Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

Tous les métiers et les formations initiales en île-de-France

domaine

Les métiers du web

Domaines : Art – Culture - Audiovisuel, Information - Communication, Informatique - Télécoms - Internet, Métiers
Janvier 2011
Voir le dossier complet

Les métiers techniques

Développeur web, intégrateur, hébergeur, responsable sécurité, hotliner.. Autant de métiers techniques nés de l'univers Internet.

Développeur web, intégrateur, hébergeur, responsable sécurité, hotliner.. Autant de métiers techniques nés de l'univers Internet.

Développeur web / Développeuse web

Le développeur web imagine et développe des sites ou des services Internet, à partir des cahiers des charges établis par les chefs de projet.

Si le développeur web a la possibilité de donner libre court à sa créativité, il doit aussi tenir des délais souvent serrés, ce qui peut générer du stress. Il doit par ailleurs faire preuve de rigueur pour mener à bien les développements souhaités, en effectuant tous les tests permettant de s'assurer du bon fonctionnement du site ou du service. Enfin il doit être à l'écoute de ses clients et se tenir en permanence informé des développements technologiques et des partis pris retenus par la concurrence.

Pour devenir développeur web, vous devez connaître la plupart des langages de programmation (DHTML/JavaScript, PHP¿) et les applications web (JavaScript, Flash, Dreamweaver¿).

Pour cela, il vous est conseillé d'envisager une formation spécialisée, de préférence de niveau bac + 5.

Vous pouvez néanmoins démarrer votre cursus par un BTS ou un DUT informatique (DUT services et réseaux de communication par exemple), puis intégrer une école d'ingénieurs par la voie des admissions parallèles.
Les jeunes ingénieurs spécialisés dans les nouvelles technologies et les diplômés d'un master professionnel en ingénierie du multimédia sont particulièrement appréciés.

Après un bac + 5, il vous est possible de suivre une spécialisation de haut niveau durant 1 an. Il existe ainsi plusieurs mastères spécialisées dont "Technologies du web : systèmes, services et sécurité", proposé par Télécom Bretagne.

Le développeur web peut évoluer dans toutes les entreprises, dans la mesure où la plupart d'entre elles disposent aujourd'hui d'un site internet.

Il peut également postuler dans les SSII (sociétés de service et d'ingénierie informatique), qui développent et gèrent des sites web pour le compte d'entreprises.

Enfin, il peut travailler au sein d'agences de communication qui réalisent des sites web.

A noter, plus de 23 % des développeurs web sont des travailleurs indépendants.

Intégrateur web / Intégratrice web

Travaillant aux côtés de développeurs web, l'intégrateur réunit et met en ligne les textes, les images, les animations, les vidéos et les sons qui vont constituer un site Internet.

Selon la taille du projet web, les fonctions de l'intégrateur peuvent être différentes allant de la simple exécution jusqu'à des interventions plus complexes touchant l'ergonomie ou le design du site.

L'intégrateur, tout en ayant le goût du travail en équipe, doit faire preuve d'autonomie. Sa fonction exige aussi de la rigueur et une grande rapidité d'exécution. Enfin les outils évoluant sans cesse, ce professionnel doit s'intéresser aux innovations.

Pour accéder à ce métier, vous devez suivre une formation en informatique au minimum de niveau bac + 2 (BTS, DUT), qui vous permettra d'acquérir la connaissance des principaux langages de développement (HTML¿), ainsi que les technologies de publication du web (Flash, DHTML, XML, ASP, Java, Javascript, PHP...).

Les poursuites d'études pourront se faire vers une licence professionnelle spécialisée dans les nouvelles technologies de l'information et de la communication en 1 an, ou vers une école d'ingénieurs en 3 ans en passant par la voie des admissions parallèles.

Les agences web et les SSII (sociétés de service et d'ingénierie informatique) sont les principaux recruteurs des intégrateurs.

Hot liner

Le hot liner résout, le plus souvent par téléphone, tous les incidents techniques qui se produisent sur du matériel informatique ou une connexion Internet, par exemple. En entreprise, il peut gérer le parc informatique et aider les salariés dans leur utilisation courante de l'informatique. Il peut aussi être employé par un SS2I spécialisée dans la hot line, par un fabricant de matériel, etc.

Les usagers qui contactent la hot line sont souvent contrariés par les dysfonctionnements qu'ils rencontrent : gérer leur mécontentement implique d'être patient et apte à prendre du recul. De même, le hot liner doit faire preuve de pédagogie pour guider à distance ses interlocuteurs vers la solution.

Vous pouvez devenir hot liner dès le niveau bac, à condition d'avoir de solides connaissances en informatique.

Vos chances d'être recruté augmentent si vous possédez un diplôme bac + 2, tels le BTS Informatique de gestion option développeur d'applications, le BTS Informatique et réseaux pour l'industrie et les services techniques, le DUT informatique ou le DUT réseaux et communications.
Tous se préparent en 2 ans.

Les titulaires du DEUST assistant micro réseaux et logiciels, (bac + 2) sont aussi appréciés.

A bac + 3, la licence professionnelle vous permet de vous spécialiser. On peut citer la licence pro mention systèmes informatiques et logiciels spécialité génie logiciel, système d'information (Paris V et Paris XIII).

