Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers du dessin

Domaines : Art – Culture - Audiovisuel, BTP - Architecture, Information - Communication
Avril 2013
Voir le dossier complet

Les métiers du dessin dans l'agencement d'espace et le bâtiment

Des dessins et des plans de plus en plus souvent réalisés par ordinateur servent de support aux projets dans le domaine de l'aménagement intérieur et extérieur.

Agenceur de cuisines et de salles de bain / Agenceuse de cuisines et de salles de bain

agenceur_sdb_cuisine_383x209.jpgL'agenceur est un menuisier spécialisé dans la construction sur mesure ou standard des éléments de rangement et des plans de travail, exclusivement pour aménager des cuisines et des salles de bain. Il possède cependant des notions liées à d'autres corps de métier : carrelage, vitrerie, plomberie, électricité.

L'agenceur est un véritable créatif lorsque tous les éléments sont réalisés sur mesure. Il est aussi minutieux et habile cat ses assemblages doivent être parfaitement exécutés.

Pour réussir dans ce métier, vous devez vous informer en permanence sur les modes et les innovations. Dès la fin de la classe de 3e, vous pouvez vous former à ce métier en préparant en 2 ans un CAP menuisier, fabricant de menuiserie et agencement ou d'un CAP menuisier installateur en lycée pro ou en CFA.

Suite à la reforme de la voie professionnelle, le BEP métiers du bois n'est plus proposé depuis la rentrée 2009. A la place, vous pouvez préparer un bac professionnel en 3 ans après la classe de 3e (ou en 2 ans après un CAP).

Plusieurs bacs pro sont adaptés au métier d'agenceur de cuisines et de salles de bain : le bac pro technicien constructeur bois, le bac pro technicien de fabrication bois et matériaux associés ou le bac pro technicien menuisier-agenceur.

Il est également possible de préparer le BT agencement en 2 ans après la classe de 2nde ou en 1 an après un CAP ou une classe de première.

Les entreprises artisanales sont encore majoritaires en matière d'agencement. Elles recrutent des agenceurs qui travaillent généralement sur un projet dans sa totalité, de la création à la pose.
Les agenceurs de renom sous-traitent dans toute la France, et même depuis différents pays européens, auprès de petits ateliers traditionnels qui construisent pour eux des éléments préfabriqués aux mesures demandées.

La grande distribution propose également des services d'agencement de cuisines et de salles de bain. Ils possèdent plusieurs modèles préfabriqués de portes ou de menuiseries, que des techniciens viennent monter chez le client.

Voir la fiche détaillée.

Architecte d'intérieur

L'architecte d'intérieur dessine et conçoit l'aménagement d'espaces intérieurs privés, publics ou commerciaux : boutiques, appartements, salles de spectacle, halls de gare, etc. Il supervise la réalisation des travaux, en vérifiant leur conformité au projet initial. Il prend en compte les désirs de son client et les contraintes techniques et légales liées à l'espace à aménager.

Créatif, l'architecte d'intérieur doit impérativement savoir dessiner et manipuler les logiciels d'infographie pour concevoir ses plans. Polyvalent, il tient compte de données très diverses : désir du client, morphologie de l'espace qu'il doit aménager, contraintes techniques et de sécurité, réglementation, etc.

Pour exercer, vous devez être titulaire du titre "d'architecte d'intérieur qualifié". Ce titre est conféré aux diplômés à bac + 5 d'une école reconnue par l'Office professionnel de qualification des architectes d'intérieur (Conseil français des architectes d'intérieur - CFAI).

Le CFAI reconnait ainsi 13 écoles : Boulle (Paris), Olivier de Serres (Paris), l'ENSAD (Paris), le lycée La Martinière (Lyon), le lycée la Martinière Terreaux (Lyon), les écoles des beaux-arts d'Angers et de Toulouse qui sont publiques ; l'école Camondo (Paris), l'académie Charpentier(Paris), l'ESAG Penninghen (Paris), l'école Jean Cottin (Lyon), l'école bleue (Paris) et l'EFET (Paris) qui sont privées.

