Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers de la téléphonie mobile

Domaines : Commerce - Immobilier, Informatique - Télécoms - Internet
Dernière mise à jour : 23/05/2013

Près de 80 % des Français de plus de 12 ans sont équipés d'un mobile. Découvrez les métiers du secteur de la téléphonie mobile.

Replier le dossier

Introduction

Près de 80 % des Français de plus de 12 ans sont équipés d'un mobile. Dynamique et innovante, la téléphonie mobile offre des perspectives d'emploi et de carrière aussi bien à des profils commerciaux qu'à des ingénieurs. Nous vous proposons de découvrir les diverses activités des professionnels du secteur.

Un site à découvrir

Pour faire découvrir ses métiers et accompagner les étudiants en recherche de stage, d'apprentissage ou d'emploi, SFR participe régulièrement aux forums organisés par les grandes écoles de commerce ou d'ingénieurs. Pour connaître le calendrier des rencontres 2012-2013, rendez-vous sur :
http://www.sfr.com/sites/default/files/calendrier_forum_ecoles_2012-2013.pdf

Avec 3,1 millions de nouveaux abonnés en France fin 2009, le marché de la téléphonie mobile poursuit sa progression. Selon l'Observatoire économique de la téléphonie mobile, près de 80 % des plus de 12 ans possèdent aujourd'hui un téléphone mobile.

Le téléphone mobile ne sert plus seulement à téléphoner et envoyer des SMS : les services multimédias (échanges de photos et de vidéos, consultations de sites Internet, navigation GPS, etc.) rencontrent un succès grandissant.

Selon l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), 41% des abonnés ont utilisé au moins une fois un service de ce type en décembre 2009. Plus de 61 milliards de SMS (Short Message Service), texto en français, ont été échangés en métropole en 2009.

Les téléphones sont de plus en plus perfectionnés et l'éventail des services proposés par les opérateurs s'étend de jour en jour.

Dossier réalisé en partenariat avec SFR.

Panorama du secteur

Les opérateurs de la téléphonie mobile font appel à des personnels hautement qualifiés dans divers domaines : marketing, commercial, technique, informatique, hot-line, R&D...

Au deuxième trimestre 2010, la France comptait 61,9 millions de français disposant d'un téléphone mobile (source ARCEP).

Avec 3,1 millions de nouveaux abonnés en France fin 2009, le marché de la téléphonie mobile poursuit sa progression. Selon l'Observatoire économique de la téléphonie mobile, près de 80 % des plus de 12 ans possèdent aujourd'hui un téléphone mobile.

Le téléphone mobile ne sert plus seulement à téléphoner et envoyer des SMS : les services multimédias (échanges de photos et de vidéos, consultation de sites Internet, navigation GPS, etc.) rencontrent un succès grandissant.

Selon l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), 41% des abonnés ont utilisé au moins une fois un service de ce type en décembre 2009. Plus de 61 milliards de SMS (Short Message Service) ou texto en français, ont été échangés en métropole en 2009.

Les téléphones sont de plus en plus perfectionnés et l'éventail des services proposés par les opérateurs s'étend de jour en jour.

Trois opérateurs principaux

En France, 3 opérateurs se partagent environ 95 % du marché : Orange (43,5 %), SFR (34,2 %) et Bouygues télécom (17,2 %).

Leur chiffre d'affaires, en 2008, s'est établi à 22,7 milliards d'euros. Près de 10 % de cette somme a été réinvestie dans l'expansion et la modernisation des infrastructures : la téléphonie est un secteur particulièrement innovant !

Les 3 opérateurs réunis emploient environ 100 000 personnes, dont un peu plus de la moitié de cadres.

L'entrée en lice, courant 2011, d'un 4e opérateur, Iliad, maison mère de Free, devrait accroître la concurrence et générer, selon l'intéressé, 10 000 nouveaux emplois directs et indirects.

Pour aller plus loin

En marge des 4 opérateurs, il existe également 11 opérateurs de réseau mobile virtuel, ou MVNO (Mobile Virtual Network Operator). Ne possédant pas de réseau ni d'infrastructure propres, ces "petits" opérateurs achètent des forfaits d'utilisation aux plus grands, puis les revendent sous leur propre marque : Auchan télécom, Breitz Mobile, Carrefour mobile, Numéricable, etc.

