les invités

Jean-Yves Morvant - Responsable régional emploi du CNFPT

Luc Pascual - DRH de la Ville de Cachan

Question :

Princess : J'aimerais savoir ce qu'est un fonctionnaire !

Réponse :

Jean-Yves Morvant : C'est une personne qui travaille pour le service public, et qui a pour vocation de travailler soit pour le compte de l'Etat, soit pour les collectivités locales, soit pour les hôpitaux publics. Il y a en effet 3 fonctions publiques en France : la fonction publique d'Etat, qui regroupe 3 millions de fonctionnaires, la fonction publique territoriale (1,6 million), et la fonction publique hospitalière (900.000 personnes).

Question :

Peter : Attaché territorial, c'est quel niveau d'études ? Et si on a le concours, on peut aller travailler n'importe où ou bien c'est par région ?

Réponse :

Luc Pascual : Le concours d'attaché territorial est ouvert en externe aux candidats titulaires d'un diplôme bac + 3. Le concours est valable au niveau national. Il appartient à chaque lauréat de ce concours de trouver un poste, dans quelque région que ce soit.

Question :

bob92 : On entend parler de fonctionnaires catégorie A, B ou C, mais ça veut dire quoi concrètement ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : Les catégories A, B et C correspondent à des niveaux d'emploi. Les catégories A sont les emplois d'encadrement. La catégorie B, les emplois d'encadrement moyen. Et la catégorie C, les emplois d'exécution. Ces différentes catégories ont bien entendu des conditions de recrutement et des niveaux de rémunération différents. En matière de recrutement, la catégorie A correspond à des personnes titulaires d'un diplôme de niveau bac + 3. Les catégories B, un diplôme de niveau bac. Et la catégorie C, un diplôme inférieur au bac (CAP, BEP, etc.).

Question :

Vanessa : Que pensez-vous des candidatures spontanées envoyées aux collectivités territoriales ? Peuvent-elles vraiment déboucher sur un emploi ?

Réponse :

Luc Pascual : Les candidatures spontanées peuvent effectivement donner lieu à un recrutement. Je vous conseille de consulter les sites internet des villes de votre région, afin de prendre connaissance des postes à pourvoir. En effet, les collectivités territoriales font parfois connaître leurs besoins en termes de recrutement sur leur site.

Question :

IEP5 : Bonjour, tous les postes sont-ils nécessairement sur concours ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : Non. 75 % des postes appartenant à la catégorie C sont accessibles sans concours

Question :

Xor : Est-ce qu'on est aux 35 heures dans la fonction publique ?

Réponse :

Luc Pascual : Pas nécessairement. Le temps de travail dépend de décisions propres à chaque collectivité territoriale, à l'administration de l'Etat, ou aux hôpitaux publics. Si le temps de travail excède les 35 heures, des journées d'ARTT sont évidemment octroyées aux fonctionnaires.

Question :

Laurent : Se renseigner sur les concours de la fonction publique n'est pas forcément évident. Quel est le moyen le plus simple pour obtenir des informations, notamment sur les dates des concours ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : Différents sites vous permettent de connaître les calendriers des concours organisés chaque année. En ce qui concerne la région Ile-de-France, vous pouvez vous connecter sur les sites suivants : www.cnfpt.fr, pour les catégories A, www.cig929394.fr, et www.cigversailles.fr pour les postes de catégories B et C.

Question :

Vanessa : Je suis titulaire d'un DESS et je souhaite passer le concours d'attaché territorial cette année. La difficulté de ce concours me fait réfléchir à la possibilité de préparer également celui de rédacteur, qu'en pensez-vous ? Dois-je me consacrer au concours d'attaché ou "calmer" mes ambitions en passant celui de rédacteur ? Merci de vos réponses.

Réponse :

Luc Pascual : Je vous conseille de passer les deux concours, dans la mesure où la concurrence est vive. Le nombre de candidats est important et les épreuves sont en partie communes : votre préparation servira donc à passer ces deux concours.

Question :

Miki : Bonjour, quel est l'avantage majeur de travailler dans le public ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : La stabilité de l'emploi. C'est l'atout numéro 1. L'intérêt aussi de travailler au service des usagers, de façon concrète. Par la formation continue, on peut ensuite évoluer professionnellement pour accéder à des concours de catégories supérieures en interne. Le CNFPT étant l'établissement chargé de la formation continue de l'ensemble des fonctionnaires territoriaux. Luc Pascual : Oui, effectivement, la stabilité de l'emploi est un atout majeur, même si les rémunérations sont globalement inférieures à celles du secteur privé, notamment pour les diplômés. Agir dans le cadre du service public est également une motivation très différente de celle poursuivie par les entreprises privées.

Question :

Karen : C'est quoi le CNFPT, ça sert à quoi ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : C'est un établissement public national, chargé de la formation continue, de la préparation aux concours des fonctionnaires en place, et de l'organisation des concours de catégorie A. Toutes les collectivités bénéficient des services du CNFPT.

Question :

Lulu : Et au niveau des inconvénients ?

Réponse :

Luc Pascual : Le niveau de rémunération peut être un inconvénient, notamment pour les jeunes diplômés. D'autre part, l'obligation de réussir des concours pour avoir une évolution de carrière intéressante peut être un inconvénient.