D'autres diplômes, notamment privés, à partir de bac + 2 permettent de devenir technicien assistant concepteur. Ainsi, après le nouveau bac techno STD2A (« sciences et technologies du design et des arts appliqués) qui remplace le bac STI arts appliqués, 4 diplômes sont envisageables : le BTS design d'espace, le BTS agencement de l'environnement architectural, le DMA arts de l'habitat et le DMA décor architectural.

Pour accéder à l'une de ces formations, les titulaires d'un autre bac doivent passer par une année de remise à niveau en arts appliqués (MANAA) dont la sélection à l'entrée est sévère. Les places y sont peu nombreuses.
En 3 ans après un bac général, il est également possible de préparer un DNAP ou un DNAT (diplômes nationaux d'art obtenus en écoles d'art) option design pour les deux.

Le DSAA (diplôme supérieur en art appliqué) créateur concepteur option architecture intérieure et environnement se prépare en 2 ans après un BTS.
Enfin, le DNSEP option design se prépare en 2 ans après le DNAP.

Les petites agences d'architecture d'intérieur sont de plus en plus nombreuses à réaliser des aménagements d'espaces de travail, de boutiques, de lieux d'exposition ou destinés à des événements publics et de stands pour des salons.

Les bureaux d'étude spécialisés en design et en architecture recrutent également des architectes d'intérieur.

Voir la fiche détaillée.

Architecte

Sur la demande d'un client ou d'une entreprise, l'architecte dessine les plans qui permettront de bâtir des immeubles, des maisons ou bien des bâtiments publics, par exemple. Il suit de près la réalisation du chantier, jusqu'à sa livraison au client.

L'architecte doit avoir de solides bases en dessin. Il est capable de représenter graphiquement n'importe quel volume ou espace. Concevoir un projet demande aussi beaucoup de minutie et de rapidité. Il faut avoir une vivacité d'esprit pour trouver les meilleures solutions et une bonne résistance au stress !

Pour réussir dans ce métier, vous devez connaître les modes architecturales du moment, mais aussi les monuments bâtis à d'autres époques. Les formations vous menant au métier d'architecte sont dispensées par l'une des 20 écoles nationales supérieures d'architecture. Il est aussi possible de se former au sein de l 'INSA, Institut national des sciences appliquées de Strasbourg et à l'ESA, Ecole spéciale d'architecture de Paris.

Le premier cycle des études d'architecture vous conduit au diplôme d'études en architecture. Il donne un niveau bac + 3.

Le deuxième cycle des études d'architecture conduit au diplôme d'Etat d'architecte, de niveau bac + 5. Le diplôme d'Etat d'architecte ne peut être délivré qu'après validation de l'aptitude à maîtriser au moins une langue vivante étrangère.

L'architecte diplômé d'Etat (ADE) qui souhaite ouvrir son propre cabinet et assumer les responsabilités personnelles liées à l'exercice de la maîtrise d'oeuvre doit obtenir une HMONP, habilitation à exercer la maîtrise d'¿uvre en son nom propre, délivrée exclusivement par les écoles nationales supérieures d'architecture.

Après le diplôme d'Etat, il est aussi possible de poursuivre ses études par un master spécialisé ou un doctorat.

L'Ecole d'architecture de la ville et des territoires à Marne-la-Vallée propose notamment aux titulaires du diplôme d'Etat, la préparation d'un diplôme de spécialisation et d'approfondissement en architecture (DSA) architecte-urbaniste. Son objectif est ainsi de former des architectes-urbanistes.

Bon à savoir

le bac pro technicien d'études du bâtiment option B : assistant en architecture
permet d'exercer certains travaux d'architecture (relevé et description d'ouvrages, esquisses et mise en forme de projets d'étude, CAO /DAO, traitement d'images, maquettes et perspectives...), sous le contrôle d'un architecte diplômé.


Les agences du domaine privé emploient près de 70 % des architectes, et principalement les jeunes diplômés. Ils sont alors salariés, associés ou indépendants.
La fonction publique ne recrute que très peu, par le biais de concours accessibles à tous les niveaux.

Les syndics de copropriété confient parfois la gérance d'immeubles à des architectes spécialisés en maintenance d'immeubles d'habitation.

Voir la fiche détaillée.