Une profession très qualifiée

Pour répondre aux exigences et aux besoins des différents usagers de téléphonie mobile, chaque opérateur fait travailler plusieurs équipes ensemble : l'équipe du marketing imagine les produits, services ou fonctionnalités. Elle soumet ensuite ses projets au service recherche et développement, qui doit inventer des solutions pour concrétiser les pistes de réflexions retenues. Enfin, le service des réseaux et systèmes d'information met en oeuvre et donne vie à ces projets. Etape ultime : la vente et le suivi de clientèle, où la relation avec le client est directe.

Si certains métiers restent accessibles à bac + 2, en particulier dans le domaine de la vente et du suivi clientèle, la préférence des recruteurs va aux formations longues de commerciaux et d'ingénieurs.

Avec une innovation qui pèse chaque jour davantage dans la balance, les spécialistes du marketing sont très recherchés. Ce sont eux qui anticipent les besoins de la clientèle et guident leur traduction en offres concrètes.

De même, les profils techniques hautement qualifiés (informaticiens, ingénieurs télécoms, architecte de réseau, etc.) sont sollicités pour construire l'offre et développer les réseaux.

L'alternance et les doubles compétences technique/commercial sont particulièrement appréciées.

Secteur jeune et dynamique, la téléphonie est largement ouverte aux débutants : un tiers des 400 recrutements effectués par SFR en 2009 concerne des jeunes diplômés.

Repère

Les chiffres clés 2009 de l'emploi chez SFR

Service marketing : 550 collaborateurs
Service commercial grand public : une centaine d'ingénieurs commerciaux
Service commercial entreprise : 350 commerciaux
Relation client : 2800 personnes
Services informatiques : 980 personnes

Les métiers du marketing

Pour qu'un produit ou service soit développé puis commercialisé sur le marché de la téléphonie, il faut qu'il soit pensé en fonction des besoins des usagers, du développement des technologies...

Chargé d'études / Chargée d'études

Pour bien répondre aux attentes de ses clients, l'opérateur de téléphonie doit analyser les comportements individuels et collectifs. C'est la mission du chargé d'études. Il s'appuie sur des panels de consommateurs pour réaliser ses études statistiques et marketing.

Vous devrez être rigoureux, autonome et avoir un bon esprit de synthèse pour réussir à ce poste.

Côté formation, vous devez valider un diplôme de niveau à bac + 5 (université ou écoles). Les universités proposent de nombreux masters professionnels orientés vers le marketing : commerce et e-marketing, commerce international et marketing, ingénierie marketing, etc.

Les grandes écoles de commerce, accessibles après 2 ans de classes prépas économiques et commerciales, vous proposent également des spécialisations en marketing.

Enfin, après un bac + 5, vous pouvez préparer en un an de nombreux mastères spécialisés en marketing proposés par ces écoles.

Une bonne connaissance du secteur de la téléphonie est un plus.

Le chargé d'études peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, un constructeur ou un équipementier, dans un service de recherche et développement.

Il peut aussi être employé par une société d'études indépendante.

Avec de l'expérience, vous pourrez viser le poste de responsable marketing qui vous amènera à encadrer une équipe.

Chef de produit

Au sein du service marketing, le chef de produit s'appuie sur le travail des chargés d'études pour dégager un plan d'action. Il décline ensuite ce plan en différents projets à développer en prenant en compte les objectifs fixés, le budget alloué, etc. Il coordonne ainsi l'ensemble des étapes qui va permettre le lancement d'une nouvelle offre, d'un nouveau forfait, etc.

Vous devrez être organisé, créatif et convainquant pour réussir à ce poste.

La plupart des chefs de produits ont un diplôme de niveau bac + 5 au minimum.

Les titulaires d'un BTS management des unités commerciales (MUC) peuvent toutefois parvenir à ce poste s'ils ont beaucoup d'expérience.

A l'université, les licences en économie et gestion (bac + 3) vous permettent une poursuite d'études en masters (bac + 5)
Plusieurs masters sont spécifiquement orientée vers le marketing
: commerce et e-marketing, commerce international et marketing, ingénierie marketing, etc.

