Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Sassu Afantodji

Directeur de la formation initiale et des certifications chez Promotrans, Paris (75)
Date de l'interview : 01/01/2009

Toujours en mouvement, le secteur transport-logistique offre des opportunités de qualifications et d'emplois aux jeunes.

Directeur de la formation initiale et des certifications du Groupe Promotrans, Sassu Afantodji nous dresse un panorama du secteur du transport et de la logistique.

Quelles sont les missions du Groupe Promotrans ?

Le Groupe Promotrans est l'un des 2 organismes de formation de la branche professionnelle du transport et de la logistique, reconnu par le ministère du Transport. Promotrans soutient des lycées professionnels formant aux métiers du transport et assure le financement des équipements des établissements, la formation et le perfectionnement des enseignants. Outre les formations assurées dans ses centres de formation continue et CFA, Promotrans participe aux commissions consultatives transport-logistique de l'Education nationale et du ministère du Travail pour la création et la rénovation des diplômes.
Enfin, le groupe a développé ses propres titres à la demande des entreprises de la branche professionnelle du transport et de la logistique en fonction des évolutions du secteur : maintenance de véhicules (bac + 2) ; responsable transport multimodaux et associés (bac + 4) ; responsable unité logistique (bac + 4).

Combien de jeunes formez-vous par an ?

Dans le domaine de la formation initiale, nous formons des jeunes du CAP à bac + 6 : 25 % en apprentissage (soit 1 800 jeunes) et 5 % en temps plein scolaire (473 jeunes).
Dans le cadre de nos actions de formation continue qui sont majoritaires (70 %, soit 40 719 personnes), nous avons également de nombreux jeunes inscrits comme demandeurs d'emploi. Promotrans forme des jeunes et des adultes dans le cadre des contrats de professionnalisation en vue de l'obtention d'un titre professionnel comme le titre de conducteur routier de marchandises, de conducteur d'autocar, de magasinier, de préparateurs de commandes entre autres. Implantés dans toute la France, Promotrans dispose de 4 sites en Ile-de-France : Meaux, Gonesse, Vitry-sur-Seine, et la Défense (Pôle Enseignement Sup Léonard de Vinci).

Quelles perspectives de carrière et d'évolution offre le secteur transport-logistique ?

L'insertion professionnelle de nos diplômés est tout à fait satisfaisante (de l'ordre de 86 % à 95 %). Dans le secteur transport-logistique, des besoins existent à tout niveau.
En exploitation (entrepôts et entreprises de transport), on recherche constamment des magasiniers et des préparateurs.
De son côté, le transport continue à recruter, majoritairement des conducteurs, un métier en tension avant la crise. Même en période de difficulté économique, le secteur recrute, mais cela risque d'être contredit par la crise actuelle ! Des jeunes ayant un faible niveau de qualification peuvent espérer intégrer une entreprise du secteur et gravir les échelons, en passant par exemple d'un poste de conducteur à celui de responsable d'exploitation ou de préparateur de commandes à chef magasinier puis responsable de d'entrepôt.
La promotion interne est importante. Avec d'emblée un bac + 2 (BTS transport ou autre), l'évolution sera plus rapide.

Qu'en est-il des diplômés de niveau bac + 5 et plus en logistique ?

La logistique est une activité transversale, un enchevêtrement de différents métiers. Si l'on prend l'exemple de la "supply chain management", il s'agit d'un ensemble "relié" d'activités allant de l'approvisionnement en matières premières jusqu'à la mise à la disposition auprès du client en passant par la fabrication, l'entreposage et la distribution. Les jeunes diplômés en logistique peuvent s'orienter vers plusieurs types de postes dont, par exemple, la conduite de projet logistique notamment à l'international, la responsabilité d'une agence, d'un entrepôt, d'une plate-forme logistique, etc. Ils sont recherchés pour des postes de responsable logistique, responsable de zone, chef de produit, acheteur spécialisé.

Des conseils à donner aux jeunes ?

Toujours en mouvement, le secteur transport-logistique est en capacité d'offrir des opportunités de qualifications et d'emplois à des jeunes. Proposant de nombreux titres professionnels et de diplômes, il permet de se former à tous les niveaux. Même avec une formation courte, il est possible d'être rapidement opérationnel. C'est un secteur d'activité qui a toujours été qualifiant, misant sur la formation continue. Riche d'une grande diversité de métiers, il offre un énorme potentiel d'emplois et de carrières.
Enfin il s'agit d'un secteur d'avenir : il y aura toujours des produits à stocker, transporter, distribuer, en tenant de plus en plus compte du développement durable (économie d'énergies, recyclage des emballages, ouverture plus grande au transport multimodal).