Décorateur-scénographe / Décoratrice-scénographe

decoratrice_scenographe_383x209.jpgLe décorateur-scénographe réalise des décors de théâtre, de cinéma ou de plateaux de télévision. Il met aussi en scène des événements publics et des expositions, dans des musées ou des galeries notamment. Des premiers dessins au montage des décors, il est responsable de chacune des étapes du projet.

Le décorateur-scénographe est considéré comme un "sculpteur de l'espace''. Il touche à toutes les techniques de création. Il imagine des ambiances, invente des univers. Il est également capable de reconstituer des décors historiques.

Pour réussir dans ce métier, vous devez avoir une bonne perception des espaces et des volumes, ainsi que de solides connaissances en architecture ou en peinture. Traduire dans l'espace le projet d'un spectacle suppose aussi de solides notions de mise en scène et nécessite des compétences en histoire du costume.
La formation de décorateur-scénographe est dispensée par 3 écoles nationales du spectacle (Paris, Lyon et Strasbourg), celle des arts décoratifs de Paris et par l'école d'architecture de Nantes. Vous avez donc le choix parmi les écoles suivantes, toutes très sélectives :
L'ESAD-TNS, Ecole supérieure d'art dramatique du théâtre national de Strasbourg, section scénographie-costumes, recrute les candidats sur concours. Il faut sortir de terminale ou justifier d'un niveau bac. Les études durent 3 ans.
L'ENSATT, Ecole nationale supérieure des arts et techniques du théâtre, département scénographie-décor (Lyon) vous est accessible après un concours d'entrée ouverts aux bacheliers. Les études durent 3 ans.
L'ENSMIS, Ecole nationale supérieure des métiers de l'image et du son (Paris) admet les titulaires de bac + 2 sur concours. Elle vous propose une spécialisation de décors de cinéma en dernière année.
L'ENSAD, Ecole nationale supérieure des arts décoratifs de Paris vous offre une spécialité scénographie en 2 ans, après une orientation Espace en 2e année. Cette formation est accessible sur concours après le bac.
Enfin, l'Ecole d'architecture de Nantes vous propose un 3e cycle de scénographie aux étudiants issus d'un 2e cycle d'architecture, mais aussi aux diplômés des arts du spectacle au niveau bac + 4.

La concurrence est rude et le marché du travail restreint. Il est difficile de vivre à plein temps de ce métier pour ceux qui débutent
Les théâtres parisiens et les opéras ont bien souvent leur propre décorateur-scénographe. Les théâtres plus modestes et l'industrie du cinéma embauchent ponctuellement des équipes de décorateurs qui ont alors le statut d'intermittents du spectacle.
De plus en plus, les musées et les espaces d'exposition mettent en scène les oeuvres qu'ils présentent, dans un souci artistique ou pédagogique. Ils offrent de nouveaux débouchés aux décorateurs-scénographes.

Voir la fiche détaillée.

Etalagiste décorateur / Etalagiste décoratrice

etalagiste_deco_383x209.jpgL'étalagiste-décorateur a pour mission de valoriser les produits dans les rayons, les têtes de gondole et les vitrines des commerces ou grandes surfaces. Son but est de réaliser une présentation agréable à voir pour les clients et générant du chiffre d'affaires.

Ce métier exige un sens artistique développé. L'étalagiste-décorateur doit sans cesse trouver de nouvelles idées pour attirer l'attention des clients et coller au mieux à l'image de la boutique qu'il met en scène. De la maquette à la vitrine finale, il doit aussi être habile et un brin bricoleur : à lui de rendre la vitrine attractive en utilisant et adaptant tout type d'accessoires, de tissus, etc.

S’il n'existe pas de diplôme d'Etat d'étalagiste-décorateur, certains diplômes et formations sont adaptés.

Au niveau bac, le bac pro artisanat et métiers d’art option marchandisage visuel et le BMA graphisme et décor option décorateur de surfaces et volumes vous permettent  d’accéder  à ce métier.

Néanmoins, un niveau  bac + 2 vous sera souvent demandé.

Les BTS design graphique option communication et médias imprimés (ex BTS communication visuelle), BTS design d'espace, BTS design de communication espace et volume sont accessibles après un bac STD2A ou, si vous êtes titulaire d’un autre bac, après une MANAA (mise à niveau en arts appliqués).