A titre d'exemple, il existe les masters professionnels mention sciences de gestion spécialité marketing opérationnel et international (Paris X) ; mention marketing (Paris I) ; mention marketing et stratégie spécialité marketing-études (Dauphine).

Les grandes écoles de commerce (HEC, ESCP-EAP, ESSEC, EDHEC...) vous proposent des spécialisations en marketing. Il faut compter, en général, 5 ans d'études après le bac, comprenant la préparation d'un concours d'entrée sélectif (2 ans), les études théoriques et les stages en entreprise.

Après un bac + 5, vous pouvez préparer en un an un mastère spécialisé proposé par les grandes écoles de commerce.

Le chef de produit peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, un constructeur ou un équipementier, dans un service de recherche et développement.

En général, plusieurs années d'expérience en tant que chargé d'études sont nécessaires pour postuler à un emploi de chef de produit. Il est indispensable également d'avoir des qualités de manager d'équipe.

Voir la fiche détaillée.

Chargé de communication / Chargée de communication

Faire connaître un produit participe à sa réussite ! Pour y parvenir, le chargé de communication met en place différentes campagnes de communication (presse, web, télé¿). Pour avoir le meilleur impact possible, il adapte son message en fonction des publics visés.

Vous devrez être créatif, réactif, avoir le sens de l'analyse et de l'observation¿ pour trouver le message qui fera mouche !

Pour un poste de ce type, les opérateurs de téléphonie recherchent des diplômés d'université ou d'école de commerce.

Le chargé de communication peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, mais aussi être recruté par une agence de communication indépendante.

Chargé de conception de points de vente, marchandiseur / Chargée de conception de points de vente, marchandiseuse

Pour valoriser au mieux les produits et services d'une marque, un marchandiseur conçoit les stands de présentation, définit la disposition des produits, etc. Il suit ensuite la réalisation de ces espaces de vente, prise en charge par des prestataires extérieurs ou par un service interne.

Vous devrez être méthodique, créatif et doté d'un bon esprit de synthèse pour réussir à ce poste.

D'un point de vue professionnel, vous devez maîtriser les techniques de marchandising et bien connaître le fonctionnement d'un point de vente.

Pour cela, vous devrez justifier au moins d'un diplôme de niveau bac + 2 dans le domaine de la publicité, du marketing ou du commercial.

Une autre voie possible est celle des écoles de commerce avec leurs spécialisations en marketing et techniques de commercialisation.

Le marchandiseur peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, un constructeur un équipementier.

Les métiers de la vente

Une fois le produit mis sur le marché, c'est aux vendeurs, télévendeurs et responsables de vente d'en assurer la bonne distribution et d'en faire la promotion.

Vendeur, conseiller de clientèle / Vendeuse, conseillère de clientèle

Le vendeur assure la vente au grand public de téléphones, forfaits et services mobiles. Il partage son temps entre la boutique, où il accueille la clientèle, et les réserves, où il vérifie et gère les stocks.

Vous devrez faire preuve de dynamisme et avoir une bonne présentation. Le goût des nouvelles technologies est indispensable pour accompagner le client dans son choix. Enfin, vous devez sans cesse renouveler votre connaissance des services et offres en matière de téléphonie.

Pour devenir vendeur en Espace SFR, vous devez au minimum avoir le bac.

Mais le fait de justifier d'une formation à visée commerciale et d'avoir une première expérience dans la vente augmentent les possibilités de recrutement.

A bac + 2, vous pouvez préparer un BTS management des unités commerciales (MUC) ou négociation et relation client (NRC).

Les points de vente des opérateurs et les magasins de téléphonie multimarques sont les principaux employeurs de vendeurs.

Les grandes et moyennes surfaces proposent également des emplois sur des stands dédiés à la téléphonie mobile.

Vendeur par téléphone, télévendeur / Vendeuse par téléphone, télévendeuse

Appelé aussi conseiller clientèle, il est le contact direct de la marque par téléphone. Il assure l'accueil par téléphone et la fidélisation des clients. Pour cela, il identifie, analyse la demande et le profil du client. Son rôle est alors de promouvoir une solution répondant aux attentes du client avec qui il converse au téléphone... et vendre ainsi un nouvel abonnement, etc.

