Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers du luxe

Domaines : Art – Culture - Audiovisuel, Commerce - Immobilier, Hôtellerie – Restauration - Tourisme, Industries, Métiers
Septembre 2013
Voir le dossier complet

Les métiers de la parfumerie et de la cosmétique

Secteur porteur grâce à ses marges importantes, l'industrie française du parfum de luxe est concurrentiel. En constante innovation, elle crée sans cesse de nouveaux produits et développe des procédés de marketing pour maintenir sa place à l'échelle internationale.

Créateur de parfum, parfumeur / Créatrice de parfum, parfumeuse

Professionnel très recherché, doté de fortes responsabilités, le créateur est à la tête d'une équipe de techniciens et de préparateurs. Il est le "nez" qui va permettre de créer un nouveau parfum. Il travaille continuellement les accords entre matières premières odorantes pour trouver de nouvelles "odeurs".

Pour vous faire une place dans ce secteur de la création très convoité, vous devrez faire preuve d'une réelle passion pour les odeurs, les parfums, les arômes¿ et exercer en permanence votre sens olfactif.

L’Université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines en partenariat avec l’ISIPCA (Institut supérieur international du parfum, de la cosmétique et de l'aromatique alimentaire) à Versailles, propose un master pro sciences et technologies des industries de la parfumerie, cosmétique et aromatique alimentaire – formulation et évaluation sensorielle (en alternance). Afin de vous inscrire, vous devez justifier d'une licence (bac + 3) en chimie, biochimie ou toute licence à dominante chimie pour une intégration en M1.
Un master1 en chimie ou biochimie ou un diplôme d’ingénieur ou de pharmacien permet d’accéder directement en master 2.

Une fois votre dossier sélectionné, il vous restera à franchir l'étape des épreuves d'admission (tests écrits et entretien de motivation).

Préparateur en parfum et cosmétique / Préparatrice en parfum et cosmétique

Aide-chimiste du parfumeur, le préparateur réalise les mélanges demandés par le celui-ci. Il prépare les matières premières, vérifie leur qualité et le respect des dosages de chaque composant choisi par le "nez". Il réalise les mélanges demandés, en vue de tests menés ensuite par les techniciens. Il est aussi capable de vérifier la cohérence de la feuille de formulation ou de l'ordre de fabrication.

L'ISIPCA, à Versailles(78), délivre un certificat de préparateur en parfum, cosmétique et aromatique alimentaire (inscrit au RNCP - répertoire national des certifications professionnelles). Cette formation est accessible après un bac S, bac STL, bac pro industrie des procédés, bac pro bio industrie de transformation, etc. Si votre dossier est retenu, vous devrez passer un entretien de motivation et des tests écrits.
Cette formation se déroule en 1 an en alternance.

Les débouchés se situent dans les unités de recherche et développement des industries des parfums, des cosmétiques et des arômes.

Technicien supérieur en cosmétique ou en parfumerie / Technicienne supérieure en cosmétique ou en parfumerie

Les postes de technicien supérieur en cosmétique ou parfum sont spécialisés : en formulation, en analyse sensorielle, en contrôle qualité, en développement produits, etc. Ainsi, chaque professionnel participe à une étape précise de l'élaboration d'un parfum ou d'un produit cosmétique. Le technicien supérieur en cosmétique être appelé assistant parfumeur.

Pour exercer ce métier, vous devrez posséder au minimum un diplôme bac + 2 dans le domaine des parfums et cosmétiques.

Après un BTS, DUT ou une 2e année de licence en sciences et technologies, plusieurs licences professionnelles sont envisageables, par exemple la licence pro spécialité analyses et applications des industries de la parfumerie, de la cosmétique et des arômes alimentaires (Versailles St-Quentin-en-Yvelines en partenariat avec l’ISIPCA, à Versailles).

Si votre dossier est retenu, vous devrez passer un entretien de motivation et des tests écrits. La formation, en apprentissage, dure ensuite 1 an.

Les débouchés se situent dans les unités de recherche et développement des industries des parfums, des cosmétiques et des arômes.

Conseillère vendeuse / Conseiller vendeur

En parfumerie, en parapharmacie ou dans une boutique de cosmétiques, la conseillère vendeuse renseigne les clients sur les produits vendus en magasin. Il peut s'agir aussi bien de crèmes de jour que du dernier parfum d'une marque célèbre, etc. La conseillère-vendeuse assure également l'encaissement des achats, participe à la gestion des stocks et à l'approvisionnement des rayonnages.

Le CAP esthétique-cosmétique permet de prodiguer des soins dans une boutique. Sans diplôme de la filière esthétique, cela est interdit. Les connaissances théoriques sur la peau et les cosmétiques ainsi que la pratique des soins, acquises lors d'une formation en esthétique, sont un atout majeur pour décrocher un emploi.