Plus spécialisées, les formations d'étalagiste-décorateur assurées par les écoles des chambres de commerce sont particulièrement reconnues par la profession.
En Ile-de-France, des formations post-bac en 2 ans sanctionnées par un titre d'études supérieures de décorateur-merchandiser sont délivrées par Negocia, école de la Chambre de commerce et d'Industrie de Paris (CCIP) et la CCI de Versailles.

Des écoles privées (comme MJM Graphisme design Paris) vous proposent également, en 2 ou 3 ans, des formations reconnues par la profession, qui allient pratique et théorie.

Les centres commerciaux et magasins à grande surface sont les principaux employeurs des étalagistes-décorateurs.

Les contrats tendent aussi à se développer dans les commerces de proximité ou les salons.

Miroiter / Miroitière

miroitier_383x209.jpgQu'il s'agisse de décoration ou d'isolation, le miroitier utilise le verre pour fabriquer des fenêtres, des vitrines, des portes automatiques ou encore des vérandas. Il réalise également des encadrements de miroir. Vitres, parois d'aquarium, tables en verre... 

Ce métier permet de laisser libre cours à son imagination et de créer parfois de véritables chefs d'oeuvre. Il exige d'être très méticuleux lors des découpes. Le miroitier doit en effet appliquer les mesures et les formes au millimètre près.

Pour réussir dans ce métier, vous devez vous ouvrir aux technologies numériques. 

Le CAP constructeur d'ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, qui se prépare en 2 ans après la 3e, est le diplôme de base de la profession de miroitier.

Un bac pro ouvrages du bâtiment : aluminium, verre et matériaux de synthèse, en 3 ans après la 3ème ou en 2 ans après le CAP, peut également être envisagé. Il permet de se voir confier des responsabilités en matière d’organisation et d’animation d’équipes.

Niveau bac toujours, le BP construction d'ouvrages du bâtiment en aluminium, verre et matériaux de synthèse, accessible aussi après un CAP, permet de créer sa propre entreprise.

L'architecture moderne fait de plus en plus souvent appel au verre, ce qui assure au miroitier une grande diversité de chantiers. Les entreprises spécialisées dans le travail du verre sont soit des transporteurs négociants, soit des entrepreneurs installateurs.

Les premières créent des vitrages élaborés, comme les verres trempés ou les verres isolants, les secondes réalisent des produits plus courants, comme les fenêtres, les vérandas ou les devantures de magasin. Toutes embauchent des miroitiers.

Les PME du bâtiment embauchent souvent des miroitiers, mais seulement pour des missions de courte durée.

Géomètre topographe

geometre_383x209.jpgLe géomètre topographe est chargé de déterminer les limites physiques et juridiques d'une parcelle de terrain destinée à être construite ou aménagée. Il intervient dans les projets publics d'aménagements de routes, le tracé du territoire, la gestion immobilière et foncière.

Souple, précis et méthodique, le géomètre topographe travaille sur des terrains très différents les uns des autres. Il doit pouvoir s'adapter à des situations de travail variées. Il est important que les résultats qu'il délivre soient très détaillés car la moindre erreur peut engendrer des coûts supplémentaires importants.

Pour réussir dans ce métier, vous devez savoir dessiner des plans, utiliser l'outil informatique, avoir de solides connaissances en géographie, en cartographie et en droit.

Plusieurs diplômes de niveaux différents peuvent mener au secteur professionnel de la topographie.

Le bac professionnel technicien géomètre-topographe permet d'accéder au métier de technicien géomètre-topographe en 3 ans après 3e.

Le BTS géomètre topographe (bac + 2) se prépare en 2 ans après un bac S ou STI2D (développement durable) ou à la suite d’un BT topographe ou bac pro technicien géomètre-topographe (obtenu avec mention). Ce BTS, diplôme le plus prisé des employeurs du secteur, donne accès à la fonction de géomètre topographe, mais il existe aussi des débouchés pour les titulaires du BT et du bac pro.

Par ailleurs, l'Ecole nationale des sciences géographiques (ENSG) prépare au BTS d’études et de travaux géographiques des élèves civils et fonctionnaires. Le recrutement s'effectue après un bac S ou STI2D.