Si vous êtes étudiant, cet emploi, souvent à temps partiel, peut constituer une première expérience professionnelle.

Etre titulaire d'un bac + 2 dans le secteur du commerce, avoir une bonne élocution et être dynamique sont nécessaires pour réussir.

Chargé de clientèle / Chargée de clientèle

Il traite les demandes (incidents, dysfonctionnements, réclamations...) en direct ou par courrier : il analyse la situation, déclenche et coordonne les actions correctives (modification de données, envoi de lettres types, recherche d'informations, diagnostic et résolution technique) en fonction des procédures définies par sa société. Il assure également la mise à jour des données clients (changement d'adresse, suspension d'un forfait¿) et fait des rapports à sa hiérarchie pour récapituler les dysfonctionnements fréquemment rencontrés, les améliorations demandées par les clients, etc.

Vous devrez être diplomate et courtois en toutes circonstances !

A l'aise à l'oral comme à l'écrit, vous justifiez d'un bac + 2 dans le secteur commercial.

Pour aller plus loin

Le service client SFR gère de bout en bout la relation avec les clients : facturation, information et changement d'offres, actes quotidiens simples ou complexes (du déblocage de la carte SIM au paramétrage des mobiles), conseil et vente en ligne, relance et assistance en cas de défaut de paiement.
SFR Service Client, filiale dédiée de SFR, emploie 1 600 collaborateurs, dont 1 200 en contact avec le client ou le distributeur.
SFR Service Client développe des partenariats avec des entreprises sous-traitantes qui assurent le traitement d'une partie de sa relation clientèle.

Au total, ce sont près de 7 000 chargés de clientèle qui répondent quotidiennement aux quelques 120 000 appels quotidiens des clients SFR, mais aussi de ses distributeurs.

Responsable de secteur

Il est aussi appelé ingénieur commercial. Sur une zone géographique donnée, le responsable de secteur prend en charge l'animation commerciale d'un réseau de distributeurs s'adressant au grand public. Il partage son temps entre les différents points de vente (de la marque qu'il représente, mais aussi de ceux des grandes surfaces et des boutiques spécialisées) pour faire le point sur les objectifs réalisés ou non, sur les promotions, etc. Par son accompagnement des vendeurs, il permet de tenir les objectifs de vente. Former les équipes et faire vendre sont ses préoccupations quotidiennes.

Pour exercer ce métier, vous devrez faire preuve de réactivité et être capable de vous adapter à différents interlocuteurs.

Pour postuler à un poste d'ingénieur commercial, vous devez avoir au minimum un diplôme bac +4 ou +5, avec une orientation commerciale.

Il peut notamment s'agir d'un diplôme d'école de commerce ou d'ingénieurs.

Le responsable de secteur peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, un constructeur, un équipementier.

Une expérience chez SFR en tant qu'ingénieur commercial peut vous permettre d'évoluer par la suite dans différents domaines, aussi bien dans le secteur high tech (télécoms, informatique) que dans de grandes entreprises.

Gestionnaire administration des ventes

Avec lui, pas de rupture de stocks ! Appelé aussi assistant commercial ou gestionnaire approvisionnement, il accompagne chaque boutique et point de ventes dans sa commande de produits. Ensuite, il suit les ventes, ajuste les stocks et organise les livraisons. Pour y parvenir, il utilise au quotidien des logiciels de gestion de stocks lui permettant de faire des calculs statistiques et du prévisionnel.

Si, jusqu'à présent, des diplômés à bac + 2, en logistique par exemple, étaient appréciés, le niveau de recrutement s'élève. Ainsi, si vous êtes titulaire d'un diplôme de niveau bac + 5 dans les domaines du commercial et de la logistique, vous aurez toutes vos chances !

Les métiers de la recherche et du développement

L'innovation est indispensable dans la téléphonie, secteur hautement marqué par les évolutions technologiques. Ce sont des profils d'ingénieur qui ont la faveur de ce domaine.