Les SSII (sociétés de services et d'ingénierie informatique), lorsqu'elles sont spécialisées dans la hot line, font appel aux services du hot liner pour leurs clients, qu'il s'agisse de banques, de fabricants de matériel informatique, etc.

Les fournisseurs d'accès Internet, les fabricants informatiques, les éditeurs de logiciels ou les services après-vente de certaines entreprises, recrutent des hot liners pour leurs propres besoins.

Des grandes entreprises disposant d'un parc informatique important recrutent aussi des hot liners.

Voir la fiche détaillée.

Responsable sécurité web

Véritable expert, le responsable de la sécurité web conçoit et supervise l'architecture et les éléments du système de sécurité des réseaux informatiques et de télécommunications destinés à la communication d'une entreprise, en interne comme en externe.

Méthodique et rigoureux, cet expert doit être capable de prendre du recul, d'analyser le réseau existant et les besoins des utilisateurs pour préconiser les bonnes solutions. De sa capacité à écouter et à comprendre les utilisateurs dépend la pertinence des choix en matière de réseaux. Les technologies des réseaux se renouvelant en permanence, une réactualisation très régulière des connaissances et compétences est nécessaire également.

Les recruteurs donnent souvent la priorité aux diplômés d'écoles d'ingénieurs, et en particulier celles qui proposent une spécialisation en télécommunications.

Pour obtenir un titre d'ingénieur, vous devez étudier 5 années après le bac. Les écoles vous sont accessibles après un bac scientifique, 2 ans de classe prépa scientifique ou par le biais des admissions parallèles (à bac + 2 ou plus).
La voie royale demeure le passage par les classes préparatoires scientifiques (CPGE).
Vous pouvez aussi passer par la voie universitaire à condition de valider un diplôme de niveau bac + 5, tels que les masters, professionnel ou recherche, dans les domaines de l'informatique et de l'électronique avec une spécialisation réseaux ou contrôle, signaux et communication.

A l'université, vous avez le choix parmi de très nombreux masters notamment professionnels : Sciences, technologies, santé mention informatique spécialité ingénierie des réseaux et systèmes (Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) ; Sciences, technologies, santé mention information, systèmes et technologie spécialité réseaux et télécommunications (Paris XI) ; Sciences et technologies mention informatique spécialité réseaux (Paris VI)¿
Parmi les masters recherche, vous pouvez opter pour celui-ci : Sciences de modélisation, information et systèmes mention informatique spécialité réseaux, télécommunication, système et architecture à Télécom Paris Tech.

Enfin, à bac + 6, vous pouvez préparer un mastère spécialisé technologies du web : systèmes, services et sécurité (Télécom Bretagne).

La progression du commerce électronique a entraîné des besoins accrus de sécurité.

La sécurité des réseaux constituant un élément stratégique de leur développement, les grandes entreprises utilisatrices recrutennt ce type de profil.

Por aller plus loin

Responsable du respect de la vie privée
: un nouveau métier
Ce professionnel, encore rare en France, est responsable de l'utilisation des données personnelles des internautes et garantit le respect de leur vie privée. Egalement appelé "privacy champion", il veille au traitement confidentiel des données confiées par les utilisateurs d'un site. Il s'assure que les formulaires d'enregistrement sont conformes, contrôle l'accès aux données par les partenaires, notamment publicitaires, sécurise la plate-forme et vérifie l'accord des internautes pour la publication de certains résultats les concernant sur le site. Il exerce ses missions en lien avec les services juridiques et marketing de l'entreprise.
Suite à la loi pour la confiance dans l'économie numérique (LCEN), ce métier se développe. Il n'existe pas de profil type pour exercer cette fonction : une formation marketing ou technique est bienvenue !

Hébergeur Internet / Hébergeuse Internet

L'hébergeur Internet met à la disposition des internautes des sites web conçus et gérés par des tiers. Grâce à une infrastructure technique importante, il assure l'accessibilité de ces sites 24 h sur 24 et traite toutes les pannes, notamment les coupures de connexion d'un fournisseur.

Un hébergeur est soumis à des astreintes le soir et le week-end afin d'assurer une surveillance humaine permanente : c'est un métier qui exige une grande disponibilité.

Pour accéder à cette fonction, vous devez envisager au minimum un bac + 2 (BTS, DUT) en informatique.

Les sociétés d'hébergement recrutent des hébergeurs.

Les entreprises fournisseurs d'accès à Internet (FAI) peuvent aussi offrir des solutions d'hébergement et avoir besoin de ces professionnels.

Bon à savoir

Qu'est-ce qu'un fournisseur d'accès à Internet (FAI) ?

Il s'agit d'une entreprise offrant une connexion au réseau informatique Internet. Le FAI est un intermédiaire connecté à internet par des lignes spécialisées. Il procure aux internautes un accès Internet grâce à un numéro composé via un modem. Après 2000, avec l'éclatement de la bulle Internet, de nombreux FAI ont fait faillite, se sont restructurés, ont été rachetés¿ En France, le leader FAI est une entreprise de télécommunications : Orange (France Télécom) avec plus de 8.5 millions d'abonnés.
Il n'existe pas moins de 250 FAI en France. Lorsqu'il s'agit de fournisseurs d'accès gratuits, les entrées financières se font grâce à la publicité.

Aller à la page précédente
Page :12345678
Aller à la page suivante