Vous pouvez préparer aussi un bac pro esthétique cosmétique parfumerie, en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP, ou le BTS esthétique cosmétique, accessible après un bac scientifique de préférence.

Outre les marques de cosmétique qui dispensent des formations, la Chambre de commerce et d’industrie de Lyon propose le certificat de conseiller de vente en parfumerie et cosmétique (en alternance). Cette formation, d’une durée de 2 ans, s’adresse aux titulaires d’un bac ou d’un diplôme d’esthétique.

Une fois recrutée par une marque ou une enseigne, vous serez formée aux différentes gammes. Vous devrez connaître l'argumentaire de chaque produit, sa composition, etc., et mettre constamment vos connaissances à jour au rythme des nouveautés.

Après quelques années d'expérience, vous pourrez viser des postes de responsable de rayon ou de formateur de marque.

Démonstratrice de marques / Démonstrateur de marques

Chargée de la promotion des produits d'une marque, par exemple au sein d'un grand magasin, la démonstratrice est à la disposition du public pour mettre en avant les qualités du produit et ainsi réaliser des ventes.

Une présentation irréprochable, une parfaite connaissance des produits présentés et un sens du commerce sont attendus. Par ailleurs, le métier de démonstratrice demande d'être debout toute la journée derrière son stand.

Le BTS esthétique cosmétique et le certificat d'animateur formateur pour les entreprises de la beauté (ISIPCA –Versailles), qui se prépare en 1 an, de préférence en alternance après un bac scientifique, donnent accès à la profession.

Outre les marques de cosmétique dispensatrices de formations, la Chambre de commerce et d’industrie de Lyon propose le certificat de conseiller de vente en parfumerie et cosmétique (en alternance). D’une durée de 2 ans, il s’adresse aux bacheliers ou d’un diplôme esthétique. Si votre dossier est retenu, vous devrez passer un entretien de motivation et des tests écrits.

Les débouchés sont présents dans les entreprises de cosmétiques pour des postes au sein de grands magasins, de parapharmacies, voire des postes à l'étranger. Dans ce dernier cas, une pratique courante de l'anglais est fortement appréciée.

Pour aller plus loin

Il existe également le métier d'animatrice / animateur de marques. Cette personne se déplace alors sur différents points de vente pour "booster" les ventes.

Formatrice de marque / Formateur de marque

A chaque lancement de nouveautés, la formatrice de marque organise des sessions de formation destinées aux démonstratrices de la marque mais aussi aux esthéticiennes, vendeuses conseillères, etc.

Lors des sessions de formation, la formatrice informe sur les nouveaux produits mais conseille aussi sur la façon de bien les présenter, de s'exprimer à leur sujet, etc. Cela demande une aisance orale et une excellente présentation.

Les sessions peuvent avoir lieu au siège de la marque mais également dans l'ensemble des points de vente, en France comme à l'étranger. Dans ce cas, la pratique de l'anglais est indispensable.

Pour se lancer dans le métier, souvent accessible par promotion interne aux démonstratrices ayant fait leurs preuves sur le terrain, quelques années d'expérience dans la cosmétique s’avèrent nécessaires.

Si titulaire d'un diplôme bac + 2 (BTS, DUT ou 2e année de licence) et à condition que votre dossier soit retenu, vous pouvez suivre la formation d'animateur formateur conseiller en beauté, proposée en alternance par l'ISIPCA (Versailles) en 1 an, après un entretien de motivation et des tests écrits.

Après plusieurs années en tant que formatrice, vous pouvez devenir responsable de formation au sein de la marque qui vous emploie.

Gérant d'un institut de beauté / Gérante d'un institut de beauté

A la tête d'un salon, le gérant manage une équipe d'esthéticiennes et assure la bonne gestion des stocks de matériels et de produits, en vue de réaliser les bénéfices les plus importants possibles.

Organiser, planifier, veiller au bon accueil des clients et à la qualité des soins sont le quotidien du gérant d'institut de beauté. Dynamique, il sait également motiver ses collaborateurs et assure la comptabilité du salon.

Les recruteurs recherchent en premier lieu soit des titulaires de BP ou BTS esthétique cosmétique, soit sur des personnes ayant une formation ou un parcours professionnel de gérant, dans le secteur de la cosmétique ou de la vente (BTS MUC - management des unités commerciales, BTS NRC - négociation et relation client, DUT techniques de commercialisation, etc.).

De nombreuses années d'expérience en tant qu'esthéticienne et chef de cabine peuvent en effet permettre de prendre la tête d'un institut, à condition de faire preuve de solides qualités managériales et commerciales.

Aller à la page précédente
Page :123456
Aller à la page suivante