Responsable de veille technologique

Pour détecter au plus vite les technologies émergentes ou, au contraire, sentir le déclin de l'une d'elles, le responsable de veille technologique est à l'affût de toute information sur son secteur d'activités. Les études menées en interne par les ingénieurs d'études, de même que les revues spécialisées et les publications de chercheurs, sont analysées puis synthétisées. Le suivi des brevets, les conférences et les salons professionnels sont aussi des sources d'information essentielles pour connaître les choix faits par la concurrence.

Pour réussir à ce poste, vous devez faire preuve de curiosité, avoir un intérêt fort pour les NTIC tout comme un bon esprit de synthèse.

Côté formation, vous pouvez préparer un master recherche ou un doctorat dans un secteur proche de la téléphonie.

Vous pouvez également vous faire recruter après plusieurs années d'expérience en tant qu'ingénieur d'études.

Le responsable de veille technologique peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, un constructeur ou un équipementier, dans un service de recherche et développement.

Ingénieur de recherche et de développement / Ingénieure de recherche et de développement

L'ingénieur met au point, avec une équipe de techniciens, de nouvelles solutions technologiques et informatiques. Les systèmes d'information qu'il développe et exploite permettent de gérer les achats, la relation clientèle mais aussi le téléchargement de sonneries, etc. Une équipe en recherche et développement donne techniquement vie à de nouveaux services (par exemple, le GPS) et veille ensuite à leur bon fonctionnement.

L'ingénieur recherche et développement doit faire preuve de rigueur, de curiosité et de persévérance. Pour être performant, il doit s'intéresser à d'autres spécialités que la sienne, par exemple le marketing ou la production. Enfin, il doit être persévérant car il faut parfois faire de nombreuses tentatives infructueuses avant de trouver la bonne formule.

Pour devenir ingénieur en recherche et développement, vous devez miser sur un bac + 5, de préférence obtenu dans une école d'ingénieurs.

Dans le domaine des télécoms, on peut citer Télécom ParisTech, Télécom Bretagne.,Télécom SudParis, ESIGETEL Fontainebleau, ENSEA Cergy, SUPELEC Gif-sur-Yvette, ECE Paris...

Une école d'ingénieurs axée sur l'électronique ou l'informatique, avec une orientation télécommunications peut également convenir.

Toujours à bac + 5, vous pouvez suivre un cursus scientifique à l'université, s'achevant sur un master recherche ou professionnel dédié aux télécommunications. Les spécialités proposées sont très nombreuses.

A titre d'exemple, on peut citer le master professionnel mention électronique et télécommunications spécialité technologies et techniques de télécommunications de l'université de Marne-la-Vallée.

A bac + 6, vous pouvez parfaire votre formation en suivant un des mastères spécialisés en télécommunications proposés par l'Institut Télécom (anciennment groupe des écoles des télécommunications).

L'ingénieur de recherche et développement peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, un constructeur ou un équipementier.

Les métiers de l'informatique

En coordination avec le marketing et la recherche, les professionnels des systèmes d'information et réseaux mettent leurs compétences pointues au service des projets de leur société.

Architecte de réseaux

L'architecte de réseaux conçoit des réseaux informatiques et de télécommunications destinés à la communication d'une entreprise, en interne comme en externe. Il supervise ensuite la mise en place de tout ce réseau. Les réseaux étant désormais au coeur du fonctionnement des entreprises, l'architecte de réseaux est automatiquement associé à tous les changements d'organisation.

Ouvert et méthodique, ce professionnel s'applique à écouter et à comprendre les utilisateurs. Cependant, pour respecter les contraintes en termes de délais et de budgets, il ne peut pas toujours imposer les solutions techniques les plus complexes et les plus avancées.

Priorité est souvent donnée par les recruteurs aux diplômés d'écoles d'ingénieurs avec une spécialisation en télécommunications.

Cinq années d’études après le bac sont nécessaires pour obtenir un titre d'ingénieur. Les écoles sont accessibles après un bac scientifique, 2 ans de classe prépa scientifique ou par le biais des admissions parallèles à bac + 2 ou plus.
La voie royale demeure le passage par les classes préparatoires scientifiques (CPGE).