Question :

maurice238@caramail.com : Bonjour, j'aimerais savoir s'il y a des opportunités d'emploi dans la fonction publique après 50 ans ? Et des emplois sans avoir passé un concours ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : Il n'y a plus de limite d'âge pour accéder aux emplois de la fonction publique territoriale. Un certain nombre d'emplois d'exécution de catégorie C sont accessibles sans concours. Luc Pascual : Dans les collectivités territoriales, le recrutement de seniors existe, notamment sur des postes nécessitant une expérience spécifique. On peut penser aux métiers liés au bâtiment : plombier, maçon...

Question :

Lulu : Quels vont être les métiers qui recrutent dans la fonction publique territoriale dans les années à venir ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : Le secteur qui recrute le plus actuellement et pour les années à venir, c'est celui de la petite enfance et de la jeunesse. Cela correspond majoritairement à des emplois de catégorie C : auxiliaires de puériculture, agents d'accueil... On a aussi beaucoup d'emplois à venir dans les secteurs de l'action sociale : travailleurs sociaux, assistantes sociales, aides ménagères à domicile... Dans la catégorie A, on s'attend à un taux de départ à la retraite relativement important d'ici à 2015, ce qui va induire des besoins en recrutement dans les secteurs du management, des finances, des affaires juridiques et des ressources humaines.

Question :

Xav : Quelles sont les qualités pour réussir un concours de la fonction publique ? Quels sont ceux avec les meilleur taux de réussite ?

Réponse :

Luc Pascual : Les qualités requises sont un bon sens de l'organisation, car il existe des épreuves du type "note de synthèse", qui nécessitent une rigueur et un entraînement particulier. D'autre part, certains contenus sont à maîtriser, notamment la connaissance des institutions administratives et politiques françaises. Enfin, les qualités rédactionnelles sont importantes pour des concours administratifs. Jean-Yves Morvant : Les taux de réussite varient selon les concours et le nombre de candidats qui se présentent. Le nombre de candidats a tendance à exploser. Les plus prisés sont ceux d'attaché, pour les bac +3. Pour les personnes de niveau bac, ce sont les les concours de rédacteur. Et pour la catégorie C, ce sont les concours d'agents administratifs, d'auxiliaire de puériculture, d'agent territorial spécialisé des écoles maternelles...

Question :

Miki : Bonjour Luc, qu'est-ce qui vous a convaincu de travailler dans la fonction publique ?

Réponse :

Luc Pascual : J'ai suivi des études de droit public, qui m'ont amené à l'enseignement en université, dans la première partie de ma carrière. L'opportunité d'un poste s'est présentée : il s'agissait d'organiser les préparations aux concours au CNFPT. Je me suis toujours intéressé au service public, de préférence à une activité professionnelle dans une structure privée. Je n'ai pas été déçu !

Question :

Flora : Quelles portes ouvrent les différents concours (présicez par concours) ? A quoi sert l'ENA ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : Toutes les formations permettent d'accéder à différents types de concours, selon le niveau de recrutement. Quant à l'ENA, c'est la grande école nationale qui est accessible par concours pour devenir administrateur civil, c'est-à-dire le grade le plus élevé de la fonction publique d'Etat, et qui débouche donc essentiellement sur des emplois de l'Etat (ministères, préfectures, grandes directions de l'Equipement, de l'Agriculture, etc). Ce sont les emplois supérieurs de l'Etat. Le concours de l'ENA est accessible à bac +3, mais en réalité la majorité des reçus a fait un Institut d'études politiques à Paris ou en province.

Question :

IEP6 : Que deviennent les membres de cabinets d'élus s'il y a alternance politique après une élection ?

Réponse :

Luc Pascual : Leurs postes sont liés à la durée du mandat des élus. Ils quittent donc leurs fonctions si ces derniers perdent les élections.

Question :

Miki : Le thème du salaire revient souvent, pourquoi travailler dans le public alors que le privé paye plus ?

Réponse :

Luc Pascual : La stabilité de l'emploi est souvent privilégiée sur la rémunération. Dans un monde incertain, les candidats au recrutement n'hésitent pas à faire des efforts sur le salaire. Il peut aussi s'agir d'un choix plus fondamental en termes de philosophie politique ou d'engagement personnel. Enfin, certains métiers n'existent pas dans le secteur privé !

Question :

Miki : Tous les concours sont-ils à la même période ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : Non. Regardez le calendrier des concours, sur le site du CNFPT notamment. Certains concours sont organisés tous les ans, d'autres tous les 2 ou 3 ans.

Question :

Valou78 : Ça recrute vraiment la fonction publique ? Alors qu'on entend pas mal les politiques qui veulent diminuer le nombre de fonctionnaires ?

Réponse :

Jean-Yves Morvant : C'est la fonction publique d'Etat qui a tendance à ne pas remplacer les départs à la retraite, ou à supprimer des postes. Alors qu'au contraire, du fait de la décentralisation, la fonction publique territoriale se voit transférer des compétences auparavant assurées par les fonctionnaires d'Etat et doivent recruter en conséquence. L'exemple le plus connu de ces derniers mois est le transfert des TOS (techniciens et ouvriers de service) de l'Education nationale qui travaillent dans les lycées et les collèges vers les départements et les régions. Il y a en effet eu 100 000 TOS transférés.
Page :12
Aller à la page suivante

Lettre d'info

Inscrivez-vous à la lettre d’info lesmetiers.net

titre-portlet-push chat-video

chat video les formations qui recrutent

Alerte Actualité du site!

Inscrivez-vous gratuitement à notre service d’alerte pour être prévenu par SMS des actualités du site lesmetiers.net (nouveau dossier, nouveau guide pratique…)