D’autre part, hors Ile-de-France, des licences pro permettent de spécialiser. On peut citer les licences pro spécialité en géo-mesures et foncier (Le Mans) et spécialité cartographie, topographie et systèmes d’information géographique (Orléans).

Enfin, 3 écoles conduisent au métier d’ingénieur géomètre : l'ESGT CNAM (Ecole supérieure des géomètres et topographes) au Mans ; l'INSA (Institut national des sciences appliquées) à Strasbourg ; et l'ESTP (Ecole spéciale des travaux publics, du bâtiment et de l'industrie) à Paris. Ces formations donnent un niveau bac + 5.

Dans le secteur privé, le géomètre peut être employé dans des cabinets de géomètres experts, des sociétés de topographie, dans des bureaux d'études d'entreprises du BTP (bâtiment et travaux publics).

Dans le secteur public, le géomètre travaille pour les services du cadastre, les services techniques des collectivités locales, l'IGN (Institut national géographique), et les DDE (Directions départementales de l'équipement).

Voir la fiche détaillée.

Paysagiste

Le paysagiste conçoit l'aménagement des jardins publics, des espaces urbains et des jardins privés. Puis il suit la réalisation des chantiers de très près et effectue parfois lui-même les travaux.

Créatif, le paysagiste doit avoir le sens des couleurs. Il sait composer avec des volumes de végétaux et des matériaux adaptés à l'extérieur.

Pour accéder à cette profession, vous pouvez envisager plusieurs formations, mais 4 années d'études minimum après le bac sont indispensables.

La voie la plus connue est celle qui mène en 4 ans au diplôme DPLG (diplômé par le gouvernement). Trois écoles vous délivrent ce titre : l'Ecole nationale supérieure du paysage à Versailles et Marseille (ENSP), les Ecoles nationales supérieures d'architecture et de paysage de Bordeaux (ENSAPBx) et de Lille (ENSAPL).

L'admission se fait sur concours commun ouvert à bac + 2. Une centaine de places seulement sont proposées chaque année.
Le titre de paysagiste DPLG n'étant pas obligatoire, il vous est également possible de se former dans des écoles qui délivrent un titre d'ingénieur-paysagiste (bac + 5).
Ainsi, l'ENSNP, Ecole nationale supérieure de la nature et du paysage, de Blois vous propose une formation d'ingénieur concepteur-paysagiste en 5 ans à des titulaires d'un bac général. Un examen d'admission départage les postulants.

L'Institut national d'horticulture et de paysage d'Angers (AgroCampusOuest) vous propose une formation d'ingénieur en paysage. L'entrée en 1re année se fait sur concours pour les titulaires d'un bac S.

Par ailleurs, l'ESAJ, Ecole supérieure d'architecture des jardins vous propose une formation en 5 ans après le bac. L'admission se fait sur dossier. Les titulaires du BTSA aménagements paysagers ou production horticole peuvent entrer directement en 2e année. Situé à Paris, cet établissement privé est payant.

On peut signaler aussi l 'ITIAPE, Institut des techniques de l'ingénieur en aménagement paysager de l'espace à Lesquin (59) . Il organise une formation en 3 ans d'ingénieur pour laquelle il recrute des BTSA (aménagements paysagers ou production horticole) et des DUT génie civil.

Enfin, l' Ecole d'architecture de Versailles vous propose en partenariat avec Paris I un master professionnel mention histoire de l'art spécialité jardins historiques, patrimoine, paysage.

Actuellement, la plupart des jeunes diplômés trouvent rapidement un emploi.

Les agences privées de paysagisme représentent une grande partie de l'activité de cette profession.

Les collectivités locales et les bureaux d'étude font appel aux paysagistes pour superviser et réaliser de grands projets urbains ou la restauration de jardins de bâtiments classés monuments historiques.

D'autres préfèrent travailler en libéral dès la sortie de l'école ou un an après la formation. Exercer à son compte permet d'entreprendre des chantiers principalement pour des particuliers.

Voir la fiche détaillée.

Aller à la page précédente
Page :123456789
Aller à la page suivante