Les études universitaires sont également porteuses à condition de valider un diplôme de niveau bac + 5 comme le master, professionnel ou recherche, dans les domaines de l'informatique et de l'électronique avec une spécialisation réseaux ou contrôle, signaux et communication.
On peut citer le master pro mention informatique spécialité ingénierie des réseaux et systèmes (Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), le master pro mention information, systèmes et technologie spécialité réseaux et télécommunications (Paris Sud), le master pro sciences et technologies mention informatique spécialité réseaux (UPMC), etc.

A bac + 6, des mastères spécialisés offrent des perspectives intéressantes, par exemple réseaux, internet et services (Telecom Sud Paris) ou conception et architecture de réseaux (Télécom Paris Tech).

Les opérateurs en téléphonie recrutent régulièrement des architectes réseau.

Voir la fiche détaillée.

Architecte de système d'information

Ce professionnel participe au choix de solutions en matière de réseaux ("data center") et de sécurité de l'information. Il valide le choix d'architecture dans le cadre de projets développés dans son entreprise. Il traite des architectures techniques pour le développement d'applications.

Les investissements en matière d'évolution des systèmes d'information étant souvent lourds, l'architecte en systèmes d'information doit être capable de persuader la direction de l'entreprise de l'utilité de la solution proposée. Les réunions et les déplacements sont très fréquents, notamment pour ceux qui travaillent en SSII : il faut faire preuve d'une grande disponibilité.

Le niveau bac + 4 est le minimum demandé pour cette profession. Une première expérience professionnelle en informatique vous est indispensable pour avoir une vue d'ensemble d'un système d'information.

Le CNAM vous propose notamment un titre de concepteur-architecte en informatique de niveau bac + 4 et qui s'adresse à des bac + 2 en informatique.

La licence sciences et technologie mention informatique est le diplôme universitaire de base (bac + 3).

Vous devrez compléter ce premier diplôme, en 2 ans, par un master recherche ou professionnel, par exemple le master pro mention informatique, spécialité modélisation, optimisation et conception des systèmes (CNAM), le master pro mention mathématiques et informatique spécialité ingénierie informatique (Paris VII), le master pro mention sciences de l'ingénieur spécialité architecture et conception des systèmes intégrés (Paris VI).

Les écoles d'ingénieurs (bac + 5) vous permettent d'obtenir un diplôme très apprécié des recruteurs. Ces écoles sont accessibles après un bac scientifique, 2 ans de classe prépa scientifique ou par le biais des admissions parallèles (bac + 2 ou plus). La voie royale demeure le passage par les classes préparatoires scientifiques (CPGE ).

Certaines écoles d'ingénieurs généralistes proposent une spécialisation en informatique en 2e et 3e années (Centrale, Mines Paris Tech, EPF Sceaux, Ponts Paris Tech).

D'autres offrent un cursus complet en informatique : Télécom Paris ENST, EFREI (Villejuif), ECE Paris.

A bac + 6, les mastères spécialisés vous donnent des perspectives intéressantes. On peut citer le mastère spécialisé architecture des systèmes d'information (ENSTA) ou le MS conception et architecture de réseaux (Télécom Paris Tech).

Les opérateurs en téléphonie recrutent des architectes réseau.

Ingénieur télécoms / Ingénieure télécoms

L'ingénieur télécoms s'assure du bon respect des règles d'ingénierie lors de la création du réseau. Il veille à son optimisation et garantit la qualité des services sur le réseau existant.

L'ingénieur télécoms intervient dès la conception du réseau de télécommunication. Au quotidien, il utilise des outils informatiques spécifiques, lui permettant de faire des analyses sur la qualité de service et la conception du réseau, afin d'en déduire des actions à réaliser.

Pour réussir à ce poste, vous devez être curieux, réactif et créatif.

Le profil le plus recherché par les recruteurs est celui des diplômés d'écoles d'ingénieurs spécialisés dans les télécommunications (Ingénieurs des Mines, Institut Galilée de Paris XIII, INT Evry, ENSEA de Cergy...), mais aussi d'écoles axées sur l'électronique ou l'informatique, avec une orientation télécommunications.

Toujours à bac + 5, vous pouvez suivre un cursus scientifique à l'université, s'achevant sur un master recherche ou professionnel dédié aux télécommunications.

L'ingénieur télécoms peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, chez un constructeur ou un équipementier, dans un service de recherche et développement.

Chef de projet télécoms

Le chef de projet apporte une expertise sur les technologies innovantes dans le cadre de l'évolution de l'architecture des réseaux. S'il travaille à l'évolution d'un jeu proposé sur mobile, il gère le projet de l'étude de faisabilité jusqu'à la phase de déploiement. Dans ce cadre, il identifie les besoins de chaque équipe en interne, sélectionne des prestataires puis coordonne les actions de chacun pour tenir budgets et délais.

Pour réussir dans ce métier, le sens des priorités et l'aptitude à manager une équipe sont aussi indispensables que les compétences techniques.

Pour parvenir à ce poste, vous devez avoir unr première expérience dans le pilotage de projet, couplée à un diplôme d'école d'ingénieurs, idéalement avec une spécialité en systèmes d'information.

Le chef de projet télécoms peut évoluer chez un opérateur en téléphonie, un constructeur ou un équipementier, dans un service de recherche et développement.

Ingénieur études et support technique / Ingénieure études et support technique

Sa mission est double : choisir l'outil informatique adapté aux besoins de ses utilisateurs ; aider à son appropriation. Ainsi, il étudie tous les solutions techniques possibles, les compare avant de sélectionner celle qui convient. Il prend ensuite en charge la rédaction des supports techniques qui aideront les futurs utilisateurs à prendre en main ce nouveau service. Il peut aussi assurer la formation des utilisateurs en interne.

Les compétences attendues sont multiples : un esprit d'analyse et de synthèse pour la partie Etudes mais aussi des qualités de pédagogie et d'écoute pour l'accompagnement technique.

Pour vous lancer dans cette voie, vous devez décrocher un diplôme de niveau bac + 5, master dans les télécoms ou diplôme d'ingénieur.

Les opportunités d'emploi se situent chez les opérateurs en téléphonie, les constructeurs, les équipementiers, dans les services de recherche et développement.

Coordinateur réseaux / Coordinatrice réseaux

Il veille au bon fonctionnement des systèmes d'information et du réseau. Appelé aussi administrateur réseau ou encore technicien de supervision, il travaille sur une plate-forme de surveillance, assurant le service 24 h /24, 7 jours /7¿ il faut donc de nombreux coordinateurs pour assurer la continuité d'un tel service !

Dès qu'une alerte est déclenchée, il porte un diagnostic et fait appel à un technicien si une intervention est nécessaire. Le responsable de service se charge ensuite de faire un compte-rendu des dysfonctionnements rencontrés et des solutions apportées pour optimiser la qualité du réseau.

Ce métier de contact, de négociation et d'explication est idéal pour ceux qui apprécient la diversité des rapports humains. Mais il faut faire preuve de sang froid et être d'une grande disponibilité : quand le réseau connaît des difficultés, il faut trouver des solutions au plus vite, quels que soient le jour et l'heure !

Vous pouvez exercer ce métier après un bac + 2 (DUT ou BTS) et quelques années d'expérience. Cependant, la gestion des réseaux les plus complexes est toujours confiée aux diplômés à bac + 5 (ingénieurs ou universitaires titulaires d'un master).

Les opérateurs en téléphonie recrutent des coordinateurs réseaux.

Développeur web SFR / Développeuse web SFR

Le développeur web SFR imagine et développe des sites ou des services Internet, aussi bien sur les sites sfr.fr que sur le portail mobile Vodafone Live ! de SFR.

Pour réussir à ce poste, vous devez être réactif, créatif et curieux.

Côté formation, un bac + 5 vous est fortement recommandé.

Les jeunes ingénieurs spécialisés dans les nouvelles technologies ou les diplômés d'un master professionnel en ingénierie du multimédia sont, par exemple, très appréciés.

Après un bac + 5, vous pouvez suivre une spécialisation de haut niveau durant 1 an. Il existe ainsi plusieurs mastères spécialisées dont " Technologies du web : systèmes, services et sécurité ", proposé par Télécom Bretagne.

En dehors de SFR, le développeur web peut évoluer chez tous les opérateurs de téléphonie puisque tous disposent aujourd'hui d'un site internet.

Contacts utiles

ARCEP, Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes

Mission Consommateurs
7, square Max Hymans
75730 Paris cedex 15 Tel :

http://www.arcep.fr
AFOM, Association française des opérateurs mobiles

23, rue d'Artois
75008 Paris Tel : 01.56.88.60.00

http://www.afom.fr
AFORS telecom, Association française des opérateurs de réseaux et de services de télécommunication

165, boulevard Haussmann
75008 PARIS Tel : 01.56.88.14.00

http://www.aforstelecom.fr

Liens utiles

Métiers et secteurs
L'emploi dans la filière mobile Ce dossier publié en 2007 par l'AFOM, Association française des opérateurs mobiles, dresse un panorama de l'emploi dans la filière mobile. http://www.afom.fr/v4/TEMPLATES/LOAD_ressources.php?ressource_ID=1235
Les métiers SFR Découvrez les métiers, par famille, du n° 2 français de la téléphonie mobile http://recrutement.sfr.com/decouvrir-nos-metiers/marketing.html
Les métiers Orange Dix vidéos pour découvrir les métiers Orange en France et à l'international. http://www.orange.com/fr_FR/recrutement/
Les métiers Bouygues Télécom Une sélection de métiers choisis parmi les 200 de la galaxie Bouygues télécom. http://www.recrute.bouyguestelecom.fr/coeur_de_metier/
AFM, Association française du marketing

L'AFM rassemble 600 adhérents individuels ou institutionnels (entreprises et établissements d'enseignement). Elle a pour mission principale de promouvoir une recherche académique et une formation en marketing d'un niveau de qualité comparable aux standards internationaux. Elle organise un congrès international annuel et édite 2 revues : Recherche et applications en marketing et Décisions marketing.

http://www.afm-marketing.org/
Ecoles - organismes de formation
Telecom Paristech

Gros plan sur cette école d'ingénieurs reconnue pour son excellence pédagogique et sa dimension internationale.

http://www.telecom-paristech.fr/
ECE Paris

Cette école d'ingénieurs parisienne propose, en outre, une spécialisation télécommunications & réseaux (expertise).

http://www.ece.fr/
ENSEA, Ecole nationale supérieure de l'électronique et de ses applications

Découvrez le site de cette école d'ingénieurs basée à Cergy-Pontoise.

http://www.ensea.fr/
AFTRAL

L'AFTRAL (Apprendre et se former en transport et logistique, ex-AFT-Iftim) est l'organisme de formation du secteur des transports et de la logistique et du tourisme. Son site vous offre notamment la possibilité de découvrir les métiers du transport et de la logistique, ainsi que les formations du secteur, du CAP à bac + 6. 

http://www.aftral.com/
Emploi et recrutement
SFR et l'éducation

Présentation des services développés à destination des jeunes. Les offres d'emploi sont aussi disponibles en ligne.

http://www.sfr.fr/infos-loisirs/solidarite/education/index.jsp
SFR Recrutement Toutes les offres d'emploi, de stage et d'alternance de l'opérateur sont consultables en ligne. http://www.sfr.com/votre-espace-dedie/candidats/recrutement/nos-offres.html
Orange Recrutement Plus de 500 offres d'emploi à travers le monde sont consultables sur le site du n°1 français de la téléphonie mobile. http://jobs.orange.com/jobs/fr.do
Espace carrières de Bouygues télécom Sur l'espace carrières de l'opérateur, découvrez tous les postes à pourvoir. http://www.emploi.bouyguestelecom.fr/Pages/Offers/OfferEngine.aspx
Actualités spécialisées
Le Journal du Net (rubrique Mobile)

Actualités, chiffres clés et témoignages sur le secteur de la téléphonie mobile.

http://www.journaldunet.com/fils/sommaire_mobile.shtml
Réseaux et télécoms

Pour suivre l'actualité des télecoms et d'internet.

http://www.reseaux-telecoms.net/